Proposer un article

Reines de sang – Philippa Gregory

Écrit par le 13/07/2019 et modifié le 16/07/2019 - Livres - 0 commentaire

Jane, Catherine, Mary Grey sont 3 sœurs. Elles veulent profiter de la vie, l’amour, la beauté. Mais leur héritage royal en font des rivales (et cibles) de leurs cousines Marie et Élisabeth, qui seront tour à tour reine d’Angleterre. Une lutte de pouvoir s’engage entre les 5 femmes…

 
reines de sang philippa gregory milady

Résumé

Jane, Catherine, Mary Grey sont 3 sœurs. Elles veulent profiter de la vie, l’amour, la beauté. Mais leur héritage royal en font des rivales (et cibles) de leurs cousines Marie et Élisabeth, qui seront tour à tour reine d’Angleterre. Une lutte de pouvoir s’engage entre les 5 femmes…

Reines de sang
Philippa Gregory
Éditions Milady
Paru le 3 juillet 2019
736 pages
19,50€

Auteure

Philippa Gregory est diplômée de l’université du Sussex, titulaire d’un doctorat obtenu à l’université d’Édimbourg, docteur honoris causa de l’université de Teeside. Elle est historienne reconnue de la condition féminine et auteure de nombreux romans historiques, dont certains ont été adaptés à la télévision. Elle est aussi chargée de recherches auprès des universités du Sussex et de Cardiff.

Notre avis

Je me suis ennuyée avec ce livre. Je ne l’ai pas du tout aimé.

Le roman est divisé en 3 parties : 1 livre par sœur Grey (Jane, Catherine puis Mary).

Étrangement, la 1ère personne du singulier m’a éloignée des personnages, je n’y ai pas cru du tout. Jane est horripilante, elle se croit supérieure aux autres, elle est bigote coincée, tergiverse et se plaint continuellement. Je l’ai tout de suite détestée… Les 2 autres sœurs Grey ne m’ont pas particulièrement plu non plus.

Je n’ai pas aimé l’écriture, je n’ai pas accroché la manière dont l’histoire était racontée ni les personnages.

Je m’attendais à de l’Histoire, de l’action, des luttes de pouvoir entre futures reines d’Angleterre, à des femmes fortes. J’ai lu les petites histoires et complaintes inintéressantes de jeunes femmes mièvres et insipides.

Laisser un commentaire