Proposer un article

S’initier à la Slow Cosmétique

Écrit par le 13/11/2012 - Beauté, Coquette, Thème du mois - 2 commentaires »

Fondateur du mouvement Slow Cosmétique, Julien Kaibeck est un spécialiste de la beauté et de l’aromathérapie. Dans son ouvrage Adoptez la Slow Cosmétique, paru en mai 2012 aux Éditions Leduc, ce sympathique magicien de la beauté naturelle nous livre les secrets de sa philosophie.

Photo : Julien Kaibeck

« Libérez-nous du brainwashing cosmétique ! »

Pour Julien Kaibeck « Le mouvement Slow Cosmétique naît d’un constat : nos cosmétiques nous trompent et sont décevants ! Certains produits se disent biologiques ou naturels alors qu’ils ne le sont pas. D’autres nous promettent des merveilles grâce à la science mais ils sont très polluants dans leurs formules. C’est un sacré lavage de cerveau ! »

Entre huiles minérales, alcools gras, silicones, émulsifiants chimiques, conservateurs douteux et parfums de synthèse : force est de constater que la composition de nos produits de beauté n’est en effet pas aussi glamour qu’on veut le laisser paraître dans les publicités…

Pour dénoncer les méfaits de l’industrie cosmétique conventionnelle sur la santé et sur l’environnement, Julien a d’abord créé le blog www.lessentieldejulien.com. Devant son succès, il décide d’écrire un livre « pratique pour le grand public » pour réunir ses conseils et recettes. 

Une « invitation à consommer la beauté différemment » 

« Il faut tout d’abord comprendre que les cosmétiques ne peuvent pas tout faire. Ils hydratent et maintiennent la peau saine, et ce faisant ils luttent contre le vieillissement. C’est déjà pas mal. », révèle Julien Kaibeck.

Pour tout saisir, on commence par lire la première partie du livre, et nos œillères tombent. On sait désormais comment fonctionne notre peau et de quoi elle a vraiment besoin pour être en bonne santé, on sait décrypter la composition d’un produit, reconnaître un ingrédient néfaste et faire la différence entre les différents labels bio.

Il nous devient vital de changer nos habitudes.

Comment ? En faisant la révolution dans notre salle de bain !

Une « révolution » douce de nos habitudes beauté

Cette révolution, on la fait comment, précisément ? « On peut opter pour des gestes simples, 100 % naturels et surtout plus sensés pour la peau et l’environnement. », indique l’auteur. En clair, on utilise le moins de produits possible, on les prépare soi-même ou on les choisit bio. Et surtout, on les utilise de manière raisonnée.

En Slow Cosmétique, on apprend à nettoyer sa peau avec de l’huile, un gant de crin ou de l’argile (produit à tout faire qui marche aussi pour les cheveux et les dents). On découvre aussi comment l’hydrater et la masser, et même comment soigner ses imperfections grâce à des huiles essentielles, car « l’aromathérapie est une méthode naturelle mais puissante, très adaptée au soin de la peau », nous précise Julien Kaibeck, qui enseigne cette discipline au Collège d’aromathérapie Dominique Baudoux, en Belgique.

« Pour le reste, on veille à pratiquer un peu de gym faciale tous les jours et on opte pour un masque à l’argile et au beurre de karité bio une à deux fois par semaine. », toujours selon l’expert.

Alors, et si on ralentissait ?

Choisir d’être slow dans sa salle de bain, c’est choisir d’aller à contre-courant de l’industrie cosmétique conventionnelle. C’est adopter de nouveaux gestes qui donnent du bonheur à la peau et préservent la planète. C’est consommer moins mais consommer mieux.

Choisir d’être slow, c’est également s’essayer à la réalisation de ses propres produits cosmétiques : il y a une foule de recettes dans le livre qui ne demandent qu’à être testées !

Bonus : le gommage corps au fromage blanc de Julien Kaibeck

Recette tirée de son livre avec son aimable autorisation.

Pour tous types peau. Dans un récipient adapté, je verse :

  • 5 cuillerées à soupe de fromage blanc (si possible entier et bio)
  • 1 cuillerée à soupe de miel liquide
  • 3 cuillerées à soupe de sucre en poudre brun ou roux
  • Et, si j’ai envie, au choix : 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie, de lavandin, de géranium ou de citron.

Dans la douche ou la baignoire, j’applique ce mélange sur peau sèche en massages circulaires. J’insiste sur les coudes, les genoux, les talons et les épaules. Je rince abondamment à l’eau claire et je me sèche.

Adoptez la slow cosmétique, Julien Kaibeck, Éditions Leduc, 240 pages, 15 €

Quelque chose à ajouter ?

  1. Neva - 15 novembre 2012 à 16 h 21 min

    Moi aussi, j’adore ce principe depuis que je m’y suis mise.
    Pour la recette, merci surtout à Julien Kaibeck !

  2. Neigeline - 13 novembre 2012 à 20 h 08 min

    cosmetique home made, j’aime !
    un beau principe, écologique et sain,

    merci pour la “recette” du gommage ^^

Laisser un commentaire