Proposer un article

Le Cercle des Amazones – Stéphane Rubin-Dieulois

Écrit par le 30/01/2012 et modifié le 6/10/2014 - Livres - 2 commentaires »

 

Depuis la mort de sa femme dans un accident de voiture, l’écrivain à succès Bertrand Durieux traverse une longue période de dépression. Lorsqu’il se décide à retourner vivre en Provence, il est loin d’imaginer les terribles événements auxquels il va devoir faire face. Un matin, il surprend une jeune femme en train de creuser un trou dans son jardin. Très rapidement, d’étranges phénomènes se produisent dans son entourage. Mais lorsque les menaces se transforment en crimes, l’écrivain n’a d’autre choix que de se battre pour faire cesser le carnage. Épaulé par son ami et éditeur Jean-Pierre Jeudy, il fera le voyage jusqu’au Bénin, sur les traces d’une ancienne légende provenant du royaume du Dahomey. C’est dans le berceau du Vaudou qu’il devra remuer ciel et terre pour percer le secret du Cercle des Amazones.

Éditions de la Mouette, 304 pages, 20 € (premier roman)


pub

 

Né à Marseille en 1965, Stéphane Rubin-Dieulois fait des études de théâtre à Paris, avant de revenir s’installer définitivement dans le Sud. Il ouvre en 1995 le théâtre du Lavoir à Menton (06), lieu de création et de diffusion, qu’il dirige jusqu’en 2007. Installé à Saint-Maximin la Sainte-Baume (83) depuis quelques années, il signe son premier roman avec Le Cercle des Amazones.

 

Ce n’est certainement pas le meilleur livre que j’aie lu ces derniers temps, mais le personnage de Bertrand Durieux, écrivain en panne d’inspiration depuis la mort de sa femme, est assez attachant. Ce récit, basé sur l’histoire vraie des Amazones du Dahomey (le Bénin actuel), apporte un nouvel éclairage à l’image que l’on se fait habituellement du vaudou. On aime parce que l’intrigue est efficace, une fois qu’elle est mise en place (et malgré un bel anachronisme vers la fin).

Quelque chose à ajouter ?

  1. mélanie - 6 octobre 2014 à 8 h 28 min

    j’avais aussi adoré ce premier roman. les auteurs français de bon suspense ne son pas légion. Je te conseille son second roman “Niveau Ecarlate”, encore plus dense. La paranoïa du héros finira par te contaminer; cordialement.

  2. Valérie - 12 novembre 2013 à 12 h 03 min

    un suspense intense jusqu’à la dernière page, je me suis vraiment régalée et le recommande à toutes les amatrices du genre. Bien écrit, au présent, intense.

Laisser un commentaire