Proposer un article

Moi quand je prépare mes vacances

Écrit par le 4/06/2016 et modifié le 13/07/2018 - Voyages et Tourisme - 0 commentaire

Moi quand je prépare mes vacances, le voyage commence. C’est un moment que j’adore. Entourée des mes guides touristiques, cartes, carnets, rêves… Des images et des envies plein la tête. Le début du voyage…

 
Moi quand je prépare mes vacances
 

Parlons vacances

 
Que l’on aille à l’autre bout du monde pour 3 mois où dans une petite ferme à 100 kilomètres de la maison pour 1 semaine de woofing, les préparatifs des vacances sonnent un peu le début du voyage… On imagine déjà tout ce qu’on pourra faire, visiter, goûter, tester, photographier, ramener à la maison…

On prend une minute pour savourer la chance que l’on a de pouvoir partir en vacances. Je vous épargne le petite cours d’histoire ou de géopolitique (AVANT, on ne partait pas en vacances… Dans certains pays, on ne prend pas de vacances…). Mais, oui, savourer ce joli plaisir de la vie, ça compte. Et puis on choisit notre prochaine destination. En solo, entre amis, en amoureux, en famille… Rome, Paris, la Serbie, l’Espagne, Clermont-Ferrand, Bordeaux, la Nouvelle-Orléans… On s’y croit rien qu’en prononçant les noms… (Si, fermez les yeux, et dites à voix haute : “Cette année, on va à Rome, Paris, en Serbie, en Espagne, à Clermont-Ferrand, Bordeaux, la Nouvelle-Orléans…“)

Moi, j’adore ce moment où je choisis la destination des prochaines vacances. Tout est possible pendant quelques minutes (puis le budget, le temps… s’en mêlent…). Il n’empêche, on peut être dépaysé au coin de la rue si on y met du sien. Envie de détente ? De découverte ? D’art ? De gourmandise ? De nature ? De dépaysement total ?

Une fois la destination trouvée, je suis en mode dévorage de guides touristiques… Je les lirais presque comme des romans, je les feuillette encore et encore comme mes épisodes de séries télé préférés. Hôtels, balades, musées, sites touristiques… Tout y passe. Le voyage vient de commencer. C’est un peu comme l’organisation de son mariage (si, si), la phase des préparatifs compte aussi.

Et c’est donc le moment de commencer aussi le carnet de voyage. A chaque voyage son carnet, pour y noter les étapes du trajet, les adresses repérées, les infos pratiques recoupées. Quelques pages pour surveiller le budget vacances. Et une fois sur place, on pourra y noter tout ce qu’on voit, entend, goûte, fait… Un carnet de voyage qu’on pourra décorer avec des photos, collages, dessins… Et qu’on adorera lire et relire, montrer… Et collectionner dans une boîte à carnets de voyage à la maison (oui, une de plus).
 

Un peu d’organisation

 
Une fois la destination, les dates et les co-vacanciers choisis, on organise les vacances…

On définit le budget. C’est facile, c’est la somme durement économisée pendant de nombreux mois (d’ailleurs, la vieille table de la salle à manger qui ne tient sur ses 3 pattes ½ que par miracle et nos hideux tops à la mode d’il y a 5 ans sont bien la preuve qu’on a vraiment fait des économies). Pour se faciliter la vie pendant les vacances, on prévoit idéalement le budget logement, nourriture, visites et activités, extras (oui, un petit budget pour les extras, c’est important, pour le moral, pour se faire plaisir, pour ramener des cadeaux).

Quelques astuces pour faire des économies pendant les vacances…

logement : il y a les sites de locations de logements entre particuliers, généralement pas très chers et dans lesquels on aura une cuisine pour préparer ses repas et économiser aussi sur le budget nourriture. On peut aussi trouver des Bed & Breakfast de charme et à prix très raisonnables dans des guides touristiques (avec donc une cuisine à partager qui nous permet d’y prendre nos petits-déjeuners et éventuellement nos pauses déjeuner ou dîner) ou bien des hôtels atypiques à petits prix (les adresses du Guide du Routard pour de type de lieux sont généralement très sympas) ; on peut aussi opter pour les vacances itinérantes en camping-car (on pense alors à se renseigner sur les lieux dans lesquels on pourra garer le camping-car) ;
nourriture : si le petit-déjeuner est généralement compris dans le prix de la chambre d’hôtel, on peut toujours se renseigner sur le contenu du petit-déjeuner, et s’il ne nous plaît pas ou s’il est trop cher, on cherche une adresse de café ou boulangerie qui nous proposera des bons produits à des prix raisonnables ; pour le déjeuner, des pique-nique avec des bons produits achetés sur le marché (on amène couverts en plastique, serviettes, boîtes, et un plaid qui va bien) ; et pour le dîner des petits restaurants typiques (pas forcément chers) ; on peut aussi prévoir d’amener avec soi quelques provisions qui ne s’abîment pas (conserves de poisson, bouteilles d’eau, biscuits, quelques fruits…) ; on peut aussi prévoir une glacière électrique qui nous dépannera si on veut apporter des produits frais ;
sorties, activités : on pense à se renseigner avant de partir sur les musées, activités que l’on veut vraiment faire et sur les prix, ce qui permet de mettre de côté la somme nécessaire ; on regarde les prix des autres activités et musées pour se faire une idée de la somme à réserver à ce budget si on décide sur place d’ajouter des activités ; on peut aussi réserver sur Internet, il y a parfois des réductions intéressantes ;
extras : on évite de se ruer sur les boutiques le 1er jour des vacances, on prend le temps de découvrir les boutiques les plus jolies et les produits aux meilleurs prix au fur et à mesure de nos balades ; on peut faire une petite liste, avant de partir, des personnes à qui on a envie d’offrir des petits cadeaux souvenir, histoire de ne pas s’y perdre ; si on veut s’offrir un objet en particulier sur notre lieu de vacances, on pense à le prévoir en avance dans le budget.

