Proposer un article

Le tour de France des festivals rocks de l’été 2013

Écrit par le 21/06/2013 et modifié le 8/11/2016 - Musique, Thème du mois, Voyages et Tourisme - 0 commentaire

Ah, les festivals rocks de l’été!

© luuv – Fotolia.com

Les scènes en plein air (option gadoue ou coup de soleil au choix), la (mauvaise) bière sirotée dans ses gobelets plastiques*, la queue interminable devant les toilettes de chantier (conséquence logique de l’ingestion massive de la précédente), la nourriture grasse à donner du cholestérol au Burger King en personne… Fermez les yeux, et ça y est, vous y êtes déjà. Ou pas. Encore. Car si vous hésitez, voici un petit tour de France des festivals incontournables de cet été 2013 et plein de bonnes raisons d’y aller.  Et comme on est (vraiment) sympa, on vous offre en prime des conseils fashion pour la festivalière qui est en vous.

 

 
Les EUROCKÉENNES de Belfort

 

Où ? A 7km de Belfort, presqu’île de Malsaucy. Sur un bout de terre au milieu de deux étangs, vous pourrez combler votre passion pour l’ornithologie entre deux concerts, what else?

 

Quand ? Du 4 au 7 juillet 2013.

 

Pourquoi y aller ? 4 scènes, 100000 personnes sur 3 jours, et le seul festival français nommé dans la catégorie « meilleur festival à l’étranger» en 2012 par nos amis les anglais, qui, force est de l’admettre, s’y connaissent en rock’n roll. Cette année, pour ceux qui dormiront au camping, la possibilité inédite de dormir dans des tipis et des tentes inuits, accueillant de 6 à 10 personnes! Et pourquoi pas s’offrir sa propre version du clip « Time to pretend » d’MGMT, coiffe de plumes tribale et substances hallucinogènes en option. 

 

Pour y voir qui ? A découvrir si vous ne les connaissez pas encore, à ne pas manquer pour tous, le très talentueux WoodKid et le rock aux influences garage des londoniens de Palma Violets. Du côté des têtes d’affiche, une édition qui joue la nostalgie pop-rock des 90’s avec la présence de Jamiroquai, des Smashing Pumpkins et, pour une date unique en France, les très attendus anglais de Blur.

 

Site internet :  www.eurockeennes.fr.

 

Mon look de festivalière : 

Dress code : les franges, les franges et encore les franges!

1. Top en voile imprimé ethnique, Best Mountain, 36 €. 2. Jupe en cuir à franges, Vila, 139,95 €. 3. Sac frangé, Pieces, 34,95 €. 4. Derbies en tissu style ethnique, Bon Prix, 19,99 €. 5. Parka en coton, Vero Moda, 59,95 €. 6. Collier en chambre à air de vélo recyclée, Les Dégonflés, 149 €. 7. Lunettes de soleil aviateur en métal argenté, Topshop, 13 €. 8. Vernis à ongles coloris Sofisticato, Kure Bazaar, 16 €.

 
Le MAIN SQUARE FESTIVAL d’ Arras

 

Où ? A la citadelle d’Arras. Oui, dans le Noooooord.

 

Quand ? Les 5, 6 et 7 juillet 2013

 

Pourquoi y aller ? Parce que le festival se déroule le site historique de la Citadelle de Vauban à Arras, classée au patrimoine mondial de l’Unesco tout de même, ça va rocker dans la casbah! Pour le design de son affiche, vraiment sympa, clin d’œil à David Bowie, époque Aladdin sane. Et parce que, bonne nouvelle en cette année de crise économique, le prix des places a baissé pour l’édition 2013, avec un pass trois jours à 115 euros au lieu de 135, et des pass journée à 49 euros au lieu de 59. Et puis, avec la météo déplorable de ces derniers mois, le climat din ch’nord, même pas peur!

 

Pour y voir qui ? Une belle édition pour cet été 2013, avec Indochine, les beaux yeux de Jared Leto du groupe 30 Seconds To Mars, les textes à fleur de peau de Damien Saez et les pionniers de l’électro « big beat », The Prodigy. Session de rattrapage pour ceux qui les auraient manqués l’année dernière, vous courrez applaudir le rock excité de Green Day, le folk islandais des Of Monsters And Men, le pop-rock énergique de Bloc Party, sans oublier nos DJ’s nantais préférés, C2C.

 

Site internet : www.mainsquarefestival.fr.

