Proposer un article

L’Étoile du Nord – D.B. John

Écrit par le 29/03/2021 et modifié le 26/03/2021 - Livres - 0 commentaire - Lecture : 2 minutes

Dans son roman d’espionnage L’Étoile du Nord D.B. John nous fait vivre une enquête palpitante, dans laquelle le suspens ne nous quitte pas, qui se termine à 200 à l’heure et nous fait découvrir un pays énigmatique et effrayant avec des personnages attachants.

 

L’Étoile du Nord – D.B. John

L’Étoile du Nord: résumé

Jenna (Jee-min de son nom d’origine) est née de père américain et de mère coréenne. Sa sœur jumelle, Soo-min, a disparu lorsqu’elles étaient adolescentes en Corée. Jenna vit aujourd’hui aux États-Unis. Sa mère également. Son père est décédé. Jenna devient espionne pour la CIA. Et découvre que la disparition de sa sœur pourrait avoir un rapport avec la Corée de Nord de Kim Il-sung. Cho Sang-ho est un général nord-coréen. Il a un frère, une femme et un fils. Jenna et Cho vont se rencontrer à New-York, lorsqu’une délégation nord-coréenne est invitée au siège des Nations-Unies. Chacun risque sa vie à tout moment.

L’Étoile du Nord, D.B. John, Pocket, par le 2 juillet 2020, 624 pages, 8,70€. En vente sur Fnac, Cultura, Decitre.

L’auteur : D.B. John

D.B. John est né au Pays de Galles. Il est journaliste et écrivain. Il a vécu à Berlin, et réside aujourd’hui à Londres. Un voyage touristique qu’il a fait en Corée du Nord en 2012 lui a inspiré son roman L’Étoile du Nord.

Notre avis

Ce roman d’espionnage est passionnant !

On entre tout de suite dans l’histoire. On adore suivre la vie et les débuts d’espionne de Jenna. Le suspens autour de la disparition de sa sœur s’installe tout de suite. Et on souhaite à Jenna (et à nous, lectrice) de trouver les réponses et pouvoir enfin panser sa blessure. Le rythme est soutenu tout au long du roman, on suit tour à tour plusieurs personnages et on a hâte de lire la suite…

On adore suivre notamment la vie de général en Corée du Nord de Cho, on est curieux de la vie en Corée du Nord, bien sûr – un pays aussi effrayant qu’énigmatique. Et découvrir d’autres personnages, comme par exemple Moon, une femme âgée, pauvre, qui vit dans un village de Corée du Nord et tente, elle aussi de survivre…

Le livre nous apprend beaucoup de choses sur la Corée du Nord ; le roman est très documenté. Et des explications en fin de livre permettent de prendre connaissance de ce qui a inspiré l’auteur et de ce qui se déroule réellement de la manière dont c’est décrit dans le livre en Corée du Nord (effrayant, je vous disais !).

Le langage est soutenu et le style agréable à lire.

Et le final est palpitant, le rythme s’accélère et on tourne les pages à 200 à l’heure !

Lorsqu’on ferme le livre, la Corée du Nord est bien plus flippante que lorsqu’on l’a ouvert au début de notre lecture.

Un très bon roman, à lire !

Laisser un commentaire