Proposer un article

Profanation – Jussi Adler-Olsen

Écrit par le 14/06/2012 et modifié le 13/11/2018 - Livres - 0 commentaire

En 1987, le meurtre atroce d’un frère et d’une sœur avait défrayé la chronique. Pour une raison inexplicable, le dossier resurgit soudain sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef de la section V.

 

Résumé

En 1987, le meurtre atroce d’un frère et d’une sœur avait défrayé la chronique. Malgré les soupçons pesant sur un groupe de lycéens d’une école privée de Copenhague, l’enquête s’était arrêtée, faute de preuves… Jusqu’à ce que neuf ans plus tard, l’un des garçons (le seul « pauvre » de la bande) s’accuse du crime. Affaire classée. Pour une raison inexplicable, le dossier resurgit soudain sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef de la section V. Intrigué par les circonstances, l’inspecteur, toujours accompagné de son acolyte Assad, décide de reprendre l’enquête. Elle le mène sur la piste de l’énigmatique Kimmie, prostituée, voleuse, semi-clocharde, qui était alors la seule fille de la bande, et celle de trois hommes, les plus riches du Danemark…

Profanation
Jussi Adler-Olsen
Paru le 2 mai 2012.
Éditions Albin Michel
533 pages
22,90 €

Auteur

Le Danois Jussi Adler-Olsen a étudié la médecine, la sociologie, le cinéma et la politique. Ancien éditeur, il connaît en Europe un grand succès avec sa série d’enquêtes de l’inspecteur Mørck, couronnée par les prix scandinaves les plus prestigieux. Paru en octobre 2011 chez Albin Michel, le 1er tome, Miséricorde, a été un best-seller.

Notre avis

Après avoir dévoré et adoré Miséricorde, il me tardait de découvrir le deuxième tome des enquêtes de Carl Mørck et Assad. Je n’ai pas été déçue ! L’intrigue est prenante, et les personnages totalement sans pitié ni morale. Même si le trait a peut-être été un peu forcé en ce qui concerne la psychologie de cette meute de psychopathes, force est de constater que tout fonctionne à la perfection. Et pour encore plus de plaisir, la section V accueille une nouvelle recrue, Rose, dont le caractère difficile ne va pas forcément faciliter la vie de l’inspecteur Mørck…

Laisser un commentaire