Proposer un article

[Nouvelle] Entre 2 mondes – Marie Darboure

Écrit par le 28/08/2017 et modifié le 29/08/2017 - Jeux / concours - 0 commentaire

Le concours de nouvelles n°3 organisé par So What ? avec les éditions 10/18 s’est achevé il y a quelques mois. Les nouvelles des 5 gagnants seront publiés cet été (2017) sur So What ?, dans la rubrique Jeux / concours ! Découvrez la 3ème nouvelle : Entre 2 mondes de Marie Darboure.

 

 

Entre deux mondes

 
Claudia a une vie heureuse. Mieux même. Parfaite !

Thomas, un mari parfait, Charlotte, une fille de presque 1 an en parfaite santé et sa propre épicerie. Cela n’a pas toujours été simple, elle a mis plusieurs années à avoir un enfant après 3 fausses couches. Mais aujourd’hui, tout va bien, surtout qu’elle a appris une excellente nouvelle : Claudia est enceinte. Elle ne dira rien à Thomas, pas tant qu’elle ne sera pas sûre que le bébé va bien et qu’il n’arrivera rien avant la fin de sa grossesse. Le soir, alors que Thomas est endormi à ses côtés, elle a envie de le réveiller pour lui annoncer cette nouvelle, mais tant que ce n’est pas sûr… Elle va garder le secret quelques semaines seulement. Claudia pose une main sur son ventre, soupire doucement en fermant les yeux, rêvant de cette nouvelle vie à 4, puis finit par s’endormir.

Lorsque Claudia est profondément endormie, ce ne sont pas de beaux rêves qui hantent son esprit, mais d’affreux cauchemars qui l’agitent dans son sommeil.

” – Je veux ma fille !

– Je suis désolé Claudia, mais Charlotte n’est pas là, je viens de vous le dire.”

L’homme qui se tient assis devant elle porte une blouse blanche. « Docteur Dupouy » est inscrit sur l’étiquette qu’il porte autour du cou. Claudia ne comprend pas pourquoi ils ne veulent pas la laisser sortir de cette salle, où elle est enfermée, seule, depuis plusieurs heures. Le docteur lui demande de se calmer. Elle veut simplement voir Charlotte et Thomas…

Claudia se réveille en sursaut. Il est plus de 3 heure du matin. Elle se redresse, en sueur et regarde Thomas qui dort près d’elle. Ce rêve était horrible. Claudia se lève elle ne veut plus dormir. Le matin, Claudia est fatiguée mais elle a rassuré son mari avant d’aller travailler et bientôt, le cauchemar de la nuit passée est oublié. Quand elle retrouve sa famille en fin de journée, elle ne peut que penser à son nouvelle grossesse. Thomas est adorable avec Charlotte, tendre avec sa femme. C’est un mari parfait. Il a laissé tomber son travail de commercial pour rester près d’elles. Claudia est vraiment fière de partager sa vie avec lui. Elle s’endort, paisible à ses côtés.

Thomas se réveille au milieu de la nuit, bousculé par Claudia qui semble faire un rêve mouvementé. Il la secoue doucement.

” – Claudia ? Réveille toi !”

Elle se tourne et finit par se réveiller, ouvre grands ses yeux, fixant son époux.

“– Tu es là ?
– Bien sûr que je suis là ! Tu as dû faire un mauvais rêve. Tu veux que j’aille te chercher un verre d’eau ?”

Elle hésite, le temps de se remettre puis acquiesce. Thomas se lève et sort de la chambre. Claudia s’assoit sur le bord du lit et se prend la tête entre les mains.

“– Mon Dieu…”

Claudia n’en revient pas. Le même cauchemar que la veille. Elle commence à trembler alors que Thomas est de retour avec un verre d’eau qu’il lui tend.

“– Ça va aller ?

– Ne t’inquiètes pas, c’est juste un mauvais rêve.”

Claudia prend le verre, boit une gorgée et esquisse un sourire.

“– On devrait se recoucher.”

Thomas soupire, inquiet, et reprend sa place dans le lit à côté de son épouse. Il la serre contre lui et se rendort rapidement. Claudia caresse doucement son ventre puis finit par se rendormir elle aussi.

Quelques jours après, Claudia est pâle et semble avoir vieilli prématurément. Elle ne mange plus et chacune de ses nuits est tourmentée par un cauchemar plus pénible chaque nuit. Quand elle rentre chez elle le soir, Thomas la couve. Il s’inquiète et prend soin d’elle au maximum.

Cette nuit, comme les autres nuits, elle s’endort et se retrouve dans ce rêve effrayant. Seule, dans une pièce aseptisée, sans fenêtre, meublée seulement d’un lit, d’une table et d’une chaise, Claudia pleure et hurle :

“– Thomas ? Charlotte ?”

Un médecin, toujours le même, Docteur Dupouy, s’assoit sur la chaise, en face d’elle qui se tient recroquevillée sur le lit.

“– Bonjour Claudia. Comment allez-vous aujourd’hui ?

