Proposer un article

Le tour du monde avec ses enfants : l’exemple de la Lion Love Family

Écrit par le 5/04/2017 et modifié le 24/03/2017 - Famille, Voyages et Tourisme - 0 commentaire

J’ai eu la chance de rencontrer une superbe famille originale et absolument formidable. Ils sont 4, les parents et leurs 2 enfants, et ont entrepris une aventure que bien des gens ont qualifiée de “complètement folle” : tout plaquer pour aller faire le tour du monde avec 2 jeunes enfants. Leur aventure a commencé en 2016 et on peut les suivre sur leur chaîne Youtube. Leur nom : la Lion Love Family. Je les ai interviewés !

 

© Lion Love Family

 
SO WHAT ? : Qui êtes-vous ?

La maman : Je suis Juliette, après une formation universitaire en biologie végétale, j’ai choisi de devenir professeur des écoles.

Le Papa : Je suis Benoit et j’ai suivi une formation médicale (médecine, ostéopathie). Après avoir travaillé quelques années dans ce domaine je me suis reconverti en propriétaire d’une librairie de mangas puis en propriétaire d’un magasin d’optique. Je suis ensuite retourné dans le domaine médical et j’ai travaillé 2 ans en tant qu’infirmier.

Les enfants : Léo 10 ans et Oscar 5 ans.

 

© Lion Love Family

 

SO WHAT ? : Quel est votre concept ? Quel est ce projet que vous avez mis en place et commencé à réaliser ?

Lion Love Family : Vivre autrement. Nous avons voulu, au moins pour un temps, devenir nomades, parcourir le monde, avoir le monde pour domicile. Nous retrouver nous-mêmes, nous libérer de tout système.

Une chose importante était aussi d’éduquer nos enfants différemment. Avec toutes les psychoses qui se créent en ce moment autour de « l’étranger » nous voulions qu’ils grandissent sans avoir peur !

 

SO WHAT ? : Comment l’idée est-elle venue ?

Lion Love Family : Elle a toujours été là, pour l’un comme pour l’autre. Nous avons d’ailleurs choisi nos métiers avec la pensée sous-jacente que nous pouvions les pratiquer partout. Nous en avons rêvé pendant des années et avons bassiné nos amis pendant longtemps.

 

© Lion Love Family

 

SO WHAT ? : Comment l’avez-vous mis en place ? Quelles ont été les étapes de l’organisation ?

Lion Love Family : Il nous a fallu à peu près 3 ans pour tout organiser. Tout d’abord il était important de fixer un délai et de prendre en compte l’âge des enfants. Nous voulions qu’ils puissent vivre cette aventure consciemment, qu’ils puissent s’en souvenir et qu’ils soient un minimum autonomes. Ensuite il fallait considérer l’aspect financier bien sûr. Nous avons dû économiser autant que possible et organiser nos dépenses autour de notre projet.

Année moins 3 : en plus de toutes ces considérations nous avons commencé à nous renseigner sur les différents parcours et les moyens de transport que nous allions emprunter.

Année moins 2 : nous nous sommes surtout renseignés sur le financement et toutes les questions ayant rapport au budget.

Enfin, la dernière année : il a fallu acheter le matériel utile au voyage – le matériel nous l’avions listé au fur et à mesure… Des listes, nous en avons fait, modifié, complété un nombre incalculable de fois ? Puis réserver les billets et trouver un projet liant : la chaîne Youtube Lion Love Family pour laquelle les enfants sont vraiment partie prenante.

 

SO WHAT ? : Parlez-nous de la chaîne Youtube Lion Love Family :

Lion Love Family : Au départ, comme un carnet de voyage, une trace de nos ressentis, de nos moments de vies. Un lien aussi avec la famille et les amis pour les faire voyager avec nous.

Petit à petit, c’est devenu une réelle passion pour nous, un amusement et un outil pour les enfants.

C’est aussi, un peu, un acte militant, une façon de faire de la « politique ». Il est important pour nous d’éviter les choix dictés par la société, notre éducation ou notre culture. Développer son esprit critique et utiliser son libre arbitre.

Nous n’avons qu’une vie, alors faisons nos propres choix et vivons-les.
 

 

SO WHAT ? : Quel a été le premier pays visité et pourquoi ?

Lion Love Family : L’Indonésie. Il n’y a pas forcément de raison sentimentale majeure à ce choix. En fait, nous avions envisagé énormément de combinaisons possibles en prenant en compte plusieurs facteurs et notamment le climat. Nous voulions découvrir l’Asie et nous retrouver dès le départ dans un pays où nos repères seraient bousculés.

 

SO WHAT ? : La plus belle destination jusqu’à présent et pourquoi ?

Lion Love Family : Cette question est très difficile parce que tous les endroits que nous avons eu la chance de parcourir sont magnifiques. Et tous, pour des raisons, des expériences, ou des ressentis différents. Alors nous ne pouvons vraiment pas répondre.

 

SO WHAT ? : Y a-t-il des challenges particuliers auxquels on doit faire face lorsque l’on voyage avec des enfants ? Lesquels ? Et comment les gérez-vous ?

Lion Love Family : Oui, même si ce ne sont pas des challenges compliqués.

En fait, lorsqu’on entreprend ce genre de voyage avec ses enfants on devient parents à temps plein, du lever au coucher, sans interruption. Et c’est vraiment une des choses à laquelle nous n’avions pas tellement pensé.

Cependant être parents à 100% de ton temps n’est pas pour nous un point négatif, bien au contraire. Cela nécessite simplement un petit temps d’adaptation, pour les parents comme pour les enfants d’ailleurs.

