Proposer un article

Les chevelues – Benoît Séverac

Écrit par le 28/02/2020 et modifié le 26/02/2020 - Livres - 0 commentaire

Les chevelues de Benoît Séverac est un roman historique. On suit une enquête qui se déroule dans une cité du nom de Lugdunum Convenarum située “aux confins de la Narbonnaise, entre l’Ibérie encore belliqueuse et l’Aquitaine récemment pacifiée”.

 
Les chevelues

Les chevelues : résumé

Les chevelues est un roman historique, centré sur une enquête à propos d’un crime commis contre un jeune aristocrate romain de la cité de Lugdunum Convenarum. La victime est retrouvée poignardée avec une arme gauloise.

Dans un délai très court, un centurion nommé Valérius Falco va tenter de mener cette enquête tant bien que mal afin de retrouver l’assassin. De multiples rebondissements nous entraînent dans une histoire captivante.

Les chevelues, Benoît Séverac, 10/18, paru le 19 septembre 2019, 240 pages, 7,10€. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.

L’auteur : Benoît Séverac

Benoît Séverac est un auteur de littérature noire et policière, adulte et jeunesse. Il est reconnu pour détailler ses enquêtes d’un point de vue social. Certains de ces romans ont été traduits aux États-Unis ou adaptés au théâtre.

Benoît Séverac collabore à divers projets où se mêlent littérature, arts plastiques, photographie. Et prend part aussi à des productions cinématographiques. Il a écrit plusieurs romans : Le chien arabe (Pocket en 2017) sous le titre Trafics et 115 (La Manufacture en 2017 aussi). Il est également auteur de 5 romans chez Syros dont Une caravane en hiver (2018) et son roman commun avec Hervé Jubert, Wazházhe, paru en 2018 aux éditions Le passage.

De plus, Benoît Séverac enseigne l’anglais au Diplôme national d’œnologie et à l’école vétérinaire de Toulouse où il vit. Les chevelues a obtenu le Grand Prix littéraire de la Ville de Toulouse et le Prix du polar Calibre 47.

Notre avis

J’ai apprécié d’être baigné dans ce roman.

En effet, à chaque page tournée, on est happé par les descriptions détaillées des différents personnages et leurs caractères. On découvre les sentiments qui les traversent. On suit leurs pensées ainsi que celles de l’enquêteur dans les courriers qu’il adresse à sa femme.

L’utilisation du lexique romain pour décrire les pièces où se trouvent les personnages, le nom donné aux différents personnages, les objets et lieux favorisent notre imagination et notre sentiment de vivre au plus près cette enquête.

Et on s’attache à Valérius Falco, un personnage intègre cherchant à remplir son devoir au mieux malgré les contraintes que ses supérieurs hiérarchiques lui imposent.

Je vous conseille ce roman.

Laisser un commentaire