Proposer un article

Moi et mon pyjama

Écrit par le 27/11/2013 et modifié le 30/04/2019 - Coquette, Mode - 1 commentaire »

Celles qui ont découvert mes dernières sélections shopping mode (on voit celles qui suivent… je vous parle des looks de la semaine, tous les lundis dans votre rubrique Mode…) auront remarqué que j’y ai glissé… des pyjamas !

 

© Stella Felici

 
Oui, j’adore les pyjamas! D’ailleurs, là, au moment où je vous écris… Hm. Ça remonte à loin, d’aussi loin que je me souvienne… J’ai dû vivre des moments intenses et heureux en pyjama. Mon 1er baiser? Non. Ça aurait été drôle. Ma 1ère fois? Non plus. Encore plus drôle. Ni ma 1ère promotion. Ni mon 1er cookie au chocolat blanc (je vous raconterai ça plus tard). Mes 1ers pas peut-être? Mes 1ers mots éventuellement? Bon, en fait, je ne sais pas pourquoi j’adore autant les pyjamas. Et alors? Je ne sais pas non plus pourquoi j’adore autant les cookies au chocolat blanc! Peut-être parce qu’ils sont sucrés, tout doux, encore meilleurs tièdes… ? Bref.

J’adore les pyjamas et j’assume! J’en ai plein. Non, je ne suis pas fidèle en pyjama. J’entends, je ne me gêne pas pour avoir de nombreux PYJAMAS. Esprit mal tourné! Des roses, des bleus, des fleuris, des à poids, des courts, des chauds, des sexy (autant que faire ce peut), des doux… Je vous inviterai dans mon dressing un jour si vous êtes sages.

Les pyjamas, c’est pour se détendre après une dure journée de travail (travail consistant, pour moi, à vous écrire des articles, entre autres, sur les pyjamas), c’est pour se lover dans des tissus tout doux et tout chauds en hiver, c’est pour se réveiller le matin dans une tenue confortable, c’est pour porter des fleurs et des couleurs qu’on ne mettrait pas dans la rue, c’est pour les soirées entre filles (au moins jusqu’à la fac, ou alors encore un peu après), c’est pour se prélasser parfois toute la journée à la maison pendant les vacances ou les dimanches, c’est pour se le faire arracher sauvagement par Amour. Grrrr

Oui, bon, certes, c’est aussi anti-sexy, gênant quand on ouvre la porte au facteur, ou quand on oublie d’enlever le haut (ou le bas) avant d’aller au travail, souvent un peu troué à l’entrejambe (oh, ça ira bien, ce n’est qu’un pyjama, je le raccommoderai plus tard… ouais) voire carrément au niveau du fessier (là, c’est drôle, mais ça craint), compliqué à choisir pour le 1er week-end avec Amour (si j’en prends pas, je passe pour une fille facile, si j’en prends un, pour une grand-mère… dilemme).

Pour conclure (ça me rappelle mes pires conclusions de devoirs de lycée ou de fac), je dirai que (oui, ben je suis lancée, je continue ma phrase), que les pyjamas sont bien, mais ont des inconvénients. Tssssssss. Ouais mais des fois il y a des sujets difficiles! Bref. Aimons les pyjamas, sauvons les pyjamas, trop souvent moqués, dénigrés, négligés. Déclarons une journée nationale du pyjama! Toutes en pyjama. Pourquoi faire? Faut trouver juste.

Quelque chose à ajouter ?

  1. Jim Jams - 19 avril 2014 à 23 h 56 min

    Moi aussi j’adore les pyjamas, c’est chaud et confortable pour vaquer à ses occupations à la maison… J’avais jamais pensé au fait qu’on pouvait du coup porter des tissus fantaisie que l’on ne peut certes pas porter dans la vie de tous les jours… Je suis pour la journée du pyjama moi aussi !

Laisser un commentaire