Proposer un article

Le Gardien de phare – Camilla Läckberg

Écrit par le 11/07/2013 et modifié le 1/09/2015 - Livres - 0 commentaire

 

Par une nuit d’été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu’elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s’enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka. Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d’aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s’avère qu’avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l’île de Gråskär – appelée par les gens du cru “l’île aux Esprits”, car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants… Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s’occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu’elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s’efforce aussi de soutenir sa sœur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d’un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques… Avec Le Gardien de phare, Camilla Läckberg poursuit la série policière la plus attachante du moment.

Le Gardien de phare (polar scandinave)
Camilla Läckberg
Editions Actes Sud, collection Actes noirs
480 pages
23,50€

 
Née en 1974, Camilla Läckberg est l’auteure d’une série de romans policiers – tous parus ou à paraître chez Actes Sud – mettant en scène le personnage d’Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström. L’intrigue se situe toujours à Fjällbacka, ancien port de pêche de la côte ouest en Suède, reconverti en station balnéaire, qui sous des apparences tranquilles cache de sordides relations humaines. Après La Princesse des glaces (2008 ; Babel noir n° 61), Le Prédicateur (2009 ; Babel noir n° 85), Le Tailleur de pierre (2009), L’Oiseau de mauvais augure (2010), L’Enfant allemand (2011) et La Sirène (2012), tous parus en “Actes noirs”, Le Gardien de phare est le septième volet de la série policière la plus attachante du moment. En 2011 a également paru en “Actes noirs” son roman policier Cyanure (hors série).

 
Des personnages attachants et récurrents, des intrigues fouillées, des péripéties régulières : les polars de Camilla Läckberg ont tout pour plaire aux amateurs du genre. Même si à mon avis ce tome n’est pas le plus palpitant de la série, on retrouve avec plaisir Erica, Patrik et bien sûr la ville de Fjällbacka. Les jumeaux Noel et Anton apportent du sang neuf… Difficile de résister !

Laisser un commentaire