Proposer un article

L’indémodable jean

Écrit par le 13/05/2014 et modifié le 13/05/2014 - Mode - 0 commentaire

            Le tissu connu de toutes et de tous a traversé toutes les époques. Du blouson large pour les bikeuses dans les années 80 aux mini-jupes dans les années 90, il revient en force cet été pour notre grand bonheur.

 © Mariusz Blach

 © Mariusz Blach 

            Son histoire :

            Au XVIe siècle, les tissus de Gênes, en Italie, étaient plus que réputés : parmi eux, une toile de laine et de lin servait à fabriquer des bâches, des voiles pour les bateaux, ainsi que des pantalons pour les marins. Cette toile de Gênes, anglicisé phonétiquement, devient le « jeans ».

            En 1853, un certain Lévi Strauss se sert de ce tissu pour des tentes et des bâches… Mais c’est en taillant des salopettes et des pantalons qu’il deviendra plus tard le leader du denim ! Le tissu étant peu adapté à la confection de pantalons du fait de son poids assez conséquent, Lévi Strauss décidera en 1860 de le remplacer par une toile à armure de serge en coton, le denim, évolution du sergé de Nîmes (« de Nîmes » est devenu denim). Il est teinté de bleu indigo : c’est la naissance du blue jean.

            Après le jeudi noir de 1929, les paysans et les travailleurs portent le blue jean. Puis, des milliers de salopettes en jean sont distribuées aux déshérités en 1933, pendant le New Deal (politique interventionniste mise en place par Roosevelt pour lutter contre les conséquences de la Grande Dépression aux Etats-Unis).

            Un peu plus tard, dans les années 30, ce sont les étudiants, les artistes et même les femmes qui commencent à introduire le jean dans leurs garde-robes.

            En 1945, les jeans arrivent enfin en Europe, et sont plus chers que dans leur pays d’origine (et ceci est toujours le cas).

            Après avoir été le symbole de la révolte des jeunes dans les années 50, associé au blouson noir et à la moto (James Dean par exemple), il devient un code vestimentaire pour les hippies : le jean pattes d’éléphant et les customisations voient le jour.

            Dans les années 80, le jean devient un produit de mode à part entière.

En 1996, pour la première fois, les femmes achètent autant de jeans que les hommes : il est temps de vous y mettre aussi ! C’est LA tendance de cet été.

            Des idées pour suivre la tendance :

 Le jean slim : indétrônable. Noir pour un style plutôt rock ou de couleur en été, il faut le choisir ni trop long, ni trop serré : le confort avant tout.

Le jean boyfriend : à piquer dans la garde-robe de votre homme ! On casse son côté trop décontracté en le retroussant légèrement et en le portant avec des escarpins : quoi de mieux qu’un look simple pour être chic ?

La salopette : un formidable retour à nos années lycée. Assortie à un débardeur fluide, elle est une des pièces phares de cet été. A adopter d’urgence !

Le short en jean : il n’est pas réservé qu’aux surfeuses ! Le top, c’est le short en jean imprimé ethnique et de couleur, il saura réveiller le côté fun qui est en vous pour un été de folie !

Un cabas en denim, avec une touche de couleur pour la bonne humeur !

Nous en avons sélectionné quelques uns, rien que pour vous.

L'indémodable-jean

1. Jean slim Cache-Cache : 78% coton, 20% polyester, 2% elasthanne ; 4 coloris ; du 34 au 42 ; 29,99€. Je le veux ! 2. Jean boyfriend (pantalon baggy) Zara : 100% coton ; 2 coloris ; 34 et 36 ;  39,95€. Je le veux ! 3. Salopette denim écru Mango : 98% coton, 2% elasthanne, doublure 50% coton, 50% polyester ; du S au L ; 59,99€. Je la veux ! 4. Short imprimé éthnique Cache-Cache : 98% coton, 2% elasthanne, autres parties polyurethanne 100% ; du 34 au 40 ; 25,99€. Je le veux ! 5. Sac besace bandoulière en jean délavé et rose pâle Bulle 2 Co : dimensions : fond L40 cm x P 15 cm. Hauteur : 37 cm sans les anses – hauteur des anses : 10 cm environ. Fermeture éclair. Bandoulière amovible founie ; 4 coloris ; 39,90€. Je le veux !

Laisser un commentaire