Proposer un article

La promesse de la Tortue (volume 1) – Stéphane Piatzszek et Tieko

Écrit par le 5/08/2020 et modifié le 5/09/2020 - Livres - 0 commentaire

La promesse de la Tortue suit 3 femmes, enlevées avec d’autres prisonnières, voleuses et prostituées à Paris et amenées sur l’île de la Tortue afin de devenir les épouses des flibustiers. Un album qui promet de l’aventure mais dont l’histoire n’est pas crédible une minute.

 
La promesse de la Tortue

La promesse de la Tortue : l’histoire

3 femmes sont enlevées avec d’autres prisonnières, voleuses et prostituées à Paris. Elles sont amenées sur l’île de la Tortue, reprise aux Anglais, où elles deviendront les épouses des flibustiers afin de sédentariser la population de l’île. Les 3 femmes deviennent amies et tentent de s’évader ensemble.

La promesse de la Tortue (volume 1), Piatzszek et Tieko, Grand Angle, paru le 3 juin 2020, 64 pages, 14,90€. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.

Les auteurs

Stéphane Piatzszek a suivi des études de droit, a été journaliste puis professeur et a beaucoup voyagé avant de devenir scénariste de bandes dessinées. Il collabore avec plusieurs éditeurs.

Tieko est dessinateur.

Notre avis

L’histoire va très vite. Les 3 femmes deviennent meilleures amies du mon en une seule vignette, par exemple. On n’a pas le temps de s’attacher aux personnages – et on ne s’y attache donc pas du tout. L’histoire n’est pas posée. Il y a une suite d’événements peu crédibles.

J’ai trouvé beaucoup de stéréotypes et l’histoire n’est pas réaliste. Je n’y suis pas entrée du tout. L’une des 3 héroïnes tombe amoureuse de l’homme qui l’achète (très rapide et pas crédible). Une autre est achetée par le gouverneur ultra riche et influent de l’île (comme par hasard) et lui promet une vie sans souci. La 3ème est blessée et sauvée par un habitant de l’île qui la viole avant qu’ils tapent la discute tranquillou ensemble ensuite (ben voyons). On ne croit pas non plus à l’amitié-pour-la-vie des 3 femmes commencée aussi vite qu’elle s’effiloche.

Dommage. L’idée me plaisait beaucoup. J’attendais de l’aventure et du girl power… Je n’ai rien eu de tout ça.

J’aime les illustrations de Tieko. Mais c’est tout.

Laisser un commentaire