Proposer un article

Le Wushuguan Sport Club

Écrit par le 1/06/2013 et modifié le 25/09/2019 - Forme et sport - 0 commentaire

 

Je vous présente un club de sport pas comme les autres. C’est un club situé à proximité du centre-ville de Toulouse (87 route d’Albi). Ce club a été repris par Axelle Amara et Bafian Mormore en septembre 2011.

Les plus !

L’ambiance est conviviale, après le cours les adhérents discutent entre eux et aussi avec le professeur qui prend le temps de répondre aux questionnements. C’est aussi un club familial, en effet plusieurs membres d’une famille pratiquent ensemble une même activité ou une activité différente.

Une personne peut intégrer chacun des cours existants à n’importe quel moment de l’année. Les professeurs s’adaptent et apportent des conseils à la portée de chacun.

A tous les cours, le niveau des adhérents est hétérogène, les novices sont poussés vers le haut.

On peut tester gratuitement un cours par sport afin de faire son choix d’une ou plusieurs activités que l’on souhaiterait pratiquer.

 

14 disciplines sont enseignées autour des arts martiaux et de la remise en forme : Karaté, Qi-Gong, Kung Fu, Tai-chi Chuan, Boxe Sanda, Wing Chun Self Défense, Capoeira et Fitness, Yoga, Danse Modern Jazz, Body Zen et la Zumba.

Des activités sont proposées aux enfants comme le Kung Fu avec 2 groupes distincts les 5-10 ans et les 11-14 ans, le Karaté dès 6 ans, la Capoeira 6-12 ans, la Danse Modern avec les 5-8 ans et les 9-13 ans. Les cours sont encadrés par des champions dans leur discipline.

Bien évidemment, pour les éducateurs, ce qui est primordial c’est que les adhérents pratiquent en toute sécurité. Ils vous conseillent de tester une séance des disciplines enseignés pour que vous fassiez le bon choix en fonction de vos attentes, de vos facultés physiques et de votre âge.

 

Le Wushuguan Sport Club est composé de plusieurs espaces répartis en fonction des activités. 2 salles sont dédiées aux sports, une pour les arts martiaux (250m2) et une autre pour les activités de remise en forme (85m2).

2 salles sont consacrées à la détente et au bien-être. Une salle avec Spa et sauna (100m2) et une salle de massage (25m2). Des vestiaires avec douches sont prévus bien entendu

Il y a également un espace bar lounge pour se désaltérer après l’effort !

Des stages peuvent être organisés durant les week-ends, des professeurs ou éducateurs sportifs extérieurs peuvent en faire la demande auprès du club.

 

J’ai assisté et testé pour vous.

J’ai assisté à un cours de fitness et participé à un cours de Taichi Chuan. D’ailleurs, il existe plusieurs créneaux horaires pour ces deux disciplines.

Pour le cours de fitness, la clientèle est plutôt de quartier.

Les attentes des femmes qui viennent à ce cours sont de 3 ordres: s’entretenir, mincir et se raffermir.

Toutes les séances que propose l’éducatrice sont constituées de 3 parties : échauffement, le corps de séance et le retour au calme avec les fameux étirements

Le cours commence par un échauffement progressif généralisé avec un rythme moyen guidée par l’éducatrice sportive et le tout en musique.

Le corps de la séance est composé d’exercices sollicitant le haut et le bas du corps en alternance. On fait travailler les bras avec les altères, on exécute des pompes aménagées, on fait du gainage (des positions statiques variées à tenir sur un temps donné), on travaille ses abdos et ses fessiers sans oublier les adducteurs et abducteurs (muscles permettant respectivement de rapprocher et d’écarter les jambes par rapport à l’axe du corps). Durant la séance, des pauses boisson ne sont jamais oubliées.

Ensuite, on termine la séance par des étirements pour atténuer les courbatures, pour mieux récupérer des efforts et pour gagner en souplesse.

Ce que j’ai apprécié de voir une prof très engagée, motivée, motivante, qui tourne souvent pour aider et encourager les pratiquantes lors des exercices. C’est une prof qui sait donner des consignes claires et démontre efficacement. Le cours se fait avec peps et aussi de l’humour. C’est vivant quoi !

A la fin du cours, j’ai interviewé quelques adhérentes pour avoir leurs impressions et leurs attentes. Elles m’ont confié que le côté convivial (petit groupe pas plus de 15) ainsi que le dynamisme de la prof étaient primordiale Le fait que la prof soit à l’écoute de chacune est un paramètre important pour progresser. Elles m’ont fait la remarque que c’est le côté humain qu’elles appréciaient.

Elles m’ont confié qu’elles appréciaient le côté humain du cours. Comme le cours est à effectif réduit (pas plus de 15), la prof est plus à l’écoute de chacune d’entre elles ce qui facilite leur mise en confiance, leur implication et donc leur progression. Le dynamisme de la prof est un paramètre important, cela joue sur l’humeur de chacune et met une bonne ambiance.

Le cours de Taichi chuan regroupe des personnes de tout âge et des deux sexes (retraités, jeunes cadres,…) qui ont besoin de se ressourcer. Il y a autant d’hommes que de femmes.

Le professeur souhaite la bienvenue à tous les participants et tout le monde se dispose en ligne face au maître et on procède au salut (un hochement de tête vers le bas en signe de respect et une main poing fermée en contact avec l’autre main ouverte)

Le cours commence par une mise en action progressive avec des mouvements de bras pour évacuer le stress et se concentrer, le tout avec une musique d’ambiance chinoise.

Le cours est divisé en plusieurs séquences où des mini-enchaînements de mouvements sont répétés afin d’être intégrer dans un enchaînement plus long en fin de séance notamment.

La dernière séquence consiste à répéter un enchaînement plusieurs fois pour l’intégrer. Le maître regroupe les pratiquants en fonction du niveau. Les novices ont un plus petit enchaînement à répéter. Le maître tourne au près des différents groupe, aide, exécute les enchaînements.

Mes impressions: le fait d’avoir un groupe hétérogène permet aux novices de se rendre compte ce vers quoi on peut tendre et on se sent tirer vers le haut, on n’a pas le sentiment d’être incompétent, on sait que l’on a besoin de répéter pour progresser. 

Au début on fonctionne sous mimétisme en prenant modèle sur le maître quand celui-ci exécute les mouvements ou sur un ou plusieurs pratiquants autour de soi. Mais au fur et à mesure de notre pratique, on intègre les mouvements à faire en prenant en compte notre morphologie. Durant le cours, le maître fait des parallèles avec la philosophie du Taichi et associe les mouvements à des parties du corps.

On termine le cours par des relâchements et en sautillant brièvement et par le même salut qu’en début de séance.

Alors si vous êtes intéressés, voici le lien pour le  site du Wushuguan Club Sport.

 

Offre spéciale pour les lectrices de So What?

Si vous venez de la part de So What?, une offre vous attend: une carte de 10 cours de Zumba et  de Fitness à 80€ au lieu de 100€ et une offre copines: 2 cartes achetées à 140 € au lieu de 200€.

Alors à vous de jouer !  

Laisser un commentaire