Proposer un article

Mon cher stagiaire – Anouk Laclos

Écrit par le 30/06/2017 et modifié le 29/06/2017 - Livres - 0 commentaire

Anouk, toute jeune veuve, se voit confier les rênes de l’empire du Champagne de sa belle famille. Avec l’aide de son jeune stagiaire Anouk va devoir jongler entre obligations professionnelles et plaisirs personnels…

 

 

Résumé

Après la mort de son mari, Anouk Van Styn va se voir confier les rênes de l’immense empire du Champagne qu’elle partage avec sa belle famille. A la recherche d’un nouveau stagiaire, Anouck engage un jeune Américain, Andrew, pour qui elle va rapidement développer des sentiments. Entre boulot, rendez-vous d’affaires pour le développement des spas Van Styn autour du monde et initiations aux jeux de l’amour avec Andrew, Anouk va devoir être tout à fait certaine qu’elle est bien la seule qui tient les rênes de ce petit empire et que ce n’est pas seulement une illusion.
 
Mon cher stagiaire
Anouk Laclos
Editions Le Livre de Poche
Paru le 1er mars 2017
320 pages
7,30€

Auteure

Anouk Laclos a dirigé plusieurs entreprises dans le secteur du luxe avant de tout abandonner pour écouter enfin ses désirs et se lancer dans l’écriture. Mon cher stagiaire est son 1er roman, publié sous un pseudonyme.

Notre Avis

J’ai plutôt bien aimé dans l’ensemble. L’histoire est bien construite, la plume de l’auteure est légère et humoristique, les personnages sont intéressants et on apprend à mieux les connaitre au fur et à mesure du roman. Mais rien de plus.

Je n’ai pas été spécialement transportée. C’est allé plutôt vite entre Anouk et Andrew. Ce dernier, qui avait une petit amie, l’a vite éjectée pour laisser l’entière place à Anouk et ce, pour des raisons un peu simples. Andrew passe pour le petit stagiaire avide de connaissance un peu naïf mais attendrissant qui va totalement changer dans le dernier chapitre. Et c’est ce qui m’a le plus déçue.

J’ai vraiment été surprise par la tournure des dernières pages, on change totalement de registre et tout ce que l’on avait appris à aimer dans l’ouvrage nous est presque arraché et je n’ai pas compris pourquoi. Le roman aurait très bien pu finir avant cette partie “chamboulement”.

Toutefois j’ai bien aimé le reste du roman, j’ai aimé la façon subtile dont Anouk et Andrew se sont rapprochés avec, comme excuse, une initiation aux jeux de l’amour, et la manière dont Anouk, brisée par les derniers événements, va tout faire pour se faire une place de leader au milieu de sa belle-famille qui essaie par tous les moyens de la mettre plus bas que terre.

Laisser un commentaire