Proposer un article

Le citron : du jardin à la cuisine, en passant par la salle de bains!

Écrit par et le 9/09/2013 et modifié le 8/09/2013 - Beauté, Coquette, Créative, Cuisine, Jardinage, Nature - 0 commentaire

A cultiver, à manger, à se tartiner sur la peau, les cheveux, voici notre dossier citron! Marie-Aube nous explique comment les cultiver à la maison, en pot ou dans le jardin, à l’intérieur ou à l’extérieur. Neigeline partage avec nous 2 recettes au citron: pour se régaler d’une tarte aux cerises et citron ou faire des citrons confits maison. Neva nous dévoile ses conseils et astuces beauté, pour se faire jolie de la tête aux pieds avec des astuces beauté naturelles et économiques! 

 

En pots au jardin, sur la terrasse, à la maison, ou en terre au jardin, on se lance dans la culture des citrons!

A savoir: les citronniers sont originaires des régions chaudes et sont donc rustiques seulement sous le climat méditerranée. Sous les autres climats, il faut donc protéger les citronniers d’octobre à la fin des gelées au printemps. Ils ont un feuillage persistant, des jolies fleurs blanches bien connues pour leur agréable odeur et leurs fruits que l’on adore dévorer toute l’année sucrés, salés, en boissons… Les citronniers se cultivent aussi en pots, même à l’intérieur.

Plantation

Idéalement, la plantation se fait au printemps ou à l’automne, au soleil, à l’abri des courants d’air (comme pour toutes les plantes en général).

En pleine terre: dans un trou d’1 mètre de profondeur et de même diamètre, ajouter du terreau, tremper la motte dans de l’eau avant de le planter, puis arroser abondamment.

En pot: mettre au fond du pot des billes d’argile, puis rempoter dans une mélange de 2/3 de terre non calcaire et 1/3 de terreau. Tremper la motte dans de l’eau avant de rempoter le citronnier. Arroser. PLacer à l’abri des courants d’air, sur le balcon ou la terrasse. Éviter de le placer près d’une source de chaleur à l’intérieur, plutôt dans une pièce aérée (sans courants d’air) et un peu humide comme la cuisine par exemple!

Entretien

Apporter de l’engrais spécial agrumes : au printemps avant la floraison pour la favoriser, puis en juin et septembre pour favoriser la fructification.

Arroser plus abondamment au printemps et en été, tous les 2 jours, et moins abondamment en automne et en hiver, 1 fois par semaine. Vaporiser d’eau le feuillage des citronniers dans un intérieur à l’air sec. Laisser sécher entre 2 arrosages.

En hiver, d’octobre à la fin des gelées de printemps, rentrez les pots et couvrez les arbres en pleine terre.

Tailler les citronniers: éliminer les bois morts après les gelées. Supprimer aussi les branches qui se croisent, les gourmands qui partent du tronc, les rameaux les plus faibles. Sur les jeunes plants, on peut tailler les pousses de plus de 30 cm afin de donner une forme souhaitée à l’arbre (la taille de formation). On taille aussi les citronniers en pots afin de leur donner une forme souhaitée éventuellement!

On supprime certains citrons qui poussent sur une même branche afin de favoriser la croissance des autres.

On rempote les citronniers tous les 2 à 3 ans, dans un pot un peu plus grand.

Les citronniers se multiplient par bouturage et marcottage.

