Proposer un article

La face cachée de Ruth Malone – Emma Flint

Écrit par le 21/12/2018 et modifié le 19/12/2018 - Livres - 0 commentaire

En 1965, dans le Queens à New York, les 2 enfants de Ruth Malone et de son ex mari ont disparu. Immédiatement tout et tout le monde accuse Ruth : elle ne semble pas assez dévastée par la disparition de ses enfants, elle a trop d’amants… Un seul homme va chercher la vérité : Ruth Malone a-t-elle vraiment assassiné ses enfants ?

 

Résumé

En 1965, dans le Queens à New York, les 2 enfants de Ruth Malone et de son ex mari Frank, Frank junior 5 ans et Cindy 4 ans, ont disparu. Immédiatement tout et tout le monde accuse Ruth Malone : elle ne semble pas assez dévastée par la disparition de ses enfants, elle a trop d’amants… Un seul homme, le journaliste Pete Wonicke, va chercher la vérité : Ruth Malone a-t-elle vraiment assassiné ses enfants ?

La face cachée de Ruth Malone
Emma Flint
Éditions 10/18
Paru le 4 novembre 2018
432 pages
8,40€

Auteure

Emma Flint a grandi en Angleterre puis obtenu un diplôme de littérature anglaise à l’université de St. Andrews en Écosse. Elle est fascinée depuis enfant par les histoires de crimes réels. La face cachée de Ruth Malone est son 1er roman et il est inspiré de l’affaire Alice Crimmins. Le roman est en cours de traduction dans plusieurs pays. Emma Flint réside à Londres.

Notre avis

La face cachée de Ruth Malone est inspiré d’un fait réel : l’affaire Alice Crimmins (une Américaine condamnée pour le meurtre de ses 2 jeunes enfants dans les années 60 et 70, suite à un procès aux multiples rebondissements).

Je me suis assez rapidement ennuyée à la lecture de ce roman. Il ne se passe rien ou presque pendant des dizaines de pages… Ruth Malone est en prison, Ruth Malone se souvient du jour où ses enfants ont disparu, du petit-déjeuner chez elle le matin, de l’interrogatoire des policiers… Il y a beaucoup de détails et le récit avance très, très lentement. Et ce rythme lent est le même tout au long du roman.

J’ai aussi tout de suite pris en grippe Ruth Malone – c’est un peu l’histoire de sa vie, me direz-vous ? On nous répète plusieurs fois qu’elle a de nombreux amants, qu’elle se vêt de manière sexy, qu’elle est toujours impeccablement maquillée… C’est roboratif et on finit par ne rien trouver d’attachant à Ruth. Bien que la façon dont elle mène sa vie privée ne regarde qu’elle, en fait…

Le final n’est pas particulièrement palpitant, les raisons du meurtre des enfants (et le meurtrier/la meurtrière) sont même plutôt pathétiques et pas très crédibles.

J’ai apprécié l’écriture d’Emma Flint, mais ni le rythme, ni les personnages, ni l’histoire et encore moins le final.

Laisser un commentaire