Proposer un article

Le Murmure de l’Ogre – Valentin Musso

Écrit par le 11/01/2013 et modifié le 23/05/2013 - Livres - 0 commentaire

Nice, 1922. Deux prostituées sont assassinées, le crâne rasé et le corps recouvert d’étranges symboles. Bientôt, ce sont des enfants qui disparaissent et qui sont retrouvés égorgés aux quatre coins de la ville dans une mise en scène macabre. Louis Forestier, un commissaire des brigades mobiles créées par Clemenceau, se lance sur les traces de celui que les journaux ont surnommé « l’Ogre ». Il est épaulé par Frédéric Berthellon, un spécialiste des pathologies mentales de l’hôpital Sainte-Anne venu exprès de Paris, et par Raphaël Mathesson, un richissime érudit, aviateur à ses heures perdues. Très vite, ils découvrent que le tueur observe un rituel inspiré de récits de l’Antiquité sur la descente des mortels dans le monde des Enfers. L’affaire prend une dimension nouvelle quand le fils d’un millionnaire américain est enlevé par le tueur. Le compte à rebours commence : des ruelles miséreuses du vieux Nice aux luxueuses villas des hivernants, chaque indice est interprété pour tenter de saisir les motivations de l’Ogre, et de remonter sa piste.

Seuil, 427 pages, 19.90 € (thriller)

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres et enseigne la littérature dans les Alpes-Maritimes. Il est l’auteur de La Ronde des innocents (2010) et Les Cendres froides (2011). Le Murmure de l’Ogre est son troisième roman.

L’un des premiers profileurs français doit être Frédéric Berthellon ! C’est du moins en imaginant les débuts du profilage que Valentin Musso a tissé son intrigue pour rendre l’assassin sinon humain, du moins convaincant et solide. Un très bon thriller à conseiller aux adeptes du genre (et à déconseiller, en revanche, aux adeptes de l’autre Musso).

Laisser un commentaire