Les problèmes et parasites les plus courants

les feuilles sont pâles pas assez d’engrais : il faut donc apporter de l’engrais spécial agrumes !
les feuilles et les fruits tombent le sol est trop humide ou l’arbre a trop chaud : il faut couper au-dessus du dernier bourgeon vert de chaque rameau, veiller à faire sécher la terre entre 2 arrosages et éventuellement déplacer le citronnier
les feuilles noircissentl’arbre a trop froid : il faut donc le déplacer !
les feuilles jaunissentle citronnier à été trop arrosé : il faut arrêter l’arrosage et laisser sécher la terre avant de reprendre les arrosages!
il n’y a pas de fleursle pot est trop grand (le citronnier ne se sent pas « en danger » et donc ne fait pas de fleurs puis de fruits pour se renouveler), ou il n’a pas assez de lumière ni une température idéale (température chaude en été et au printemps plus fraîche en hiver, l’air ne doit pas être sec) : il faut donc le rempoter, ou le déplacer !
cochenilles (blanc sur les feuilles)les cochenilles aiment l’humidité, pulvériser l’arbre, sur et sous les feuilles, d’un produit spécial anti cochenilles compatible avec l’agriculture biologique, ou de purin d’ortie (voir la recette du purin d’ortie maison, onglet “On entretient”)
puceronspulvériser l’arbre, sur et sous les feuilles, d’un produit spécial anti pucerons compatible avec l’agriculture biologique ou avec une macération à l’ail maison: broyer 100 g d’ail, faire macérer pendant 12h dans 2 cuillères à soupe d’huile (n’importe quelle huile convient); fitrer en ajoutant 1 litre d’eau (de pluie de préférence), attendre 1 semaine; diluer à 5% et pulvériser. (Retrouvez la recette, onglet “Entretien”.)

 

Marie-Aube

 

 

Tarte cerises – citron

 

Particularité de cette tarte : la cuisson en deux temps permet “d’emprisonner” les fruits et de donner une bonne tenue à l’ensemble. Le coté acidulé du citron est adoucit par les cerises, et ma foi, ça change de l’éternel clafoutis !

 

Il vous fautt :
  • 500 g de cerises dénoyautées (ou de griottes surgelées hors saison )
  • 2 à 3 citrons non traités
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 g de sucre semoule
  • 4 oeufs
Préparation :

Dans une casserole mettre les cerises dénoyautées avec le sachet de sucre vanillé et les faire compoter 10 mn environ. Les laisser refroidir.
Dans un saladier fouetter les œufs avec les 120 g de sucre, ajouter les zestes et le jus des citrons, ainsi que la crème. Mélanger.

Sortir la pâte du frigo et l’étaler sur un plan de travail fariné.
Tapisser un moule à tarte beurré et fariné. L’idéal est un moule de 24cm.
Précuire le fond de tarte 15 min environ à 200-210°.
Sortir la fond de tarte et baisser la température de cuisson à 150-160°.
Recouvrir le fond de tarte avec les cerises égouttées, mettre un peu de crème citron sur les fruits de façon à avoir les 2/3 de la hauteur des fruits pris dans la crème. Mettre la tarte à cuire au four 150-160° pendant environ 15 min. La crème doit être prise. Elle va ainsi emprisonner les fruits et les empêcher de remonter.
 

Avant la première cuisson : 
Mettre le reste de crème citron et finir la cuisson toujours à 150-160° pendant 20-25 min environ. La crème doit être prise.
Sortir la tarte et laisser refroidir.

 

Une tite part ?

 

 

Citron confit au sel

Idéal pour agrémenter vos tajines, vos plats à base de poisson, ou , coupé en dès, pour donner une note de fraicheur à vos salades estivales.
 
Il vous faut :

  • 3 citrons bio (vous allez manger la peau, donc le citron doit être bio, exempt de tout pesticide et post traitement …)
  • du gros sel
  • de l’eau ou de l’huile d’olive
  • graines de coriandre
  • 2 bocaux

Laver les citron, puis les fendre en quatre sur la hauteur, sans aller jusqu’au bout. Comme ceci :

Insérer une cuillère à soupe de gros sel, et tasser les citrons dans un saladier, filmer et mettre au frais toute la nuit.

Le lendemain, mettre dans les bocaux en tassant bien, rajouter une c.soupe de sel, puis verser : soit de l’eau bouillante, soit de l’huile d’olive.

J’ai testé les deux versions, j’ai une préférence pour celle avec l’huile d’olive …

Ajouter quelques graines de coriandre que vous aurez écrasé un peu entre vos doigts.

