Proposer un article

La natation, un sport santé inter-générations

Écrit par le 27/06/2020 et modifié le 3/06/2020 - Forme et sport - 0 commentaire

Quel que soit votre âge, s’il est un sport d’eau qu’il convient de faire figurer sur tous les agendas, c’est bien la natation ! Une noble activité qui mérite d’être pratiquée avec régularité et même assiduité ! Au-delà du vertueux apport de l’eau en lui-même, les contre-indications à la pratique de cette activité demeurent pour le moins exceptionnelles. La natation s’adapte autant à la convalescence qu’à la préparation de haut niveau ou à la gymnastique d’entretien. Alors, n’hésitez plus une seule seconde pour enfiler vos bonnets et maillots de bain en vue d’une plongée salutaire dans le grand bassin…

 
La natation, un sport inter-générations

La natation, un sport particulièrement complet

Pour débuter, l’évocation de quelques chiffres flatteurs s’impose. La natation se positionne aujourd’hui au deuxième rang, derrière la randonnée, des activités sportives préférées de la population française. 45 minutes s’avèrent être la durée préconisée de pratique, à une fréquence d’une à deux fois par semaine.

Mais pourquoi finalement un tel succès ? La natation a comme intérêt majeur de mobiliser la totalité du corps, de haut en bas, tout en consolidant les aptitudes respiratoires et cardiovasculaires. Bigarreau sur le gâteau, un effet antistress commun à tous les sports est à noter, doublé des conséquences apaisantes de l’immersion. L’état d’apesanteur permet de profiter en toute tranquillité d’un relâchement salvateur des tensions musculaires.

Un sport d’eau à recommander pour garder la santé

La natation présente la caractéristique d’être l’un des rares sports portés où le corps, délesté de sa propre masse, peut se muscler en préservant la vitalité des articulations. Pas d’impact, pas de traumatisme. Les mouvements pénibles au sol deviennent envisageables. C’est aussi ce qui en fait le sport singulièrement recommandé aux femmes enceintes, elles qui doivent cependant se limiter au dos crawlé pour ne pas solliciter des zones lombaires fragilisées.

Sachez également qu’il s’agit du sport idéal pour les seniors. Pourquoi ? Car l’activité aquatique apaise les maux d’arthrite et d’arthrose, affermit les articulations et prémunit de l’ostéoporose. Qui plus est, l’exercice physique se présente comme le meilleur rempart contre les troubles à caractère cognitif tout en accroissant la taille de l’hippocampe, région du cerveau régissant la mémoire.

Pour le nouveau-né aussi, l’eau apparaît comme un terrain de jeu ô combien rassurant. Il lui rappelle avec une nostalgie inconsciente sa vie intra-utérine et favorise l’acquisition de la motricité. Entre éveil des sens et moments privilégiés avec papa maman, l’activité de bébé nageur est absolument parfaite pour les tout petits.

À tout âge, comment nager en toute sérénité ?

Alors, quelle nage favoriser pour vivre épanoui et en pleine santé ? La natation est un sport où l’idéal est, pour tout âge, de privilégier les vertueuses combinaisons pour plus facilement se jeter à l’eau. De fait, si vous ne maîtrisez que la brasse et le dos crawlé, faites le choix de les alterner.

Mieux vaut en tout cas faire l’impasse sur l’enchaînement de longueurs exclusivement en brasse. Indubitablement, elle renforce le bas du corps tout en musclant l’intérieur des cuisses, mais les articulations des hanches et des genoux risquent de faire grise mine. Étant donné que le dos se creuse au cours des mouvements, elle est aussi à proscrire si fragilité ou douleurs lombaires il y a. Le dos crawlé se pose dès lors comme votre meilleur allié pour éviter les souffrances tant redoutées !

De son côté, le crawl lui n’a que des avantages, offrant l’opportunité de nager longtemps sans mettre son dos en péril. Il doit néanmoins être bien exécuté, ceci en veillant toujours à effectuer d’amples mouvements amples et à ne pas contracter la nuque.

Davantage technique, le papillon nécessite une formation de base, puisqu’elle intervient directement sur la musculation en profondeur de la ceinture abdominale. Dans ce cadre, les plus chevronnées ont d’ailleurs tout le loisir d’utiliser des accessoires tels que les palmes et les plaquettes dans le but d’accentuer leur effort.

Faire en sorte de maîtriser toutes les variantes de la natation

Quelle que soit en tout cas la façon de nager que vous choisissez, il peut être utile, voire recommandé, de suivre quelques cours de natation pour bien cerner la décomposition des mouvements.

Apprendre à bien coordonner sa motricité, à respirer sans essoufflement, à éviter toute crispation, à ne pas s’épuiser par des gestes inutiles ne peut que vous permettre de tirer tous les bénéfices de vos séances. Et de vous inscrire avec dynamisme dans une pratique sportive.

Laisser un commentaire