Proposer un article

L’esprit boudoir

Écrit par le 31/08/2011 et modifié le 12/09/2018 - Déco, Thème du mois - 0 commentaire

Evocateur d’intimité, de luxe discret et d’une certaine volupté, le boudoir est devenu une véritable philosophie…

 

Petite histoire… de boudoir

Etymologiquement, le terme « boudoir » désigne une pièce servant à « bouder » c’est-à-dire littéralement à se mettre à l’écart des autres.

Le boudoir connaît son apogée aux XVIII et XIXème siècles.

A la fois intime et pièce de réception, le boudoir est une petite pièce élégante qui fait la liaison entre la chambre et le salon. Il permet aux dames aisées de disposer d’un endroit à leur convenance afin de recevoir quelques amis, d’effectuer leur correspondance ou tout simplement de se reposer et de paresser.

A cette époque le boudoir est une pièce à l’usage exclusivement féminin et la présence masculine n’est autorisée que sur invitation expresse de la maîtresse des lieux. Si le salon devient le lieu d’expression privilégiée des hommes de la bonne société, pour ces dames c’est le boudoir qui joue désormais ce rôle.

Ce caractère exclusivement féminin fait que le boudoir intrigue et fascine à la fois.

Avec « La Philosophie Dans Le Boudoir » du Marquis de Sade, l’image du boudoir devient sulfureuse.

Le terme s’étend et cesse désormaisde ne qualifier qu’une pièce. Un véritable « esprit boudoir » est né.

Du point de vue esthétique, et dû aux dimensions généralement modestes de la pièce, le boudoir est meublé de meubles de petites tailles mais confortables pour écrire, se coiffer ou se reposer. En tant que pièce de réception, le
boudoir est en revanche luxueusement décoré, avec profusion de tissus soyeux,de fleurs et de cristal, éclairé à la lueur des bougies.

« D’honneur, vous eussiez dit un boudoir de duchesse, tout s’y trouvait : − confort, élégance et richesse. − Sur un beau guéridon de bois de citronnier brillait, comme une étoile, une lampe d’albâtre qui jetait par la chambre un jour doux et bleuâtre. − Des perles, de la soie, un coffre à clous d’acier, de blondes sépias, de fraîches aquarelles, des albums, des écrans aux découpures frêles, la dernière revue et le nouveau roman, … » T. Gautier, Albertus, 1833, p. 167.

 

Un boudoir à la maison

De bars tendances en boutiques chics, le boudoir séduit, inspire et vient s’installer dans nos intérieurs.

Par besoin de fuir l’agitation de la vie quotidienne ou simplement pour jouir avec bonheur d’un endroit confortable qui exalte notre féminité, l’esprit boudoir est à nouveau dans l’air du temps.

Si tout le monde de nos jours n’a pas l’espace suffisant pour disposer d’un véritable boudoir, l’esprit boudoir trouve parfaitement sa place dans une chambre, un bureau, oumême une salle de bain.

Si par essence, un boudoir se doit de refléter les goûts et la personnalité de sa propriétaire, il est toutefois possible de s’aider à réaliser le boudoir de ses rêves en suivant quelques directives simples pour l’aménagement et la décoration de la pièce.

 

Choix des couleurs

Dans une pièce, surtout si elle est de petite taille, un choix de couleurs harmonieux est essentiel pour donner toute sa cohérence à la pièce.

Si toutes les couleurs sont envisageables, le rose est la vedette du style boudoir. Symbole de féminité, le choisir plus ou moins soutenu permet de varier les effets.

Un rose pâle est idéal pour un effet romantique à souhait notamment combiné au blanc ou à d’autres teintes pastels.

Un vieux rose se fera discret et présente l’avantage de se marier à la perfection avec des couleurs plus sobres comme le gris ou le beige pour un rendu très élégant.

Un rose fuchsia à la féminité affirmée apportera gaité et originalité. L’allier au noir créera un effet lingerie, très couture.

Mais aussi…

…Duo noir et blanc pour une effet baroque.

…Osez le rouge pour une mise en scène dramatique à souhait.

 

Ameublement

De nombreuses marques proposent des rééditions de meubles anciens de qualité. Des meubles de couleur claire, peu encombrants seront à privilégier. Ainsi, un petit secrétaire, des tables d’appoint délicates et féminines y trouveront parfaitement leur place.

Pour le confort et le repos, quoi de mieux qu’une banquette recouverte de coussins moelleux ou une méridienne y lire, échanger des confidence ou simplement rêver…

Veiller à maintenir une certaine harmonie entre les coloris de vos meubles et à éviter au maximum de mélanger plusieurs teintes et essences de bois. Peu importe en revanche que les meubles soient issus d’époques différentes, le but
recherché étant de créer un endroit où on se sent bien et non de faire une reconstitution historique.

Si vous vous orientez plus vers le moderne, on trouve de nos jours une grande variété de meubles de style réactualisés grâce à des couleurs flashy ou des matériaux inédits comme le vinyle et le plexiglas. Osez l’originalité pour un
boudoir version XXIème siècle.

 

Décoration

En imaginant un décor apte à combler les sens il y a fort à parier que vous vous sentirez comme une véritable marquise dans votre boudoir…

Pour en mettre plein la vue jouez la carte du luxe avec la brillance de l’or et de l’argent (appliques en bronze, accessoires de toilette en métal argenté, déco en verre mercurisé…) et les reflets des miroirs ou la transparence du verre.

Quelques fleurs fraîches et des parfums d’intérieur aux senteurs délicates apporteront leur part de raffinement.

Avec une touche d’humour, étonnez avec quelques éléments décoratifs sur le thème de la gourmandise comme des coussins imprimés ou des bougies à croquer pour donner un côté actuel à votre décoration.

Enfin quelques objets typiquement féminins comme des cartons à chapeaux imprimés, une collection de flacons de parfums en verre chinée ou tout autre objet personnel façonnera la pièce à votre image…

 

 

Charline VANCOLBERT

Photos: Maisons du Monde.

Visuel mis en page par Aurélie BERNAL

Laisser un commentaire