Proposer un article

Le coton organique, un enjeu écologique pour la mode

Écrit par le 22/09/2011 et modifié le 4/10/2018 - Ecologie, Mode - 0 commentaire

L’industrie du coton est un danger pour la nature et les hommes. Écologique, le coton organique déferle depuis quelques années sur la mode, et c’est tant mieux !

 

©  nastazia – Fotolia.com

La culture du coton est la plus polluante de toute l’industrie textile

Le consommateur ne le sait peut-être pas, mais la culture du coton est la plus polluante de toute l’industrie textile. Pour cultiver du coton, il faut employer beaucoup d’eau ainsi que des herbicides, des pesticides et des insecticides en grande quantité, ce qui empoisonne le sol et tous ceux qui travaillent à son exploitation. Pour transformer, blanchir et teindre la fibre, de nombreux autres produits chimiques et métaux lourds sont utilisés, puis évacués dans la nature, contribuant ainsi à la pollution des nappes phréatiques.

Depuis quelques années, de multiples chercheurs et industriels se penchent sur une « nouvelle » matière, le coton organique, alternative certes plus coûteuse à produire mais infiniment plus respectueuse de la planète…

Le coton organique, aussi appelé coton biologique, est souvent cultivé par de petits producteurs dans le cadre du commerce équitable. Tous les produits employés pour son exploitation sont certifiés biologiques et écologiques. Un système de rotation des cultures laisse périodiquement reposer les sols, et le système d’irrigation maîtrisé évite la déperdition et le gaspillage d’eau. Teint avec des teintures végétales ou blanchi sans chlore, le coton organique est plus doux et plus respectueux de la peau que son confrère le coton « traditionnel ». Même son odeur est plus agréable !

La mode aime (de plus en plus) le coton organique !

Aujourd’hui, les créateurs de mode sont de plus en plus nombreux à choisir d’employer le coton bio dans leurs collections. Ainsi, les marques Ideo et Ekyog nous proposent respectivement depuis 2002 et 2003 des pièces stylées et irréprochables, aussi désirables que respectueuses de la nature et des hommes. Également très concerné par le développement durable et les problèmes environnementaux, Aigle décline progressivement ses gammes de vêtements en mode écolo.

Sans surprise, les enseignes plébiscitées par les modeuses s’engouffrent dans la brèche et s’offrent une conscience en lançant leurs propres lignes bio ou éthiques, à l’instar de H&M et sa « Conscious Collection » de l’été 2011 ou de Zara et ses – encore trop rares – modèles en coton organique.

Habile, la grande distribution cible le marché des produits textiles bio accessibles à toutes les bourses. C’est le cas de Carrefour avec Tex Agir Bio, Monoprix, C&A…

Pour les bébés et les enfants, on peut désormais dénicher de très jolis vêtements eco-friendly sur le site des Fées éthiques, qui distribue notamment La Tribbu, une marque prometteuse. Modetic.com présente pour sa part une sélection étendue de modèles éco-responsables pour toute la famille, à portée de clic !

Nous avons toutes envie de consommer mieux et de sauver notre planète. Acheter des vêtements en coton organique, c’est agir dans ce sens. Continuons !

Laisser un commentaire