Proposer un article

Les 5 villes les plus vertes du monde

Écrit par le 17/07/2018 - Voyages et Tourisme - 0 commentaire

Pour celles qui cherchent encore leur destination de vacances, pour les curieuses, pour les citadines, les amoureuses de la nature, une étude sur les villes les plus vertes du monde nous offre des idées de destinations pour nos prochaines vacances. Voici notre petit tour du monde des villes les plus vertes…

 

 
Ont été pris en compte pour établir ce classement des villes les plus vertes du monde les espaces naturels (forêts et bois, réserves naturelles, les espaces verts créés par l’homme (parcs et jardins publics, herbe entretenue, terrains de golf) et les espaces agricoles (vergers, vignes, terres agricoles). On trouve en tête de ce classement, de la ville la plus verte à la ville la moins verte : Reykjavik (Islande), Auckland (Nouvelle Zélande), Bratislava (Slovaquie), Göteborg (Suède), Sydney (Australie). Visite guidée…

1. Reykjavik (Islande)


 
L’Islande est réputée pour ses grands espaces naturels, ses volcans en activité. Reykjavik, sa capitale, ne fait pas exception.

Depuis Reykjavik, par temps clair, on peut admirer les paysages volcaniques et désertiques de la péninsule de Reykjanes, les pics enneigés de la péninsule de Snæfellsnes, ou encore les sommets ténébreux des Bláfjöll. On se rend aussi au phare de Grótta pour admirer la ville et ses alentours.

Dans la ville de Reykjavik on apprécie le contraste entre les bâtiments modernes et les grands espaces verts. On se rend au parc de Laugardalur avec son jardin botanique (pour y découvrir des plantes arctiques !) et son parc animalier, le Fjölskyldu-og húsdýragarðurinn (pour y observer notamment des renards polaires et des rennes).

2. Auckland (Nouvelle Zélande)


 
Auckland est la plus grande ville de Nouvelle Zélande et la capitale économique du pays. Elle est entourée de plages sauvages (de l’Océan Pacifique et de la Mer de Tasmanie), de sentiers de randonnées, de volcans, du bush et d’îles dépaysantes.

On se promène sur le mont Éden (Maungawhau en maori), volcan endormi et plus haut sommet naturel d’Auckland (196 mètres d’altitude) ou à Rangitoto, une île volcanique et réserve naturelle près d’Auckland. Depuis le sommet du volcan de l’île on a une vue imprenable sur la ville d’Auckland. On observe baleines et dauphins en bateau et on se balade dans le très grand port de plaisance d’Auckland (Auckland est surnommée « la cité des voiles »). Le domaine d’Auckland est le plus ancien et le plus grand parc de la ville (75 hectares). Il se trouve sur des anciens volcans éteints, ce qui lui confère son relief vallonné. On parcourt ses forêt, étendues d’herbe, jardin botanique (Wintergardens), bassin, jardins partagés…

À l’extérieur de la ville de nombreux espaces naturels, volcans endormis attendent les marcheuses et marcheurs.

3. Bratislava (Slovaquie)


 
Bratislava est la capitale de la Slovaquie. Elle est traversée par le Danube et entourée de vignobles et de montagnes (les Petites Carpates).

Le zoo de Bratislava contient entre autres un Parc à Dinosaures (exposition de répliques de reptiles préhistoriques grandeur nature) qui se situe dans une zone forestière de 3 hectares. On se rend au Horsky Park pour se promener dans sa forêts aux différentes espèces d’arbres et à la faune et flore caractéristiques, au cœur de la ville.

De nombreuse randonnées sont balisées autour de la ville.

4. Göteborg (Suède)


 
Göteborg est la 2ème ville de Suède. Elle est traversée par le fleuve Göta älv.

On admire à Göteborg ses canaux de style hollandais. On apprécie de se promener sur ses boulevards verdoyants (notamment Avenyn, l’artère principale de Göteborg). On admire les azalées du parc forestier Slottsskogen et on visite son zoo (et la vue imprenable sur la ville depuis les 3 belvédères du parc). On visite les serres et la roseraie du parc Trädgårdsföreningen. On admire le jardin botanique de Göteborg, le plus grand de Suède avec ses 20 hectares et 16 000 espèces de végétaux. On visite le Château de Gunnebo et ses jardins. Le parc d’attraction Liseberg contient notamment un jardin paysager.

À l’extérieur de la ville, on visite l’archipel et ses milliers d’îles et d’îlots (îles de Marstrand , Åstol, Hållö, Kosteröarna…).

5. Sydney (Australie)


 
Sydney est la plus grande ville d’Australie. Elle compte de nombreux parcs nationaux (le Sydney Harbour National Park, le Botany Bay National Park…).

Les promeneuses et les surfeuses apprécient des nombreuses plages de la ville, comme la plage de Bondi. On se balade sur le mythique pont de la baie de Sydney (surnommé le « cintre »), à pieds ou à vélo, et on observe la magnifique baie de Sydney. On apprécie aussi la baie de Sydney en bateau.

Les jardins botaniques royaux (Royal Botanic Gardens) et ses 30 hectares offrent des promenades aux visiteurs, un train touristique, des visites guidées gratuites. On se rend au zoo de Taronga pour admirer ses 2 900 espèces d’animaux exotiques et locaux (kangourous, girafes, tigres, léopards, gorilles, chimpanzés).
 
 

Publi-rédactionnel

Laisser un commentaire