Fermer le couvercle hermétiquement avec le joint, puis mettre dans du papier journal, et au fond d’un placard pendant 3 semaines ( conservation jusqu’à 8 semaines).

Mais ils peuvent également être coupé en tout petits morceaux, a mettre dans une salade …

Bon Appétit !

 

Neigeline

 

Le citron, on le trouve dans toutes les cuisines, mais il a aussi une partie à jouer dans la salle de bain ! Voici comment l’utiliser pour se faire belle des pieds à la tête.

 © Andrey Rakhmatullin – Fotolia.com

Citron… pour une jolie peau partout !

Le jus de citron est bon pour la peau car il a des propriétés adoucissantes et tonifiantes. Une à deux fois par semaine, je frotte un demi-citron sur mes coudes, genoux et talons pour que ces parties souvent rugueuses retrouvent leur douceur. Une astuce simple à adopter sous la douche !

Citron… pour la beauté de mes mains !

Pour blanchir mes ongles et les préparer à la manucure, je les fais tremper, au choix, dans un bol d’eau tiède additionnée de jus de citron ou directement dans un demi-citron. Pour les fortifier, j’opte pour un mélange jus de citron/huile d’olive et je me masse délicatement les mains en insistant sur le contour des ongles, les cuticules et les petites peaux (que l’on appelle les envies).

Citron… pour un teint éclatant !

Le citron est l’allié de mon teint : il lutte contre les pores dilatés et les points noirs, et même contre l’eczéma et les rides.

Pour resserrer les pores de mon visage et me débarrasser des points noirs, je termine mon démaquillage en passant sur mon visage un coton imbibé de jus de citron.

Pour un effet peeling, j’écrase trois fraises et je les mélange avec le jus d’un demi-citron. Je me masse délicatement le visage avec cette préparation, en faisant des mouvements circulaires et en évitant le contour de mes yeux et de ma bouche. Je rince à l’eau froide. Je n’abuse pas de ce soin qui, comme tous les peelings, s’applique une à deux fois par semaine maximum.

Contre l’eczéma, j’applique sur les parties concernées un coton imbibé de jus de citron et d’huile d’amande douce. Attention : cela ne remplace pas l’avis d’un dermatologue !

Contre les rides, je me masse tous les jours avec un peu de jus de citron et quelques gouttes d’huile d’olive. Une à deux fois par semaine, je me prépare un masque en mélangeant un avocat écrasé, le jus d’un demi-citron et deux cuillerées à soupe d’huile d’olive. Je laisse poser un quart d’heure et je rince à l’eau claire.

Citron… pour des dents blanches !

Réduire le tartre et blanchir les dents, le citron sait faire ! Je me brosse les dents deux fois par semaine (maximum, car l’acide citrique est néfaste pour l’émail quand on en abuse) avec un peu de jus de citron. Alternative : je me frotte les dents avec un zeste de citron bio et non traité (là encore, pas plus de deux fois par semaine).

Citron… pour une chevelure en pleine forme !

Le citron fait briller les cheveux, c’est bien connu. Alors, après mon shampoing  j’effectue un dernier rinçage avec de l’eau froide additionnée de jus de citron. C’est excellent, notamment pour les cheveux blonds… mais pas que !

Autre recette express pour redonner de la vitalité à mes « tifs » : je mélange deux cuillerées à soupe d’huile d’olive, deux cuillerées à soupe de miel et deux cuillerées à soupe de jus de citron. Après mon shampoing  je me rince les cheveux et je les sèche. J’applique ensuite cette préparation de manière homogène. Je recouvre avec une serviette et je laisse poser environ vingt minutes. Je refais un shampoing et un rinçage, et voilà !

Enfin, si j’ai les cheveux gras, je peux me frictionner le cuir chevelu avec du jus de citron pur, une fois par semaine, avant mon shampoing  Attention tout de même : les cuirs chevelus irritables ne supportent pas le citron.

 Neva

Laisser un commentaire