Proposer un article

Six jours – Ryan Gattis

Écrit par le 20/01/2017 et modifié le 11/07/2017 - Livres - 0 commentaire

Le 29 avril 1992 à Los Angeles des policiers accusés d’avoir passé à tabac Rodney King sont acquittés. De nombreuses émeutes éclatent alors dans la ville…

 
six-jours-ryan-gattis
 

Résumé

Le 29 avril 1992 à Los Angeles des policiers accusés d’avoir passé à tabac Rodney King sont acquittés. De nombreuses émeutes éclatent alors dans la ville. Et les règlements de compte et autres actes de vandalisme de passer inaperçus dans le chaos qui s’est emparé de la ville pendant 6 jours. Membres de gangs, sapeurs-pompiers, infirmières se croisent dans le quartier de Lynwood…

Six jours
Ryan Gattis
Éditions Le Livre de Poche
Paru le 24 août 2016
600 pages
8,60€

Auteur

Ryan Gattis : romancier américain, cofondateur de la société d’édition Black Hill Press, intervenant à la Chapman University de Californie du Sud, membre du collectif d’arts urbains UGLAR. Il vit à Los Angeles.

Site officiel : ryangattis.com.

Page Twitter : @Ryan_Gattis.

Notre avis

La promesse. Un roman choral (à plusieurs voix) dans lequel s’expriment tour à tour plusieurs personnages ayant vécu, de manière différente, les six jours d’émeutes de Los Angeles, chacun à la 1ère personne du singulier. Et une photographie de la ville de Los Angeles pendant cette période chaotique. L’idée me plaisait beaucoup.

Mais je n’ai pas du tout accroché ce livre. Et ce, très rapidement. Le langage est très familier, rempli de fautes de syntaxe selon les protagonistes qui s’expriment, voire vulgaire, et c’est un point qui me dérange beaucoup lorsque je lis un livre.

J’ai trouvé inintéressants les récits des protagonistes, durs, aussi, et inutilement. Un homme qui se fait passer à tabac et décède suite aux coups que des membres d’un gang lui assènent… C’est dur, dans un récit plein de vulgarité, et pas vraiment intéressant, et il semble que cela aurait pu se passer n’importe où n’importe quand.

Je n’ai pas vraiment eu l’impression de découvrir l’ambiance de la ville suite précisément à ces émeutes et conséquemment à l’acquittement des policiers ayant passé à tabac Rodney King. Mais peut-être m’étais-je faite une fausse idée de la situation…

L’écriture ne m’a pas plu, ni les histoires. Une déception.

Laisser un commentaire