Proposer un article

Le voleur d’enfants tristes – Belinda Bauer

Écrit par le 5/10/2014 et modifié le 14/11/2018 - Livres - 0 commentaire

En Angleterre, dans la petite ville de Shipcott, des enfants laissés sans surveillance dans une voiture sont kidnappés et un mot est déposé « Vous ne l’aimez pas. » Aucune rançon, pas de piste. L’inspecteur Reynolds et l’inspectrice Elisabeth Rice sont chargés de l’enquête, rejoints par Jonas Holly, policier qui a un passé lourd et inquiète les habitants de Shipcott.

 
couv Le voleur d'enfants tristes

Résumé

En Angleterre, dans la petite ville de Shipcott, des enfants laissés sans surveillance dans une voiture sont kidnappés et un mot est déposé « Vous ne l’aimez pas. » Aucune rançon, pas de piste. L’inspecteur Reynolds et l’inspectrice Elisabeth Rice sont chargés de l’enquête, rejoints par Jonas Holly, policier qui a un passé lourd et inquiète les habitants de Shipcott.

Le voleur d’enfants tristes
Belinda Bauer
Éditions 10/18
Paru le 4 septembre 2014
480 pages
8,80€

Auteure

Belinda Bauer est née en Grande-Bretagne, elle a vécu en Afrique du Sud et aux États-Unis, et est aujourd’hui installée au Pays de Galles. Elle a été journaliste, scénariste, puis romancière. Son 1er roman Sous les bruyères est adapté de l’un de ses scénarii et a été récompensé par le CWA Gold Dagger Award (prix littéraire britannique prestigieux décerné chaque année au meilleur roman policier de l’année par l’Association des écrivains de romans policiers).

Bibliographie :

Sous les bruyères (2009)
L’Appel des ombres (2011)
Le voleur d’enfants tristes (2012)
Cadavre 19 (2013)

Notre avis

Le roman commence par l’enlèvement d’un enfant, on est tout de suite captivé. On prend ensuite le temps de faire connaissance avec tous les personnages, on s’immisce dans leurs vies, leurs pensées. Et d’autres enfants disparaissent kidnappés aussi, avec le même message « Vous ne les aimez pas. » On suit les inspecteurs, le mystérieux et perturbant (et perturbé) policier Jonas Holly, les enfants et adolescents…

Le rythme est plutôt lent, on aime ou pas!

Un roman policier dans lequel l’ambiance est aussi importante que l’intrigue.

Laisser un commentaire