Proposer un article

On a testé : le foulard vélo anti-pollution et pollens

Écrit par le 3/07/2016 et modifié le 5/07/2016 - Forme et sport - 0 commentaire

J’ai testé pour vous un accessoire utile quand on fait du vélo en ville qui permet de mieux se protéger de la pollution urbaine. J’ai essayé le foulard multifonctionnel H.A.D. Originals de la marque allemande HAD en vente sur le site du LeCyclo.com. Pratique, et efficace. Découvrez notre test.

Pratique et esthétique

L’aspect pratique : le foulard est facile à enfiler, on le passe par la tête comme si on mettait un col roulé, et il y a un repère à l’intérieur pour placer le foulard de telle sorte que le nez soit bien placé pour bien maintenir le foulard et pour bien respirer ! Très pratique, il y a un clip nez en aluminium permettant d’ajuster le foulard à la taille du nez !

Plutôt le bleu ou le violet ? Le foulard est assez joli. On en trouve de plusieurs couleurs. Personnellement, j’aime bien mais le noir et gris, que certaines de mes collègues à la Rédaction ont trouvé un peu triste. On trouve le foulard aussi en bleu et en violet.

En plus d’être esthétique, le foulard a des parties réfléchissantes permettant d’être vu des autres usagers (sur le devant du foulard au niveau du nez et de la bouche), et on l’a essayé de nuit, c’est plutôt efficace !

Efficacité

On respire très bien en plein effort ou à l’arrêt (la haute “respirabilité” que souligne le fabricant). Les odeurs, notamment celles des pots d’échappements, sont atténuées (mais on les sent toujours). Le foulard protège contre près de 70% des particules fines et des pollens qui provoquent des allergies (catégories PM 10). Et on sait que près de 48 000 personnes meurent prématurément à cause de la pollution de l’air chaque année !

J’ai fait un test sur plusieurs jours avec le foulard et sans le foulard sur un même parcours, par tous les temps (d’ailleurs il absorbe bien l’humidité au passage, par temps de pluie), et j’ai noté tout de suite la différence : j’éternuais quasi systématiquement après l’effort quand je n’avais pas porté le foulard et plus du tout quand je le portais ! C’est plutôt bien, non ?

Matière et entretien

La matière est plutôt agréable, on a la sensation de toucher la peau d’une pêche. Le foulard est composé de 100% de polyester, le masque, quant à lui, est en polyester (65%), polyamide (26%) et élasthanne (6%) et le clip nez est en aluminium.

Il est conseillé de le nettoyer à la main pour conserver l’efficacité du produit plus longtemps (pas plus de 40°C). Il sèche plutôt rapidement.

On peut juste faire une petite remarque : lorsque l’on porte des lunettes spéciales vélo et que l’on est à l’arrêt, de la buée a tendance à s’installer sur les parois intérieures des lunettes à chaque expiration et par tous les temps (beaucoup moins quand il fait chaud !). Ne vous inquiétez pas, cette buée s’évacue très rapidement dès que l’on reprend l’effort (je me suis amusé à chronométrer : la buée disparaît en moins de 5 secondes maximum, chrono à l’appui !). En revanche, cet effet est beaucoup moins prononcé avec des lunettes de vue, car il y a plus d’espace entre le haut du foulard et les lunettes.

Où l’acheter ?

On trouve le foulard sur le site Cyclo.com, un site internet dédié à la vente des produits autour du vélo utiles et de qualité avec des prix attractifs.

Le foulard anti-pollution HAD Originals :
Existe 1 taille pour adulte (tour de tête de 46,5 à 63cm)
Prix : 39,99€

Un autre produit que j’aime bien pour être vu par les autres (et en plus avoir le look !) : le cache-cou réfléchissant multi-usages. Sa particularité est de se porter de différentes façons, par exemple à la manière des pirates comme le célèbre coureur Marco Pantani (un célèbre coureur cycliste italien, vainqueur du Tour de France 1998 et du Giro, tour d’Italie), ou comme une écharpe, un bonnet, un foulard, un bandeau, etc.

cache-cou cycliste réfléchissant multi-usages :
Prix : 19,99€

Laisser un commentaire