 

Mon look de festivalière :

L’indispensable : les bottes de pluie fantaisie

1. Top en coton, Voodoo Girl chez Asos, 68 €. 2. Short en jean tie & dye clouté sur les côtés, MIM, 29,99 €. 3. Sac à dos clouté en jean, New Look, 33,12 €. 4. Bottes de pluie modèle Ridgewood, Giesswein, 70 €. 5. Blouson effet vinyle, Napapijri, 250 €. 6. Lot de bracelets en métal, Pieces chez Asos, 10,60 €. 7. Lunettes de soleil en plastique, Carrera, 112,67 €. 8. Vernis à ongles coloris Nein! Nein! Nein! OK fine!, O.P.I., 13,90 € sur Sephora.fr.
 

 
LES VIEILLES CHARRUES, an Erer Khoz

Où ? Carhaix, dans le Finistère, chez nos amis les Bretons.

 

Quand ? Du 18 au 21 juillet 2013.

Pourquoi y aller ? Ses 4 scènes et ses 270000 entrées en font un des plus grands festivals de France. Avec sa programmation ouverte sur tous les styles musicaux pendant quatre jours, le festival des Vieilles Charrues a tout pour plaire au plus grand nombre. Le rock côtoie ici la variété française dans la bonne humeur générale, on se gave allègrement de galettes bretonnes les pieds dans la boue et le sourire aux lèvres. 

 

Pour y voir qui ? Les allemands de Rammstein, le culte et kitch Elton John, Carlos Santana et ses prouesses guitaresques, le pop-rock indé de Two Door Cinema Club… Côté français, place à la variété avec le talents scénique du sympathique M, la belle gueule de Raphaël et le sourire (sic) de Benjamin Biolay.

 

Site internet : www.vieillescharrues.asso.fr/2013/.

 

Mon look de festivalière :

La pièce « phare » (oui, admirez le jeu de mot) : la marinière.

1. Marinière en coton à rayures vert fluo, Armor Lux, 59 €. 2. Short en jean, Urban Outfitters, 53 €. 3. Sac à dos, Eastpak, 77 €. 4. Bottines Wellington en caoutchouc, Hunter, 86,16 €. 5. Kabig en coton, Armor Lux Heritage, 195 €. 6. Couronne de fleurs La Biche, Marlow and Co., 160 €. 7. Lunettes de soleil rondes en plastique, Jeepers Peepers chez Asos, 21,20 €. 8. Vernis à ongles Glow in the Dark coloris Moon, American Apparel, 11 €.

 
ROCK EN SEINE, le rock en bas de chez soi… En bas de chez moi en tous cas, pour vous je ne sais pas!

 

Où ? Domaine du parc national de Saint-Cloud, à deux pas du 16ème arrondissement de Paris. A 5 minutes à pied du metro, de l’herbe, des arbres, des statues, une cascade et Paris en toile de fond.

 

Quand ? Les 23, 24 et 25 août 2013.

Pourquoi y aller ? Pour clôturer dignement (ou pas, vous choisissez) la saison des festivals rocks, rendez-vous aux portes de Paris. Le festival Rock en Seine a gagné en popularité (et en fréquentation) ces dernières années, grâce à la diversité de sa programmation, qui offre notamment une vraie place à l’électro (une scène lui est même entièrement consacrée) et probablement aussi grâce à sa proximité d’avec la capitale, à quelques jours de la rentrée.

 

Pour y voir qui ? Le rock se décline dans tous ses états : dansant avec Franz Ferdinand, psychédélique avec Tame Impala, industriel avec Nine Inch Nails, influences folk avec Alt-J ou encore metal avec System Of A Down… A l’affiche aussi cette année, Tricky, Eugene McGuiness ou encore Skip The Use, et les petits nouveaux qu’on ne manquera pas, le duo New-Yorkais MS MR.

 

Site internet : www.rockenseine.com.

Mon look de festivalière :

Le « it-accessoire » pour « it-festivaliers » : le chapeau de paille.

1. Robe en viscose, Only, 34,95 €. 2. Blouson en similicuir nude, Grain de Malice, 49,99 €. 3. Sac à dos en cuir, Craie, 85 €. 4. Spartiates en cuir, Eram, 49,99 €. 5. Capeline en raphia naturel, Sans Arcidet, 100 €. 6. Collier, Justine Clenquet, 72 €. 7. Lunettes de soleil yeux de chat en métal, Asos, 13,92 €. 8. Vernis à ongles coloris Hot & Spicy, Color Hit de Sephora, 4,90 €.

 

Et aussi… : Garorock,  les Francofolies, Solidays…

Looks créés par Neva

Laisser un commentaire