Proposer un article

Petits arrangements avec le mariage – Moni Mohsin

Écrit par le 18/10/2013 et modifié le 22/06/2018 - Livres, Thème du mois - 0 commentaire

Elle a fait la promesse, contre son gré, de trouver une femme à son cousin Jonkers. Elle vie à Lahore, au Pakistan, a un mari (après un mariage arrangé, entre « bonnes familles ») et un fils adolescent de 15 ans.

 

Résumé

Elle a fait la promesse, contre son gré, de trouver une femme à son cousin Jonkers. Elle vie à Lahore, au Pakistan, a un mari (après un mariage arrangé, entre « bonnes familles ») et un fils adolescent de 15 ans.

En fait, ce qu’elle préfère s’est s’occuper de sa collection de vêtements de créateurs et autres chaussures « Jimmy Choux », des potins de la haute société, et rendre jalouses ses « amies ». Elle est « analphabétique », comme dit son mari, a un sens des valeurs bien à elle, est égocentrique, superficielle, superstitieuse, drôle et attachante malgré elle…

Petits arrangements avec le mariage
Moni Mohsin
Editions 10/18
Parut en juillet 2013
288 pages
7,50€

Auteur

Moni Mohsin : auteure pakistanaise née en 1963, elle a grandi à Lahore, au Pakistan  a étudié dans un pensionnat en Angleterre puis l’anthropologie et l’archéologie à l’Université de Cambridge. Elle a fondé au Pakistan un magazine, a rédigé pour The TimesThe Guardian, le Washington Post, entre autres. Elle vit entre Lahore et Londres avec son mari et ses 2 enfants.

On lui doit plusieurs romans:  The End of Innocence (récompensé au Pakistan), The Diary of a Social Butterfly (un best-seller) et Petits arrangements avec le mariage (titre original: Tender Hooks), 1er roman traduit en français.

Notre avis

Une sorte de Sex and The City au Pakistan !

Avec une héroïne qui nous fait partager sa vie luxueuse et sa garde-robe – certes traditionnelle mais version marques de créateurs et chaussures ultra chères, les amours contrariées de la famille et des amis, et les siennes (elle et son mari n’ont rien en commun, sauf leur fils, et le milieu social dans lequel ils sont nés), les soirées mondaines (ce qu’il en reste au vue de la situation politique du pays)…

Mais une héroïne naïve et inculte – sa façon de déformer toutes les expressions courantes est hilarante – et surtout à Lahore, avec son gouvernement liberticide, le terrorisme et la situation économique du pays qui rejaillit sur toute la population, même la plus aisée.

Sa quête d’une épouse idéale pour son cousin l’oblige à regarder autre chose qu’elle-même (et son fils qu’elle chérit), et elle nous emmène avec elle découvrir son monde, qu’elle ne connaissait pas si bien, nous surprend et se surprend elle-même sûrement!

Le roman est drôle, émouvant, moderne, dépaysant, féminin.

Si un film ou une série sont un jour crées inspirés de ce roman, je les regarde !

Avec aussi la jolie et pétillante couverture qui ne gâche rien.

Et le format original avec les flash infos en haut de page (à lire avant chaque chapitre puisqu’ils sont en corrélation avec le chapitre).

Un coup de cœur pour ce roman, vous l’aurez compris donc !

Laisser un commentaire