Proposer un article

Les ateliers collage

Écrit par le 10/11/2011 et modifié le 12/09/2014 - Loisirs créatifs - 1 commentaire »

 

Une idée déco toute simple, économique et même écologique: transformer nos objets en petites oeuvres d’art ou même réaliser des tableaux… Voici une bonne idée: les collages.

Le principe est simple: découper des magazines, journaux… et assembler le tout à son goût sur le support de son choix.

Nous avons rencontré un petit groupe d’amies qui nous parle de ses ateliers collage.

(Création de Jenna.)

 

So What?:Bonjour. Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots le principe des ateliers collage?

Agnès, Bernadette, Edwige, Jenna et Valérie: Nous sommes un groupe d’amies : Agnès, Bernadette, Edwige, Jenna et Valérie. Nous nous réunissons environ une fois par mois, pour un atelier collage. Ces réunions se passent alternativement chez chacune d’entre nous.

So What?: Comment se déroule une journée “atelier collage”.

Agnès, Bernadette, Edwige, Jenna et Valérie: Voici le « menu » de nos réunions.  12h à 12 h 30 : arrivée des colleuses. Un repas convivial se prépare. Chacune a apporté un plat, si possible de sa fabrication. Quelques uns de nos meilleurs souvenirs : salade piémontaise, tarte à la tomate, feuilleté au chèvre, moelleux au chocolat, Crumble aux fruits rouges. Quelques jours avant, nous nous concertons pour constituer un tout cohérent, et équilibré : c’est la danse des SMS ! Nous buvons parfois du vin blanc, parfois du vin rouge, (en quantité modérée) du thé, du café… Et évidemment, tout à la joie de nos retrouvailles, nous .. papotons. Le repas est toujours plus long que prévu.

15h: démarrage des activités de l’atelier. Le découpage : chacune ayant apporté un lot de revues, nous procédons au découpage des images, choisies selon notre envie parmi ces revues.  Les revues sont de toutes sortes : journaux quotidiens, revues d’information, de mode, publicités, tout support écrit fait l’affaire. Quelques unes découpent, d’autres puisent dans leur propre collection. Chacune a ainsi son stock d’images prêtes à être utilisées, qu’elle apporte à l’atelier. Certaines reprennent un collage qui a déjà démarré, et replacent les images sur leur support. D’autres entament un nouveau collage.

16h: les idées émergent doucement au grès des images rassemblées. Les conversations alternent avec les silences. C’est un moment de calme et de concentration.

17h: des collages prennent forme, des images sont positionnées, parfois collées, parfois juste posées, pour être laissées en « décantage » et reprises plus tard.. Celles qui ont avancé montrent leur production : c’est l’occasion d’échanges et de conseils, d’encouragements.

18h: le rangement du matériel commence. La date du prochain atelier est décidée, parfois difficilement, car les emplois du temps sont chargés !

So What?: De quoi a-t-on besoin pour réaliser un collage?

Agnès, Bernadette, Edwige, Jenna et Valérie: Des journaux, magazines, affiches, quelle que soit la qualité. Du noir et blanc, de la couleur. Du fond uni, des paysages, visages, corps, des fonds unis ou non, des situations, des immeubles… laissez faire votre inspiration. Un support : papiers gaufrés, lisses, brillants, rigides, carton plume, toile, calendrier, papier canson, carton d’emballage, laissez aller votre imagination sur le support, tout est possible. Toutes dimensions aussi, selon votre inspiration. De la colle : colle à papier peint sur la toile, sinon simple tube de colle à papier, et mieux : colle repositionnable ! Une ou des paires de ciseaux dont une paire de petits ciseaux pour découper les détails, les recoins. Un cutter, pour découpe si besoin le support. De la gouache. De l’encre de chine.

So What?: Comment procéder pour faire les collages?

Agnès, Bernadette, Edwige, Jenna et Valérie: Commencer spontanément. Se laisser porter par les images que l’on trouve. Se laisser inspirer. Laisser venir les idées. Ne pas chercher à respecter les règles de composition. Collecter tous les éléments. Faire une composition. Poser sur le support. Laisser mâturer, jusqu’à être content de ce qu’on a fait. Puis coller, lorsqu’on est bien sûr.

So What?: Comment exposer / utiliser les collages?

Agnès, Bernadette, Edwige, Jenna et Valérie: Voici quelques idées d’utilisations. Je les expose chez moi. Je les montre aux amis. Je les photographie pour différents usages comme pour réaliser des  petites affiches pour les reproduire et les vendre. Je les offre en cadeaux. Je confectionne des cartes de visite. J’expose dans un restaurant, un bar, dans une librairie. Ou dans une salle louée. Je fabrique des cartons d’invitation. Ou des cartes postales.

So What?: Merci beaucoup! Il n’y a plus qu’à s’y mettre.

 

Le matériel:

  • des magazines, journaux, affiches… dans lesquels découper
  • des supports (cartons, objets à décorer)
  • de la coller, des ciseaux, un cutter
  • tout autre matériel pour décorer (gouache, encre de chine…)

La réalisation:

  • découper les éléments que l’on souhaite utiliser
  • éventuellement préparer son support (peinture…)
  • assembler au gré de son imagination les éléments
  • coller
  • éventuellement décorer (peinture, encre de chine…)

Variantes: on peut imaginer dcorer de vieilles boîtes, des cahiers, albums photos, tableaux métalisés qui serviront de supports pour accrocher nos dernières photos, pots à crayons… (Il suffit d’adapter la colle à l’usage que l’on souhaite en faire…). Et pourquoi pas les cartes de Noël et les cartes de voeux?

 

Quelque chose à ajouter ?

  1. Marie-Aube - 10 novembre 2011 à 11 h 43 min

    On a essayé à la maison, sur un répertoire téléphonique (cahier A4 sans spirales tout moche), style trucs de femmes, sur un petit cahier style nature et un petit carnet style mer. Ca rend bien, c’est ludique, on ne dépense pas d’argent pour acheter du matériel et écologique avec un second usage trouvé aux magazines. Ne pas hésiter à se lancer! Avec l’expérience on doit faire des choses de plus en plus jolies. 😉

Laisser un commentaire