Proposer un article

Mayo, Ketchup ou lait de soja ? – Gaia Guasti

Écrit par le 4/12/2011 et modifié le 7/12/2011 - Cultivée, Livres - 0 commentaire

Résumé : Il n’a pas fallu beaucoup de temps à la classe entière pour mettre la nouvelle venue, Elianor, en quarantaine. Elle pue ! Mais Elianor n’en a cure, et vit apparemment très bien sa solitude. Noah est très intrigué par sa camarade de classe qui, en plus de préférer le quinoa, l’avoine et le lait de soja au Nutella et aux sodas, ose affronter le terrible Silvester avec un humour subtil (si subtil que le colosse n’y comprend rien). Une amitié insolite se noue et deux façons de vivre se confrontent, pourtant ces deux-là ont quelque chose en commun qui les réunit sans qu’ils en soient vraiment conscients. Léger, drôle et profond, ce premier roman reçu par la poste s’inscrit dans la lignée de Cascades et gaufres à gogo.

L’auteur : Gaia Guasti est née à Florence – en Italie – en 1974, elle débarque à Paris à 18 ans, avec deux valises, un chat et trois mots de français en poche. En 1996, elle passe le concours national de la Femis (École supérieur des métiers de l’image et du son), département scénario. Depuis, elle n’a pas quitté la région parisienne, où elle travaille comme scénariste pour le cinéma. En parallèle, elle n’a jamais cessé d’écrire des récits de toute sorte, courts, longs, pour grands ou petits, en italien et en français. Elle a deux filles, mais plus de chat.

Critique : Avec beaucoup d’humour, Gaia Guasti se met dans la peau et dans la tête d’un jeune garçon, Noah, qui voit arriver dans sa classe une fille qui l’intrigue et qui – sans qu’il se l’avoue à haute voix – le fait craquer sur-le-champ. Ce court récit évoque l’âge cruel où la moindre différence porte à la moquerie et où il faut beaucoup de courage pour accepter d’être soi-même ou… d’avoir une copine un peu trop originale. On aime parce que c’est mignon et que cela fait réfléchir.

Éditions Thierry Magnier, 128 pages, 8 € (roman jeunesse)

Laisser un commentaire