– Je veux ma fille…”

Le médecin secoue la tête et glisse ses mains dans les poches de sa blouse.

“– Charlotte n’est pas là, Claudia, je vous l’ai dit hier.”

Claudia relève la tête, le fixe dangereusement et lui saute dessus, le frappant de toute ses forces. Le médecin se défend et au bout de quelques secondes à peine, 2 infirmiers entrent dans la chambre et attrapent Claudia par les épaules, la détachant du médecin qui se relève. Ils l’allongent sur le matelas et lui attachent les pieds et les mains à l’aide de sangles fixées aux montants métalliques du lit. Claudia remue et hurle, mais personne ne l’écoute. Elle sent alors une aiguille lui traverser la peau, puis un liquide lui brûle légèrement le bras. Claudia cesse de se débattre, ils lui ont injecté un calmant et elle s’endort, complètement droguée.

Plus tard Claudia se réveille d’un bond. Elle a prit l’habitude de faire ce cauchemar, toujours aussi horrible. Thomas dort, elle ne veut pas le déranger, il s’inquiète tellement… Quand son obstétricien la reçoit, tout va bien et le bébé se porte au mieux. Déjà 6 mois de grossesse. Thomas est ravi, Charlotte est excitée à l’idée d’avoir un petit frère mais Claudia, elle, dort de moins en moins. Ses cauchemars la hantent, chaque nuit, chaque fois qu’elle s’assoupit, et elle se retrouve enfermée, sans sa famille.

Claudia perd du poids, au lieu d’en prendre, elle a de grosses cernes sous les yeux. Épuisée, elle lute pourtant pour ne pas s’endormir, en vain. Thomas fait de son mieux pour la soutenir, mais elle devient irritable, nerveuse, elle se coupe de tout le monde. Dans le lit, elle se tourne, se retourne, stressée à l’idée de se laisser aller et de rêver. Malheureusement, elle finit par trouver le sommeil et le cauchemar ne tarde pas à revenir la hanter.

“– Bonjour Claudia. Comment allez vous aujourd’hui ?”

Ce n’est pas le Docteur Dupouy aujourd’hui, mais une jeune femme, la vingtaine, qui s’assoit sur la chaise en face d’elle. Elle tient dans sa main un gros bloc-note et un stylo, qu’elle porte à ses lèvres. Claudia la fixe méchamment, elle ne veut pas qu’on la sépare de sa famille encore une fois.

“– Je veux voir ma fille et mon mari !”

Le docteur Monreau secoue la tête et prend quelques notes.

“– Claudia, vous vous souvenez que l’on s’est vues la semaine dernière ?”

Claudia n’en sait plus rien et elle s’en moque. Ce qu’elle veut, c’est sa fille. Elle change de stratégie et commence à pleurer. Peut-être, lui donnera t-on le droit de voir Thomas ou Charlotte ?

“– S’il vous plaît, Docteur, je veux juste rentrer chez moi… Je veux qu’on me rende Charlotte…

– Claudia, on en a déjà parlé. Vous vous souvenez ?”

Claudia serre les poings et pose les mains sur son ventre… Son ventre est plat, elle se redresse, stupéfaite.

“– Qu’avez vous fait de mon bébé ? Où est Charlotte ? Où est Thomas ?

– Calmez vous, je vous prie…”

Claudia se lève et tambourine contre la porte, personne ne vient l’aider. Elle est seule. Seule et malheureuse.

“– Je veux mon bébé… S’il vous plaît…

– Claudia, venez vous asseoir.”

Elle obéit à contre cœur et s’assoit au bord du lit.

“– Pourquoi vous ne voulez rien me dire ?

– On en a discuté plusieurs fois déjà, Claudia. Je suis désolée, mais Charlotte et Thomas sont décédés y a 6 mois.

– Quoi ?”

Claudia est sous le choc.

“– Mais… Mais comment ?”

Cette fois, elle ne fait pas semblant, Claudia est en pleurs et tremble de tout son corps.

“– Claudia. C’est vous…

– Moi ?

– Oui, vous… Vous avez tué votre mari, puis votre fille avant de vous ouvrir le ventre alors que vous étiez enceinte.”

Claudia se recule contre le mur, recroquevillée, elle n’en croit pas ses oreilles. Elle passe sa main sous son pull, sur son ventre, et sent une boursouflure de plusieurs centimètres de longueur. Le médecin se lève, elle laisse Claudia digérer l’information qu’elle vient de lui donner. Un autre médecin l’a rejointe.

“– Comment se porte Claudia aujourd’hui ?

– Mal, Docteur Dupouy. J’ai dû lui annoncer pour la 25ème fois qu’elle avait tué son mari, sa fille et son bébé.

– On garde le traitement alors…”

Alors que les médecins se séparent dans le couloir, Claudia, elle, s’endort sur le lit de l’hôpital psychiatrique où elle est enfermée et rêve qu’elle retrouve sa famille…

Laisser un commentaire