Proposer un article

[Test] Let’s farm (mobile)

Écrit par le 19/05/2016 - Jeux vidéo - 2 commentaires »

Vous recherchez un jeu mobile gratuit, addictif, avec des vaches, des fraises, du soja, et des petits cochons trop choux ? Let’s farm est fait pour vous ! Le jeu est en français, un petit plus pas désagréable. Découvrez notre test.

[Test] Let's farm (mobile) 1
 

Le concept

 
Le concept du jeu Let’s farm est simple, et plutôt courant dans les jeux pour mobile : vous possédez une ferme et devez la développer (avoir plus d’argent, pour acheter plus de choses et agrandir votre ferme) en vendant le produit de votre travail : la culture de parcelles, les soins des animaux et l’artisanat (boulangerie, couture…). Pas très original, mais très fun.

Le design est sympa, on adore les jolis cochons roses, les vaches marrantes, les fruits et légumes ressemblent assez aux vrais fruits et légumes, on peut se créer un terrain assez joli, toujours ensoleillé et très lumineux (qui change du métro pour celles qui y joueraient pendant leur trajet) !

Il y a pas mal de choses à faire dans Let’s farm, et on aime.

On commence par donner un nom à sa ferme avant de découvrir sa petite ferme, un terrain rempli d’arbres autour d’un petit corps de ferme, des parcelles tout autour à vendre, une gare fermée à reconstruire, une mine à ouvrir. Tout un programme !

On achète des parcelles de terre à cultiver, des animaux et quelques machines pour commencer à produire ce qu’on pourra ensuite vendre.

[Test] Let's farm (mobile) 2
 

Le travail de la ferme !

 
On sème et on récolte blé, maïs, soja, canne à sucre, carottes, coton, indigo, piment, citrouille, tomate, fraise… Les produits récoltés pourront servir à produire des rations de nourriture pour les animaux, des gâteaux, tartes, pop-corn… pour satisfaire les commandes qui s’affichent sur notre panneau de commandes devant la ferme (qui contient jusqu’à 9 commandes en même temps), et que l’on peut vendre dans son échoppe (qui se débloque après quelques niveaux) ou encore via le train (et via les trains des autres joueurs). Pour semer, on secoue les graines choisies sur la ou les parcelles à cultiver. Pour récolter, on passe une faucille sur la parcelle à cultiver. Oui, c’est amusant.

On élève des animaux : poules, vaches, cochons, moutons, chèvres, abeilles. On peut aussi adopter des animaux de compagnie : chats, chiens, chevaux, ânes… Ces derniers servent à décorer sa ferme et à gagner des points lorsqu’on s’en occupe (mais ne produisent rien). Les produits issus des animaux peuvent être vendus de la même façon (non, faire du bacon ne nécessite pas de tuer les cochons dans Let’s farm, en revanche, cultiver 3 fois des fruits dans un arbre ou un buisson tue l’arbre ou le buisson…).

Pareil pour les produits de l’artisanat, au fur et à mesure que l’on s’achète des machines (four à tartes, à gâteaux…), on utilise nos matières premières, on fabrique, on vend ! Il n’est pas obligatoire d’acheter toutes les machines pour continuer le jeu (par exemple, la grosse machine à coudre rose pour créer des vêtements ne me disait rien, je ne l’ai pas ajoutée dans ma ferme ; je ne peux pas fabriquer les vêtements commandés, mais cela ne m’empêche pas d’honorer de nombreuses commande et je produits beaucoup d’autres choses).

Les produits, animaux, machines se débloquent au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu. Les nouveaux produits débloqués sont de plus longs à être prêts à être récupérés et aussi peuvent être vendus plus cher. A l’achat, certains objets sont très peu chers (les parcelles à cultiver, les 1ers animaux et machines débloqués), d’autres plus chers, et les prix augmentent avec le niveau de jeu nécessaire pour débloquer les objets. Les petits prix là encore ne découragent pas le joueur qui pourra avancer relativement rapidement.

On reçoit une notification sur son portable lorsque les produits de notre ferme son prêts à être récupérés (parmi nos sms, mails pro et autres appels, oui, c’est amusant). L’option peut être retirée.

[Test] Let's farm (mobile) 3
 

Développer sa ferme

 
Il nous faut très rapidement faire de la place sur notre terrain, rempli de sapins et arbres, certes, jolis, mais envahissants et qui ne laissent pas assez de place pour y placer nos parcelles, les parcs des animaux, les machines… On a besoin de haches et de scies pour couper les arbres, haches et scies que l’on gagne souvent et que l’on peut acheter pas très cher. Certains choisissent de raser entièrement leur terrain, d’autres de laisser des arbres pour faire joli… Je me suis amusée à laisser un espace assez vert, entre la ferme et le chemin de fer, et a y ajouter ensuite mes arbres fruitiers, buissons, déco, et c’est trop joli !

Les ventes nous rapportent des pièces qui nous serviront à développer notre ferme : acheter plus de machines, de parcelles, d’animaux pour produire plus de produits que l’on vend toujours plus cher.

Et passer au niveau supérieur. A chaque action, cultiver ses parcelles, récupérer les produits des animaux (lait, bacon, laine), récupérer les gâteaux, objets, on gagne des points. Ainsi qu’à chaque vente. Les points augmentent assez rapidement, on ne se décourage pas, et on continue donc à jouer ! Les 1ers niveaux sont atteints rapidement, c’est agréable de voir des évolutions rapides quand on se lance dans le jeu.

