Proposer un article

L’Espionne de Tanger – María Dueñas

Écrit par le 26/06/2012 et modifié le 28/06/2012 - Cultivée, Livres - 0 commentaire

Trahie par l’homme qu’elle aimait, Sira, vingt ans, se retrouve seule à Tétouan. La guerre civile ravage l’Espagne et elle ne peut rejoindre sa mère à Madrid. Sans argent, sans amis, elle ne doit sa survie qu’à son seul talent : la couture. Comment peut-elle imaginer qu’en montant un atelier de confection elle se prépare à une existence d’aventurière ? Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, les riches expatriées retenues au Maroc par les hostilités affluent chez la jeune femme : elle seule sait recréer les derniers modèles de Paris. Sira conquiert ainsi ses entrées dans les plus grandes maisons, où se fomentent les alliances entre nazis et franquistes. Bientôt, elle est approchée par les services secrets britanniques. Pour eux, la couturière aux doigts d’or invente un très astucieux système de communication cryptée. Mais la guerre des espions n’est pas un jeu d’enfant. Envoyée à Tanger, à Madrid et à Lisbonne, Sira doit déjouer les pièges très sophistiqués d’ennemis aux manières policées, mais à la férocité bien réelle.


pub

María Dueñas, née en 1964, est docteur en philologie anglaise et professeur à l’université de Murcia. L’Espionne de Tanger est son premier roman.

Au gré des aléas de son existence, la jeune Sira se dépouille de sa naïveté et se forge une nouvelle personnalité n’ayant plus rien de commun avec l’ancienne. Devenue experte dans l’art du mensonge et des faux-semblants, elle est recrutée par les services secrets britanniques. Avec force détails historiques et un grand souci d’exactitude et d’honnêteté, María Dueñas se glisse dans la peau et sous la plume de son espionne aux doigts d’or… L’Espionne de Tanger ravira les adeptes de fiction historique.

Best-Sellers/Robert Laffont, 608 pages, 21 € (roman)

Laisser un commentaire