Proposer un article

Les Chroniques d’une Maman Kangourou (Chapitre IV)

Écrit par le 24/06/2012 et modifié le 19/07/2012 - Famille - 0 commentaire

Chapitre IV


9 mois à venir…

On regarde le test positif et on se dit « Je suis enceinte », cela paraît si simple ! Plus que neuf mois et un petit bébé verra le jour. Depuis des siècles les femmes mettent au monde des enfants, ça va être un jeu d’enfant ! Comme je me mettais le doigt dans l’œil ! La main même…

A peine le test en main, il faut penser à faire plusieurs examens pour être bien sûre que la grossesse est réelle. Et oui, le petit bâtonnet peut se tromper. En même temps, étant donné que ma gastro/grossesse continuait, je ne pouvais qu’être enceinte ? Que nenni ! J’ai appris par la suite, que l’on pouvait avoir des symptômes de grossesse, avoir un test positif et ne pas être enceinte ! Alors ça, ce serait vraiment ballot ! Imaginez, quelle déception pour ces femmes qui s’imaginent déjà entrain de pouponner et qui apprennent avec leurs résultats que ce n’était que du vent…

Les examens étaient donc nécessaires. Deux jours après mes prises de sang, les résultats étaient là… Je ne sais pourquoi, à chaque fois que je récupère des résultats d’analyses je ne comprends jamais rien ! C’est toujours écrit avec des formules étranges qui s’adressent à des initiés. Ils ne peuvent pas juste écrire : ENCEINTE !

J’ai tout de même réussi à déchiffrer les chiffres, apparemment j’étais bien enceinte et il y était écrit : 4 semaines d’aménorrhée. Je ne savais pas du tout ce que ce mot barbare pouvait signifier. C’était le début de l’apprentissage d’un nouveau langage. Le langage des femmes enceintes ! Car oui, il y a un langage unique, que seules les femmes enceintes ou ayant eu des enfants, comprennent. Pour l’instant la seule chose que je comprenais, c’est que j’étais déjà enceinte de quatre semaines. Incroyable !

Avec ces examens, on apprend aussi si l’on est immunisée contre la toxoplasmose. Ayant eu plusieurs chats (cela se transmet par nos petites bêtes à poils), je devais être à l’abri !
Et bien non ! Je n’avais pas dû changer les litières assez souvent … Je n’étais pas immunisée… Cétait bien ma veine ! J’allais devoir surveiller mon alimentation pendant les neuf mois à venir et faire des examens tous les mois.
J’allais surtout découvrir que l’alimentation pendant la grossesse peut devenir un calvaire et avec cette histoire de toxoplasmose, « toxo » pour les intimes, ça pouvait carrément devenir le drame…

C’était écrit sur le papier, j’étais enceinte, il fallait que je prenne rendez-vous chez ma gynéco et fissa ! Comme d’habitude, j’ai du faire du forcing pour avoir un rendez-vous la semaine suivante. J’étais enceinte tout de même ! Avec des milliers de questions à poser et le besoin de me sentir rassurer sur les mois à venir.

Avec ce résultat qui me tombait dessus, je commençais à nourrir une nouvelle angoisse, celle de la fausse couche… Et oui, je ne peux m’empêcher de me créer des angoisses en permanence, et quand on est enceinte, avec les hormones, tout est décuplé ! C’est à cause de notre société aussi, on ne cesse de nous répéter que les trois premiers mois sont cruciaux, qu’il faut bien faire attention et que les risques sont contenus dans cette période du premier trimestre. C’est sur qu’avec ça en tête, on se détend avec facilité !

Il fallait vraiment que je vois ma gynéco pour être sûre que tout allait bien et que tout allait se passer comme sur des roulettes!
En plus, je commençais un nouveau boulot le mois suivant, ils allaient être contents d’apprendre la nouvelle… Et il fallait vraiment que cette gastro/grossesse cesse vite car je ne pourrai pas supporter longtemps de me trainer ainsi avec la nausée en permanence…

Les neufs mois à venir n’allaient pas être une promenade de santé !

(Dessin: Estelle Valls de Gomis)

Laisser un commentaire