Proposer un article

Pour une campagne présidentielle de 2012 explosive !

Écrit par le 4/12/2011 et modifié le 8/11/2016 - Mes droits - 1 commentaire »

Le Réseau « Sortir du nucléaire » veut frapper vite et fort. Levier du débat sur le nucléaire, la catastrophe de Fukushima a porté un coup fatal au mythe d’une énergie nucléaire propre et sûre, au prix d’un coût humain et économique qui sera considérable. La réalité a opposé un démenti cuisant aux défenseurs de l’atome (..).

 

Et maintenant que fait-on ? La vraie question est « Quelles sont les solutions pour en sortir ? » et non plus « Faut-il sortir du nucléaire ? ». Le Réseau « Sortir du nucléaire » apporte ici de nombreuses réponses, claires et pragmatiques dans son livre « Sortir du nucléaire, c’est possible ! ». Le message véhiculé est très clair :

 

Sortir du nucléaire ? On sait comment faire !

 

 

Le livre du Réseau “Sortir du nucléaire” publié aux éditions Nova, en partenariat avec Agir pour l’environnement, octobre 2011 de 144 pages ( 11 euros ) nous apporte une expertise éclairante et tord le cou à bien des idées reçues que nos gouvernements successifs alimentent sous l’angle économique et stratégique comme le fameux postulat de notre indépendance énergétique. Et pourtant si nous étudions de plus près cette affirmation comme le propose le livre « Sortir du nucléaire », nous apprenons que le culte de l’indépendance énergétique de la France tient plus à du dogme qu’à une réalité averrée.

 

Au-delà des polémiques politiciennes qui ne mènent à rien. Sauf à repousser inexorablement la question de la sortie définitive du nucléaire. Il tient de la responsabilité du citoyen de prendre en charge ce sujet hautement important et urgent que peut être la problématique du nucléaire. Allons-nous attendre une catastrophe dans l’une de nos régions avant de poser définitivement un plan d’abandon du nucléaire ? Alors que l’on sait qu’une catastrophe serait irréversible dans le temps ? Le Japon est un bien malheureux exemple…tout comme Tchernobyl où rien n’est fini pour eux où leurs générations qui viennent subissent encore des dommages collatéraux dramatiques. Le Japon se trouve maintenant dans ce même cas de figure.

 

Dans la mouvance du réseau « Sortir du nucléaire », il est opportun de saisir immédiatement ce dossier et de le hisser comme un enjeu majeur du débat politique dans la présidentielle de 2012. Pour cela, et sans afficher ou promouvoir tel ou tel parti politique, la question doit transcender les clivages partisans et se poser comme une pierre angulaire de tout les programmes politiques qui nous serons présentés.

 

« J’ai dit qu’il fallait réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025 » de François Hollande lors de son intervention sur TF1 du 16 Novembre 2011. On est bien loin d’un abandon pur et simple. Cette affirmation illustre parfaitement le décalage entre la vision de nos hommes et femmes politiques et des citoyens français qui sont près de 77% à vouloir sortir purement et simplement du nucléaire selon un sondage de IFOP/ Le JDD.fr, réalisé du 1er au 3 juin 2011.

Pour une piqûre de sensibilisation, nous finirons sur ce clip ( attention certaines images peuvent heurter la sensibilité de certains ) de Duval MC, qui d’un revers de main, écarte les discours interminables, droit au but, voilà ce qu’il faut pour un sujet aussi grave.


Vidéo à voir et écouter !

DUVAL MC: Sortir du nucléaire par JaneBurgermeister

 

Bruno

Laisser un commentaire