Proposer un article

Les Fers maudits – Nicole Gonthier

Écrit par le 9/04/2013 et modifié le 23/05/2013 - Livres - 0 commentaire

Lyon, avril 1473. Dans la ville cernée par une épidémie de peste, une succession de meurtres frappe les frères du couvent des Cordeliers et l’on découvre bientôt le cadavre d’un notaire influent. Devant chaque corps, le meurtrier a déposé un extrait de la prophétie d’Isaïe qui identifie les victimes comme des cibles de la colère divine. Quel est donc le secret dissimulé par les religieux qui leur vaut ce sort terrifiant ? Qui est en vérité ce saint homme qu’ils tiennent reclus dans une de leurs cellules et dont ils affirment qu’il est un miraculé de la Vierge Marie ? L’enquête que mène le prévôt Arthaud de Varey le conduit tour à tour au cœur des couvents où se révèlent des rivalités et des vices inavouables, dans la société des imprimeurs tout récemment implantée à Lyon, auprès du jeune et dynamique médecin François Montpansier, protégé par un célèbre physicien qui a ses entrées chez le roi. Si des reliques prétendues miraculeuses semblent à l’origine des crimes, c’est pourtant du passé des suspects et des victimes que surgira, mêlant amour et mort, l’insoutenable vérité.

Pygmalion, 274 pages, 19,90 € (polar historique)


pub

Nicole Gonthier est agrégée de l’université, docteur en Lettres et histoire. Elle a été professeur d’histoire médiévale, doyen de la Faculté des Lettres et Civilisations à l’Université Jean Moulin-Lyon 3. Elle est auteure de plusieurs ouvrages sur la société de la fin du Moyen Âge.

Sur fond d’épidémie de peste et de Moyen Âge finissant, Nicole Gonthier tisse une intrigue dans laquelle vengeance et suspense font bon ménage. Les personnages vont du prévôt subtil et juste au jeune médecin rempli de bonne volonté et d’illusions. Quant aux religieux chez qui les drames se déroulent, ils ne sont pas tous aussi proches de Dieu qu’ils le devraient. Un polar que l’on a du mal à quitter…

Laisser un commentaire