Proposer un article

Mansfield Park – Jane Austen

Écrit par le 5/11/2011 et modifié le 3/10/2017 - Livres, Thème du mois - 0 commentaire

Mansfield Park nous fait suivre la vie de Fanny Price sur une dizaine d’années. Seconde fille d’une famille pauvre de dix enfants, elle est invitée à venir vivre chez de riches cousins…

 

Résumé

Mansfield Park nous fait suivre la vie de Fanny Price sur une dizaine d’années. Seconde fille d’une famille pauvre de dix enfants, elle est invitée à venir vivre chez de riches cousins. Sa tante lui rappelle sans cesse sa condition, ses deux cousines la traitent avec mépris et leur frère aîné se contente quant à lui de l’ignorer. Seul son cousin Edmund se montre gentil et attentionné, aussi c’est tout naturellement qu’elle tombe amoureuse de lui…

Mansfield Park
Jane Austen
Éditions Archipoche
Paru en octobre 2013
8,35€

Auteure

Jane Austen (1775-1817) est un écrivain anglais. Elle écrit des romans d’amour dans lesquels elle décrit la société anglaise avec une ironie mordante. Jane Austen ne se mariera jamais et passera sa vie dans sa famille, qui est très unie. Ses romans mettent le plus souvent en avant des femmes au caractère très fort. Le film Jane (Becoming Jane en anglais) romance une partie de sa vie.

Notre avis

En grande aficionada de Jane Austen, je n’ai pu m’empêcher de trouver ce livre très décevant. L’héroïne est douce, gentille et effacée, ce qui la rend terriblement insipide par rapport aux jeunes femmes auxquelles nous avait habitué Jane Austen. On passe les trois quart du livre à avoir envie de la secouer ou au moins à espérer qu’elle fasse preuve d’un peu moins de gentillesse et d’un peu plus de mordant.

L’histoire d’amour elle-même n’est guère à la hauteur des autres. Déjà, il est cette fois difficile de se convaincre que l’affection de l’héroïne se porte sur celui qui le mérite le plus, mais Jane Austen joue également méchamment avec nos nerfs, puisque le dénouement heureux habituel ne se déclare qu’à la toute dernière minute, à tel point qu’on en vient à douter de la force des sentiments qui animent les protagonistes.

Un livre frustrant en somme, qui ne rend certainement pas honneur au brio de l’auteur, mais à lire tout de même pour les inconditionnels.

Adaptations télévisées

Mansfield Park a fait l’objet de plusieurs adaptations à la télévision et au cinéma en 1983, 1999 et 2007.

Ma favorite reste celle de 1999, bien qu’elle ne soit pas d’une parfaite fidélité par rapport au livre. Mais ce qui est en général un énorme défaut se transforme ici en qualité puisque scénaristes et réalisateurs ont transformé Manfield Park pour lui insuffler ce mordant et cette énergie qui caractérisent d’ordinaire les livres de Jane Austen. Dans cette adaptation, Fanny Price, piquante et indisciplinée, ne laisse guère aux habitants de Mansfield Park l’occasion de l’humilier. Elle aspire à devenir femme de lettres et pose sur son entourage un regard qui aurait pu être celui de Jane Austen elle-même. Deuxième avantage, l’histoire d’amour se dessine tout au long du film, et ce dernier paraît plus austenien que le livre ne l’est.

Une des meilleures adaptations tirées d’un roman de Jane Austen, qui réconcilie sans peine avec le roman.

Laisser un commentaire