On pourra aussi, à un certain niveau de jeu et moyennant pas mal de pièces, débloquer la mine (tout au fond du terrain) et en extraire les minerais qui nous serviront à produire des bijoux, lingots. On peut débloquer aussi le train, toujours à un certain niveau du jeu et en échange de pièces, et le remplir de produits commandés. On dispose d’un certain temps pour remplir les caisses du train avec les produits fabriqués. On pourra demander de l’aide pour des commandes que l’on ne pense pas pouvoir honorer, et on peut de la même manière aller dans les fermes d’autres joueurs et les aider à remplir les caisses pour lesquelles ils auront demandé de l’aide. Un nouveau moyen de gagner pas mal de pièces, et de gagner des lettres de remerciement lorsqu’on aide un autre fermier, lettres que l’on peut échanger contre des cadeaux. On débloque aussi un coin de pêche à un certain niveau : on clique sur la barque et un coin de pêche se charge, nouveau « monde » très sympa, avec plusieurs zones de pêches à débloquer au fur et à mesure de l’avancement du jeu, différents appâts à fabriquer, des machines à débloquer..

On peut agrandir sa ferme en débloquant des parcelles avec des objets spéciaux, gagnés ou achetés à d’autres joueurs (pas toujours très simples à obtenir, mais il faut bien faire durer le jeu…).

On peut aussi décorer sa ferme : la boutique (onglet en bas à droite de l’écran) propose les parcelles, animaux, machines, arbres et arbustes fruitiers et aussi objets de décoration (pas japonnais, barrières, pots de fleurs, bottes de foin, buissons fleuris, table de pique-nique…). On peut créer des fermes qui ne sont pas toutes identiques même si bien sûr tous les joueurs disposent des mêmes objets.

Des visiteurs passent régulièrement dans notre ferme (une vieille dame, une jeune, et un homme) pour nous proposer des ventes, généralement pas très cher, mais c’est toujours ça de pris. On peut accepter, refuser ou faire patienter ces clients (le temps de produire ce qu’ils veulent nous acheter). Un autre moyen de gagner de l’argent (et des points).

On gagne des cadeaux en regardant des publicités (des tickets de loterie sont régulièrement disponibles à côté de la boîte aux lettres) ou en faisant tourner une roue (qui s’installe régulièrement à l’entrée de la ferme). On croise aussi régulièrement des coffres à trésors sur notre terrain ou sur celui des autres joueurs.

On développe aussi sa ferme en relevant les défis des fermiers. On clique sur le corps de ferme et on accède à la liste des défis : tondre tant de fois des moutons, récolter tant d’œufs, gagner tant d’argent en vendant des produits dans son échoppe… Les défis relevés rapportent des cadeaux !

[Test] Let's farm (mobile) 4
 

Interactions avec d’autres joueurs

 
Oui, on s’amuse même à plusieurs fermiers. On peut se connecter avec son compte Facebook, mais ce n’est pas obligatoire pour jouer, ni même pour vendre ses produits aux autres joueurs.

On clique sur la boîte aux lettres à l’entrée de la ferme et on ouvre le journal dans lequel se trouvent les annonces d’autres joueurs au sujet des produits qu’ils ont mis en vente dans leur échoppe. S’il y a un point d’exclamation affiché sur leur annonce (avec la photo du fermier) c’est qu’en outre le fermier a demandé de l’aide soit pour remplir la cargaison de son train, soit pour sauver un de ces arbres ou arbustes fruitiers. On choisir une annonce, on se rend sur la ferme du joueur, on peut s’y balader, acheter les produits de son échoppe, remplir éventuellement les caisses de son train, sauver donc ses fruitiers. On gagne de l’argent et des points lorsqu’on remplit une caisse de train, et des points lorsqu’on sauve un fruitier (il existe aussi un défi ranimer les fruitiers).

Il y a aussi le « robot » Randy et sa Happy Farm, pour trouver des produits à acheter à petits prix et parfois un coffre à trésor sur son terrain. Mais c’est tout ce que Randy peut faire pour nous.

Lorsqu’on a trouvé une jolie ferme dans laquelle on aime se balader ou (plus utile) une ferme avec des produits pas chers mis en vente régulièrement, on peut en faire son amie en cliquant sur le nom de la ferme (en haut au milieu). La ferme s’ajoute à nos « amis ». On peut aussi inversement être suivi par d’autres joueurs.

[Test] Let's farm (mobile) 5
 

Conclusion

 
Un jeu, nous l’avons indiqué en introduction, addictif comme il en existe de nombreux sur mobile. On aime la facilité, le décor, le thème (la ferme), l’évolution rapide et pas du tout décourageante de la partie, la gratuité.

Pour les fans de nature, jardinage, animaux. A tester !

Let’s farm
Studio : Playday Games
Gratuit (achats possibles)
Disponible sur Google Play

Quelque chose à ajouter ?

  1. Marie-Aube - 15 novembre 2018 à 9 h 33 min

    Bonjour,

    Je vous avoue que je n’ai plus joué à Lets’ Farm depuis un petit moment…

    De mémoire, on débloque les terrains grâce à ses objets en cliquant sur la parcelle à débloquer : si on a tous les objets nécessaires, la parcelle se débloque d’un clic !

  2. Sell all - 15 novembre 2018 à 3 h 00 min

    Bonjour comment échanger ses cadeaux contre des parcelles de terrain svp? Niveau 45 je n y parviens pas

Laisser un commentaire