Proposer un article

Les Chroniques d’une Maman Kangourou – Chapitre VI

Écrit par le 8/11/2012 et modifié le 1/02/2013 - Famille - 0 commentaire

Chapitre VI

La fin d’un cycle

Après trois mois d’enfer à avoir la nausée du matin jusqu’au soir et à me trainer toute la journée, je décidais, soutenue par Roudoudou, d’arrêter de travailler. Je donnais donc ma démission avec soulagement ! Fini les trajets insoutenables dans le métro parisien, fini les journées interminables assise sur une chaise inconfortable, fini les allers retours incessants aux toilettes sales du bureau… J’allais enfin me reposer,  retrouver une vie un peu plus agréable et pouvoir m’occuper de moi et de mon bébé à venir.

En ce dernier jour de boulot, je reparti chez moi avec le sourire, alors même que j’avais encore quarante minutes de trajet dans le métro.

Le métro parisien pour les premiers mois de grossesse sont les plus insoutenables. Vous êtes malade à en mourir, épuisée, sans force et évidemment personne ne vous cède la place alors que vous êtes ENCEINTE !!! Ah oui ? Mais le problème ma petite dame…c’est que ça ne se voit pas !

 Déjà avec un ventre rond comme un ballon, les usagers du métro deviennent comme par enchantement tous aveugles et ne se lèvent jamais.

Je pense que la RATP devrait penser à faire des rames spéciales pour les femmes enceintes, ainsi, même si vous êtes seulement à deux mois de grossesse et que vous ne ressemblez pas à une grosse barrique vous  pourrez vous assoir.

 J’ai aussi pensé à porter une grosse pancarte : JE SUIS ENCEINTE, LAISSEZ MOI M’ASSOIR… et de rajouter en petit caractère…ou je vous vomis dessus…

A la place je demandai aux gens s’ils pouvaient me céder leur place en prenant ma petite voix de malade et en me tenant le ventre en le gonflant un peu au préalable. Souvent les messieurs me laissaient leur place en faisant mine de ne pas m’avoir vu et les bonnes femmes me regardaient avec suspiscion comme si j’étais une voleuse (de place) ou une menteuse.

Je savais ce qu’elles pouvaient se dire : « Elle est autant enceinte que moi celle-là, c’est scandaleux ces gens sans vergogne qui feraient tout pour s’asseoir !! » ou « Comment faisaient nos grand-mères pour travailler aux champs alors qu’elles étaient enceintes ? Elles tenaient bien debout elles !? ».

Avouez ! Je suis sûre que vous avez déjà pensé à cela quand vous aviez une femme enceinte qui vous prenait votre place dans le métro ?

Je décidais donc après ce dernier trajet de ne plus jamais prendre le métro ! A quelques exceptions près…

Ma nouvelle vie allait enfin pouvoir commencer ! Et oui ! il parait qu’après le premier trimestre, les femmes enceintes reprennent du poil de la bête et peuvent sautiller toute la journée pour préparer la nouvelle chambre de bébé !

A moi les expos, les journées shoppings, les déjeuners avec mes copines, les ateliers déco pour la chambre de bébé !

Enfin ça…c’est ce que je croyais…

 

Alice Malet
Illustration : Estelle Valls de Gomis


Cadeaux de naissance : plus de 10000 articles chez decobb.com

Laisser un commentaire