Nous devons aussi nous adapter à leur rythme parce qu’il y a beaucoup de moments de transport, parfois assez éprouvants. Il faut, par ailleurs, leur laisser des temps de récupération et des temps de jeux.

 

© Lion Love Family

 

SO WHAT ? : Quelle est la journée type ?

Lion Love Family : Il n’y a pas vraiment de journée type. Nous sommes très souvent dans un environnement différent. Cependant, il y a quand même quelques constantes.

L’école des enfants par exemple. C’est Juliette qui en à la charge. En général, l’école a lieu dans la matinée, pendant que je m’occupe des montages vidéos, puis nous prenons un temps d’organisation pour la suite du voyage car rien n’est prévu à l’avance : ni transport, ni hébergement.

La suite de la journée est dédiée aux découvertes, balades, rencontres, etc.

Mais cet emploi du temps varie énormément d’un jour à l’autre, rien n’est fixé.

 

SO WHAT ? : Comment le vivent les enfants ?

Lion Love Family : Ce qu’ils nous disent, c’est que le voyage est bien mieux que ce qu’ils avaient imaginé. Il est vrai qu’il y avait une appréhension pour eux sur le fait de quitter leur maison, leurs amis, leur école mais finalement dans la réalité ils y pensent peu et ne s’ennuient jamais. Ils aiment passer tout leur temps en famille et nous le montrent avec leurs perpétuels sourires.

 

SO WHAT ? : Comment se passe la scolarité ?

Lion Love Family : Nous nous sommes renseignés sur les cours par le CNED mais en terme de prix et de logistique ce n’était pas la solution la plus avantageuse pour nous.

C’est donc Juliette qui a préparé pas mal de documents pdf. En plus de l’outil informatique, les enfants se servent du matériel qui est sur place. Apprendre à écrire sur le sable, faire des recherches ou des compte-rendus sur les visites, les pays est bien plus ludique pour les enfants qui retiennent donc toutes ces notions avec beaucoup plus de facilité.

Il y a moins de travail à faire aussi parce que les enfants sont constamment dans la découverte. Les cours particuliers sont très efficaces, les enfants apprennent beaucoup plus vite ! Oscar a un an d’avance sur le cursus par exemple.

Les parents qui hésitent à entreprendre ce genre de voyage avec leurs enfants pour des raisons scolaires devraient se rassurer.

Benoit : c’est important que les enfants pratiquent les langues et surtout développent leur compréhension du monde et d’eux-mêmes. L’adaptation est continuelle pendant les voyages, les enfants sont donc constamment en train d’apprendre. Nous sommes persuadés que la connaissance de soi, l’ouverture d’esprit sont essentielles et le voyage est un formidable moyen de les développer.

 

© Lion Love Family

 

SO WHAT ? : Comment gérez-vous la santé pour les enfants ?

Benoit : L’école est souvent vectrice de maladies du fait de la promiscuité. Les enfants sont beaucoup moins malades pendant le voyage qu’il ne l’étaient avant de partir. La seule trousse de secours qui est utilisée est celle de la « bobologie ».

Ce que nous préconisons c’est simplement d’avoir du bon sens. Faire les vaccins incontournables (nous avons fait hépatite A et fièvre typhoïde), ne pas sortir sans son répulsif à l’heure des moustiques, se laver les mains et boire de l’eau en bouteille.

Il faut aussi et surtout, tout simplement, écouter son corps : manger quand on a faim, boire quand on a soif, se reposer quand on est fatigué. Ça paraît bête, mais c’est essentiel.

 

SO WHAT ? : Et après ?

Lion Love Family : Nous aimerions continuer le voyage le plus longtemps possible mais nous savons qu’à un moment nous aurons besoin et envie de poser les bagages.

Nous projetons d’ouvrir une guesthouse quelque part dans le monde, là où nous nous sentirons bien. Ce projet nous plaît parce qu’il va nous permettre de partager le souvenir de cette merveilleuse expérience. Et aussi d’offrir le meilleur service possible en tant que voyageurs expérimentés.

De plus, en le réalisant nous ne passons pas par cette phase de retour à « la routine d’avant ». C’est pourquoi le retour a toujours été partie intégrante du voyage. C’était important pour nous qu’il y ait un projet prévu et que la parenthèse ne se referme pas. La vie continuera différemment, nourrie de tout ce que nous aurons vécu.

 

© Lion Love Family

 

SO WHAT ? : Quels conseils donneriez-vous à des personnes ayant envie de faire ce que vous faites ?

Lion Love Family : Agis dans ce sens et fais-le ! Il ne faut pas attendre, il faut s’écouter. Ce n’est pas dangereux, ce n’est pas difficile, ça se fait tout naturellement.

 

SO WHAT ? : Si c’était à refaire y aurait-il des axes d’amélioration dans votre organisation ?

Lion Love Family : Des petits détails : un peu moins de préparations sur les destinations peut-être, mais préparer te fait voyager aussi. Au niveau matériel, 3 petites valises à roulettes que tu peux mettre en cabine dans les avions plutôt que 2 gros sacs à dos. Pas de pass AirAsia, vraiment inadaptés quand tu voyages avec des enfants de moins de 12 ans.

 

SO WHAT ? : Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Lion Love Family : Continuer l’aventure le plus longtemps possible en bonne santé. Continuer à découvrir le monde et à rencontrer ses habitants.

 

© Lion Love Family

 

Suivez la Lion Love Family sur Facebok : www.facebook.com/Lion-Love-Family.
Et sur Twitter : @benoitcordelle.

Laisser un commentaire