Le budget vacances prévu, on s’équipe ensuite de guides touristiques, plans, cartes, on cherche des infos sur notre destination sur le web… Bref, on se renseigne, on apprend des choses sur le lieu dans lequel on passera nos vacances, et on voyage déjà un petit peu depuis son canapé aussi…

Il existe des guides touristiques pour tous les goûts. Les valeurs sûres du Guide du Routard (adresses à petits prix, atypiques, généralement confortables et/ou délicieuses) ; les bons plans du Petit Futé (petits prix et services corrects) ; les jolies adresses du Géo Guide (tout petits prix ou prix plus élevés, adresses atypiques, généralement très sympathiques) ; les infos des Encyclopédie du Voyage (des guides très complets sur un lieu – ville, pays – avec informations géographiques, historiques, culturelles… et quelques adresses) ; les cartes et plans Michelin (cartes et plans de villes, régions, pays, précises et claires)…

On peut aussi dénicher des livres, romans, films, qui se déroulent dans le lieu de nos vacances. J’adore découvrir de manière différente, à travers un roman par exemple, les lieux que je visite. Et lorsque je suis sur place, me rappeler avoir virtuellement visité tel site, tels rue, musées… Oui, je passe en mode visite touristique pendant plusieurs mois avant les vacances (préparation, lectures) et plusieurs mois après les vacances (en parler à TOUT le monde, relire, décorer le carnet de voyage, trier les photos). Ce sont des GRANDES vacances !
 

Notre sélection de guides touristiques

 
Sélection de guides touristiques
 

Florence City Trip 2016-2017, Petit Futé, 6,95€ : un tour d’horizon de la ville, quartier par quartier, dans un petit guide à glisser dans sa poche.
Gironde 2016-2017, Petit Futé, 9,95€ : Bordeaux, bien sûr, le Bassin d’Arcachon, et tout le département avec les visites et des adresses hôtellerie et restauration (version numérique du guide offerte).
Baléares 2016, Petit Futé, 11,95€ : Ibiza, Majorque, Minorque, Formentera, on part à la découverte des 4 îles des Baléares avec les visites, les adresses de restaurants et hôtels (version numérique du guide offerte).
Week-end Séville, Michelin, 9,90€ : petit guide très pratique avec un plan détachable et les bonnes adresses Michelin visites, restau, shopping, flamenco… A glisser dans son sac.
Encyclopédie du voyage Amsterdam, Gallimard, 26,50€ : on adore les Encyclopédies du voyage Gallimard, qui fourmillent d’informations sur un lieu ; histoire, art, nature, et itinéraires de visites. Indispensable.
Aquitaine 2016, Petit Futé, 9,95€ : des Pyrénées Atlantiques à la Dordogne, on visite l’Aquitaine ; adresses, visites, fêtes.
Cartoville Copenhague, Gallimard, 8,90€ : on aime les Cartovilles ; un plan divisé en quartiers avec une petite sélection d’adresses pour chaque quartier. Pratique.
Graines de Voyageurs Londres, Graine 2, 11,90€ : un guide touristique pour les enfants, une super idée ; infos, adresses, recettes, quizz, un guide très ludique pour impliquer plus encore les enfants dans le voyage.
Géoguide Corse, Gallimard, 14,90€ : on adore les Geoguides avec leurs infos touristiques claires et leurs bonnes adresses ; et ils sont aussi plutôt jolis. A glisser dans sa valise.
Cartoville Burxelles, Gallimard, 8,90€ : le concept des Cartovilles à Bruxelles, avec donc les friteries en plus…
Venise City Trip 2016-2017, Petit Futé, 6,95€ : un petit guide pratique avec l’essentiel des visites et infos touristiques sur la ville.

Laisser un commentaire