Proposer un article

Le cercle vertueux du tri – Véronique Lebon

Écrit par le 27/09/2019 et modifié le 30/09/2019 - Livres - 0 commentaire

Le cercle vertueux du tri propose une méthode de rangement permettant d’avoir un intérieur ordonné de manière cohérente, et qui le reste, basée sur 7 besoins…

 
Le cercle vertueux du tri

Résumé

Véronique Lebon présente dans Le cercle vertueux du tri une méthode de rangement permettant d’avoir un intérieur ordonné de manière cohérente, et qui le reste, basée sur 7 besoins : besoins d’information, d’habilement et d’ornement de la maison, de nourriture, d’entretien, de divertissement, immatériel, affectif.

Le cercle vertueux du tri
Véronique Lebon
Éditions Hachette
Paru le 11 septembre 2019
160 pages
14,95€

Auteure

Véronique Lebon est consultante en rangement. Elle a mis au point sa méthode des 7 besoins qui permet de ranger son intérieur, améliorer son bien-être et consommer de manière plus durable et raisonnée.

Notre avis

Le tri, le rangement, l’ordre, c’est un peu mon dada. Ce livre a donc piqué ma curiosité… Une méthode pour ranger et conserver une habitation ordonnée, voilà la promesse de ce livre.

Le livre est divisé en 3 chapitres : l’ordre, le désordre et ses conséquences ; la technique des 7 besoins ; le rangement dans l’avenir ou comment conserver un intérieur ordonné.

L’auteure nous propose une méthode de rangement basée sur 7 besoins : les besoins d’information, d’habilement et d’ornement de la maison, de nourriture, d’entretien, de divertissement, immatériel, affectif. Et des réflexions sur l’utilité du rangement, sur le désordre. Elle nous explique qu’un intérieur bien rangé confère à ses occupants bien-être, estime de soi, organisation, diminution des tâches ménagères et permet d’avoir un mode de vie plus écologique. Et que les méfaits du désordre sont la mésestime de soi, la pollution visuelle, entre autres.

La méthode est très détaillée : on nous enjoint de poser les objets sur une table ou sur un sol propre, de faire des piles, de prévoir des sacs pour les objets à donner, etc. Peut-être un peu trop détaillée, parfois – le bon sens pourrait suffire.

Les fameux 7 besoins de la méthode de rangement proposée par l’auteure sont eux-aussi très détaillés : chaque besoin est divisé en différentes catégories dans lesquels les objets doivent entrer (sinon, on ne les conserve pas). On trouve, par exemple, dans le « besoin de divertissement » la catégorie « les gadgets » et dans le « besoin d’ornement de la maison » la catégorie « bibelots ». Ne serait-ce pas des catégories fourre-tout ? La partie « besoin de décoration » ne m’a pas convaincue tant elle ne prend pas en compte les myriades de styles, envies, goûts en matière de décoration. Ranger n’est pas inconciliable avec bien décorer, selon moi.

L’écriture m’a parfois dérangée : il semble à certains moments que l’auteure s’adresse au lecteur de manière un peu simpliste, ce qui donne l’impression qu’elle prend le lecteur pour un benêt. Il y a aussi quelques répétitions, le méthode est un peu longue à venir dans le livre (dans la 2ème partie, après une grande 1ère partie). Le livre contient parfois certaines évidences et des réflexions faisant appel au simple bon sens, mais peut-être pas toujours inutiles à rappeler.

Le livre est bien fait, on découvre une méthode pour ranger qui se tient. Parfois les conseils sont un peu simplistes, mais il y a de bonnes idées et des conseils pour celles qui ne s’y retrouvent vraiment pas dans leur intérieur et ne savent par ou commencer pour ranger. Le livre ne sera peut-être pas très utile pour celles qui ont un intérieur déjà ordonné et soigné.

Reste un point oublié, à mon sens : pourquoi est-on tellement désordonnée qu’on ne retrouve plus nos chatons dans notre maison ? Pourquoi accumulons-nous des objets ? Il nous faudra trouver un autre livre (ou une psy) pour ça…

Laisser un commentaire