Proposer un article

La valise à cheval

Écrit par le 24/10/2014 et modifié le 8/07/2015 - Voyages et Tourisme - 0 commentaire

La valise à cheval est le projet de Céline et Gilles (allias Kate et Garret): créer un parc résidentiel de loisirs sur le thème du western des années 1880, dans la Sarthe (72). Nous avons discuté avec Gilles qui nous en a dit plus sur ce projet.

 La valise à cheval 10

Le concept

Proposer 3 (puis 4, puis 5) cabanes pour l’hébergement des touristes, dans un lieu entièrement imaginé et construit sur le thème du western. Les cabanes seront fabriquées par Gilles (qui a construit celle qui trône dans leur jardin actuellement – et qu’ils vont emmener avec eux) tout en bois (écolos les cabanes), avec déco western et objets d’époque. Les objets ont été dénichés par Céline et Gilles dans des brocantes en France, et aussi aux États-Unis et sur Internet. Une cabane trappeur, une cabane du shérif, une cabane cow-boy, une cabane general store, une cabane pionnier. Les cabanes pourront accueillir jusqu’à 4 ou 5 personnes. Avec toilettes sèches et chauffage au poêle à bois (écologiques).

Un saloon accueillera les visiteurs, pour les repas, et avec des sanitaires (du XXIème siècle). Et un chariot cuisine. Au menu : snack avec produits bios et locaux (autant que faire se peu). Le site proposera les petits-déjeuners, déjeuners, dîners. Céline et Gilles – non, pardon, Kate et Garret – ont aussi un poulailler, pour les œufs au petit-déj ! Le site proposera des soirées à thèmes, pour les repas au feu de bois, des soirées contes et légendes à thèmes… Ambiance !

On pourra aussi y pratiquer et apprendre plusieurs activités : danse country, tir à l’arc, tir à la carabine, sarbacane, lasso, activités autour du cheval (à la méthode des chuchoteurs, pas de mors ni de harnais, voire pas de selle, pour monter les chevaux! – j’adore l’idée), éthologie (étude du comportement des animaux) équine. On pourra aussi suivre une formation d’équi-coaching* sur 2 jours : améliorer ses compétences en management grâce à des activés et une approche singulière des chevaux. Pourquoi pas ?

Un accueil pour les groupes est prévu : entreprises, centres de loisirs par exemple…

Le personnel nous accueillera en costumes d’époque (des vrais) !

On pourra aussi, pendant son séjour, apprendre comment se déroulait la vie de l’époque, avec les explications pendant activités, les objets d’époque collectés par Céline et Gilles, et en posant toutes les questions que l’on veut aux hôtes ! Gilles est « westerneur », il est tombé dans la marmite d’un cow-boy, enfin, il est passionné par les chevaux et les cow-boys depuis tout jeune, il fait des reconstitutions historiques, est passionné par la chevalerie, le tir à l’arc au galop.

Plus tard, une ferme pédagogique nous accueillera (il y a déjà les poules, si vous avez bien suivi).

Les tarifs qui seront appliqués : 95€ la nuit pour 4 personnes, petit-déjeuner compris. Entre 10 et 15€ le repas snack, et de 5 à 15€ chaque activité par personne. Il y aura des forfaits pour plusieurs activités pratiquées.

 

Le projet

Gilles était cadre supérieur dans le milieu du social, mais il adore les chevaux et les cow-boys. Il a démissionné en août 2014 et voilà toute la petite famille (les 2 garçons inclus) lancée à la conquête de l’Ouest. Enfin, dans un projet de création d’entreprise quoi. Cela fait un peu plus de 3 ans que la famille s’est lancé ce défi. Céline conserve son emploi pendant la 1ère année d’activité, puis sera une cow-girl à plein temps par la suite.

Le concept a été testé par Céline et Gilles qui accueillent depuis 3 ans dans leur jardin les visiteurs venus découvrir leur cabane western (thèmes cow-boy et trappeur), pratiquer des activités et rencontrer les chevaux de la famille. Ils ont créé une association pour faire connaître leur western. On dépose son téléphone portable en entrant dans le jardin. Et « on s’y croirait », c’est la phrase qui ressort le plus de la bouche des visiteurs.

Le nom (ça c’est l’anecdote dans l’article qui fait tout le sil de l’article, tu vois) vient de: Laval (nom de famille) + Lise Cheval (le nom de la 1ère jument de GIlles) = La valise à cheval.

Le projet a été validé par un expert-comptable (1ère étape dans la création d’un entreprise, enfin, juste après celle où tu trouves une idée, tout de même). Le couple a choisi, pour une partie de son financement, le crowdfunding (le financement participatif). Vous pouvez donner un coup de pouce à Céline et Gilles sur la plateforme de crowdfunding sarthoise Apoyogo**. La participation est ouverte jusqu’à janvier 2015. Le projet coûtera environ 250 000€ et le montant à récolter par le biais du crowdfunding est de 20 000€.

La famille vend sa maison, ils vivront sur place, afin de s’occuper des animaux (les chevaux et les poules, je t’en parle depuis le début) de se rapprocher des clients, et aussi pour vivre pleinement dans ce milieu qui passionne le couple. Ils recherchent actuellement le lieu idéal pour le parc western (en fait, ils en ont trouvé 2 qui seraient bien, ils se tâtent…). La société sera créée dans les prochaines semaines.

Concept, ok. Papiers, c’est fait. Financement, en cours. Yiha !

Toutes les infos sur : www.lavaliseacheval.sitew.com.

 

 

 

* Retrouvez des infos sur l’équi-coaching proposé par Gilles sur http://equiplusformation.webnode.fr.
** Retrouvez la page de La valise à cheval sur Opoyogo.

Laisser un commentaire