Proposer un article

Les Montefiore – Tome 1. Top model – Betbeder – Bec – Del Vecchio

Écrit par le 25/06/2013 et modifié le 26/06/2014 - Cultivée, Livres - 0 commentaire

 

Oksana Kovsky est propulsée dans le monde de la mode et travaille pour la célèbre dynastie de couturier Montefiore. L’empire des Montefiore est menacé à la mort de son créateur et dirigeant : son fils doit reprendre l’affaire familiale, sauf s’il préfère s’adonner à ses propres hobbies loin de la haute-couture. Sa belle-mère quant à elle n’a qu’une envie, lui voler la maison de couture.Trahisons, luxe, appât du gain, mode, elle découvre un milieu qu’elle envie mais qui se trouve être impitoyable. 

Les Montefiore – Tome 1. Top model
Suite dans : Les Montefiore – Tome 2. Contrefaçon – Betbeder – Bec – Del Vecchio
Betbeder – Bec – Del Vecchio
Collection: Grafica
Prix: 13.90€
Paru le 10.04.2013


pub

 
Stéphane Betbeder a découvert sa vocation avec la lecture du journal Tintin, il a fait les Beaux-Arts à Angoulême, et s’est concentré d’abord sur la photo et la vidéo. En 2000 il renoue avec l’écriture. Il a aujourd’hui 5 projets de nouvelles séries en cours aux éditions Soleil Deus: Le Retour de Dorian Gray (diptyque, collection 1800), Dogma (thriller ésotérique), Inlandsis (conte nordique), 2021 (récit d’anticipation, Deep (thriller). Il vit à Nantes.

Christophe Bec est dessinateur et scénariste, connu notamment pour ses dessins pour la célèbre série Sanctuaire qui a reçu plusieurs prix. Il a signé de très nombreux albums depuis ses débuts.

Pasquale Del Vecchio est diplômé d’architecture de l’Institut Polytechnique de Milan, il publie d’abord des nouvelles dans une revue. Il créé en la série Russel Chase et depuis 2005 dessine pour la célèbre série italienne Tex. Il a aussi enseigné à l’école de bande dessinée de Milan et à l’école des Arts Appliqués à l’Industrie du Château des Sforza de Milan et enseigne aujourd’hui à l’Académie des Beaux-Arts ACME de Milan. Il vit à Milan en Italie.

 

Voici un thème plutôt alléchant: le milieu de la haute-couture et surtout ses dessous peu glorieux. Nous avons tous les ingrédients que l’on attend: la beauté russe, le sportif macho et sans cœur, la femme de pouvoir plus ambitieuse qu’humaine (chirurgie-esthétiquée), Milan, un couturier de talent, une chanteuse à succès, et des fringues!

On aime:

  • retrouver une sorte de sitcom américaine dans le milieu de la haute-couture
  • le suspens de la fin, on a hâte de lire le tome 2!
  • les dessins!

On aime moins:

  • la reprise de la maison Montefiore par le fils est prévisible, mais c’est ce qu’on espère aussi !
  • la belle-mère

Laisser un commentaire