Proposer un article

Le Melon, une pépite de saveur !

Écrit par le 23/08/2011 et modifié le 23/08/2011 - Cuisine, Thème du mois - 0 commentaire

 

 

 

Pourquoi on raffole du melon ?

Parceque c’est bon !

Plein de vitamine C, de carotène (anti-oxydant), de pro-vitamine A (excellent pour la vision et la peau), mais également en potassium et en fibre, il est surtout savoureux, sucré, juteux, rafraichissant …

Le melon permet l’inventivité en cuisine, car il se décline sous différentes textures : mixé, entier, en billes, en sorbet, en granité, en smoothie, rotis, en brochette de fruits, frit en beignet, compoté ou en confiture …

Il se marie parfaitement avec des épices tels que l’anis, le gingembre, le poivre et les arômes de citron vert, de vanille et de framboise lui vont à merveille…

En version salé, les Italiens le mangent avec du prosciutto di parma (jambon cru), une poignée de parmigiano reggiano (parmesan) rapé, déglacé au vinaigre balsamique, tandis que les Grecs en raffolent lorsqu’il est mélangé à de la Feta.

Tentez l’association melon/ gambas ou langoustine, vous ne serez pas déçus…

Enfin, le melon s’enivre de muscat, de porto, de pineau ou d’alcool de noix…

Deux idées recettes :

 voir l'image en taille réelle

© Smoothie : Fotolia Gautier Alexandre / © RecetteFoisGrasMelon : Syndicat des Producteurs de Melon du Haut-Poitou

Bien le choisir

Au rayon primeur, on croise parfois des personnes s’adonnant à un étrange rituel.

Ils tatent, soupèsent, reniflent ces fruits verts et ronds.

Ils interrogent leurs voisins, s’échangent des astuces entre connaisseurs, et finissent par mettre leurs butins dans un panier.

Promenez-vous autour des étals de melons, et vous verrez …

Parcequ’un melon, quelque soit sa varieté, ne se choisit pas au hasard.

Il doit être gorgé de sucre, donc, lourd.

Il doit comporter 10 tranches, dans l’idéal.

Un pédoncule absent ou craquelé, d’où s’exhale un parfum fruité.

Mais attention, il ne doit pas sentir l’ether, ce qui est signe d’une trop grande maturation.

Enfin, sa maturité se distinguerait selon son sexe. Une auréole large à la base présagerait un melon femelle, donc plus fruité et sucré.

Oubliez ce que vous venez de lire. Ce n’est qu’une légende, les fruits ne sont pas séxués. Promis.

Un fois que vous avez succombé, il ne faudrait pas perdre ce fruit délicat …

voir l'image en taille réelle

 

Bien le conserver

Au frais, dans un placard ou une cave, mais évitez le réfrigérateur.

Son odeur embaumerait le reste de vos aliments mais surtout le froid anesthésierait les propriétés bénéfiques des vitamines qu’il contient.

Si votre melon commence à être trop mur, vous pouvez toutefois l’emballer dans du film alimentaire et le stocker un ou deux jours dans le bac à légume du réfrigérateur.

Si vous en avez de trop, épluchez-les, coupez en cube, mettez dans un sachet alimentaire et congelez. En hiver, vous aurez le luxe de déguster un peu de soleil dans votre assiette …

 

Un peu d’histoire et de géographie :

Sur la provenance originelle du melon, les experts ne sont pas encore mis d’accord.

Inde ou afrique, ils hésitent.

Importé puis cultivé à travers les continents, aujourd’hui, le plus gros producteur est la Chine, suivi de la Turquie, de l’Iran et de l’Espagne. La France se place au 13ème rang mondial, avec pour principale variété, le melon Charentais.

 

Une pépite de saveur à découvrir : le Melon du Haut Poitou.

Parmis eux, une petite pépite à découvrir d’urgence.

Le melon du Haut-Poitou, reconnu par le label IGP*, est une variété issue du terroir et des traditions.

Depuis 150 ans, la méthode est restée la même, la cueillette se fait à la main, à pleine maturité de juillet à septembre, par 17 producteurs exigents.

La qualité et l’authenticité de cette variété est garantie par l’Académie des Maîtres du Melon du Haut-Poitou, 12 experts en la matière.

Cultivés en pleine terre, dans un sol exceptionnellement riche, l’argile et la craie de tuffeau permettent une restitution homogène de l’eau tout le long de leurs croissances.

Le résultat ?

Un melon particulièrement juteux, à chair ferme, empli de saveurs fruitées, aux notes de miel et soleil…

* Indication Géographique Protégée : label garantissant officiellement l’origine des produits qui ont une histoire et une tradition. Mise en place du label par l’Union Européenne en 1992.

                                                                                                                                                                                Neigeline Bunet

Laisser un commentaire