Proposer un article

Les Métamorphoses 1858 (tome 2) – Durand et Ferret

Écrit par le 21/07/2019 et modifié le 18/07/2019 - Livres - 0 commentaire

Paris, été 1858. Deux amis, Stanislas Andrzej, détective amateur, et Joseph, médecin, enquêtent sur les meurtres de plusieurs jeunes femmes. Avec une petite équipe ils s’envolent à bord d’un dirigeable vers Barcelone, sur les traces d’un mystérieux Architecte…

 
Les Métamorphoses 1858 (tome 2)

Résumé

Paris, été 1858. Deux amis, Stanislas Andrzej, détective amateur, et Joseph, médecin, enquêtent sur les meurtres de plusieurs jeunes femmes. Ils ont constitué une petite équipe pour mener à bien leur enquête, et s’envolent à bord d’un dirigeable vers Barcelone, sur les traces d’un mystérieux Architecte. Mais leur enquête soulèvera des tensions entre Stanislas et Joseph, ce qui mettra en péril leur enquête…

Suite de Les métamorphoses 1858 – Tome 1. Tyria Jacobaeae.

Les Métamorphoses 1858 – Tome 2 Dinocampus Coccinellae
Alexie Durand et Sylvain Ferret
Éditions Delcourt
Paru le 3 avril 2019
64 pages
15,50€

Auteurs

Alexie Durand est née en 1973. Elle a suivi des études d’Histoire à l’université de Toulouse, occupé différents emplois (sans relation avec l’Histoire) et a toujours écrit par plaisir. Ses influences sont Jules Vernes, Gaston Leroux, la science-fiction, le fantasy, les romans d’espionnage et les romans policiers. Alexie Durand s’est lancée dans l’écriture il y a quelques années. Les Métamorphoses 1858 est sa 1ère publication en bande- dessinée. Alexie Durand réside à Rodez (Aveyron).

Sylvain Ferret est né en 1989. Il travaille comme graphiste et poseur d’enseigne-signalétique. Il est passionné de bande dessinée depuis tout jeune. Ses influences sont les mangas, les comics, la bande dessinée franco-belge ou encore le cinéma, l’animation japonaise et les jeux vidéo. Sylvain Ferret réside à Toulouse (Haute-Garonne).

Notre avis

J’aime toujours autant cette série.

Ambiance gothique, très belles illustrations, on s’attache (encore) aux 2 personnages principaux, on découvre de nouveaux personnages énigmatiques, des personnages haut placés, certains attachants et d’autres qu’on aime détester. L’intrigue est bien ficelée. Il y a toujours cette société secrète inquiétante, des mystères… On entrevoit, dans ce tome, une allusion à L’Île du docteur Moreau (roman de H.G. Wells adapté au cinéma notamment par John Frankenheimer en 1996 avec Marlon Brando et Val Kilmer). Et on adore.

J’ai hâte de lire le tome 3 – et dernier tome – de la série !

Laisser un commentaire