Proposer un article

On a testé l’atelier de bougies Mathilde et Zoé

Écrit par le 2/10/2014 et modifié le 21/10/2014 - Déco, Loisirs créatifs, Théâtre / Expo - 0 commentaire

Nous avions rencontré Agnès sur son stand de bougies naturelles Mathilde et Zoé en mai dernier à la Foire de Bordeaux, et on a tout de suite adoré ses bougies. Rendez-vous était pris pour venir découvrir son atelier auvergnat cet été. C’est chose faite, on vous raconte tout.

Image à la une Mathilde et Zoé

Des bougies naturelles végétales!

Mathilde et Zoé c’est la petite entreprise d’Agnès Villani, associée à Michèle Dulac, de création, vente et organisation d’ateliers de création de bougies naturelles. La cire utilisée est en effet de la cire de soja (végétale et naturelle) et les parfums de Grasse sont sélectionnés par Agnès sur les conseils de Michèle, nez professionnelle et professeure en parfumerie chez Fragonard, à Grasse. Agnès et Michèle se sont rencontrées au hasard des recherches des démarches d’Agnès qui créait son activité et collaborent aujourd’hui. Agnès nous a expliqué qu’elle avait appris de nombreuses choses sur les parfums avec Michèle!

Celles et ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux ont pu voir nos photos en direct de l’atelier de bougies cet été !

On est accueilli dans un décor très girly assumé, banc, violet, gris (si, c’est important de le préciser), on adore ! L’atelier se compose de 3 parties : un salon de thé, dans lequel Agnès nous prépare des thés aux parfums tous plus surprenants et délicieux les uns que les autres, et Agnès propose des douceurs préparées par un artisan du village ;un espace réservé à des artisans qui proposeront des stages ; et l’atelier de création de bougies proprement dit.

© Marie-Aube Auvity 

Atelier confection de bougies

Agnès a préparé l’atelier avant notre arrivée. Chaque participant dispose sur son plan de travail de 3 parfums dans des petits ramequins (on choisit notre préféré pour fabriquer notre bougie), 1 pot en verre avec la mèche fixée à l’intérieur pour y mettre notre bougie, un morceau de cire de soja solide, 2 tiges en bois pour faire tenir notre mèche, 1 sac en papier, 1 ruban, 1 étiquette pour décorer notre pot. On a aussi un document qui nous apprend pas mal de choses sur la fabrication des bougies. Agnès a pensé à tout !

On commence l’atelier par une découverte des odeurs : la pyramide olfactive décrit les notes de parfums, de ceux qu’on sent le plus à ceux qu’on sent le moins (note de tête, note de cœur, note de fond). Agnès nous explique comment sont créées les senteurs et on essaie de découvrir ce que les parfums contiennent (avec parfois des résultats surprenants…).

Ensuite on fait tenir la mèche à l’intérieur du pot à l’aide de 2 petits morceaux de bois, une astuce bien pratique d’Agnès. Puis, on fait fondre la cire dans un bain-marie (THE bain-marie super sonic high-tech dont Agnès est ravie!). On mélange notre morceau de cire fondue avec le parfum qu’on a choisi. Le secret d’une bougie qui sentira bon pendant toute sa petite vie de bougie, est un bon mélange des parfums et de la cire ! Entre autres. Alors on touille ! On verse la cire parfumée dans le pot. S’il reste un petit peu de cire, pas de gaspillage, on la verse dans un moule en silicone et une fois séchée, Agnès les utilise pour parfumer TOUS les tiroirs et placards qui croisent sa route. On attend ensuite que la cire se refroidisse et durcisse. C’était d’ailleurs assez amusant de constater que les cires ne durcissent pas au même rythme selon le parfum qu’on y a ajouté. C’est prêt ! On note sur notre étiquette le parfum de notre bougie – on le parfum auquel nous fait penser notre bougie (moi, c’était Yaourt à la vanille). On attache le joli ruban, et voilà !

Petit conseil pour faire brûler les bougies : lorsqu’on allume la mèche pour la 1ère fois, on laisse la bougie brûler jusqu’à ce que le cercle de cire fondue autour de la mèche occupe toute la surface du pot. On éteint la bougie. A chaque fois qu’on l’utilisera ensuite, elle fondra de la même manière sur toute la surface.

 © Marie-Aube Auvity

Vente de bougies

Après l’atelier, nous avons découvert toutes les senteurs proposées dans la boutique : Déjeuner sur l’herbe (muguet), Pause gourmande (figue, vanille), Délices d’antan (mandarine, cannelle), Douceur pâtissière (vanille, caramel), Rosée du matin (…), A la plage (fleur d’ylang-ylang). Pour ne citer que les 6 best-sellers.

Les bougies coûtent 9€, elles sont entièrement naturelles, fabriquées en France (sauf le contenant en verre, qui est allemand, mais Agnès travaille à en trouver des made in France), elles offrent 45 heures de parfum en moyenne, les senteurs sont très agréables et il y en a pour tous les goûts. Les bougies se diffusent plus ou moins selon les parfums, certaines (par exemple, Délices d’antan, que l’on a testée) se diffusent dans toutes les pièces de la maison jusqu’à 70 m² (Testé et confirmé !), d’autres sont plus douces et se diffusent dans des plus petits espaces de 20m², 40m². C’est juste génial de placer la bougie dans le salon et de constater qu’elle est allée parfumer toutes les pièces, chambre, cuisine (à l’autre bout de l’appartement). N’hésitez pas à poser des questions à Agnès sur ses bougies, elle a beaucoup de choses à nous apprendre et nous raconter ! Un super produit ! Nous avons totalement adopté ces bougies et ne regardons plus les autres !

Nous avons eu la chance de pouvoir renifler les senteurs qui seront proposées cet hiver pour les fêtes, hmmmm, je ne vous dis que ça !

© Mathilde & Zoé 

Pas que pour les femmes!

Arnaud a participé à l’atelier avec nous!

“Déjà j’ai apprécié cet atelier car c’était un moment convivial où l’on prend le temps d’expliquer ce que l’on fait et on ressort avec des choses en plus, on apprend des choses. J’ai vraiment apprécié l’atelier car on a l’impression d’être un apprenti artisan fabricant de bougie. On comprend comment on fabrique une bougie, avec les différentes étapes.

Si on doit trouver un défaut, a plus «grande difficulté », pour nous les hommes, c’est le fait de manipuler les deux tiges de bois (petites brochette à bonbon ou petites saucisses) qui servent à faire tenir la mèche droite lorsque l’on fait couler la cire chaude mélangée avec le parfum dans le pot en verre. Avec nos ”gros doigts”, il faut accrocher ces deux tiges avec un élastique aux deux extrémités de sort à ce que les deux tiges soit parallèles quasiment collées, donc avec un espace entre elles pour placer la mèche au centre.

Sinon, c’est une bonne idée de cadeau que l’on peut offrir à sa femme, sa compagne sa petite amie : Bon pour un atelier fabrication de bougie d’ambiance artisanale chez Mathilde et Zoé. Mais on peut aussi faire quelque chose de plus romantique lors d’un rendez-vous avec sa belle : lui offrir une bougie que l’on a fabriqué soit même lors d’un atelier.”

 

On adore :

  • la déco de l’atelier, du salon de thé
  • les thés surprenants
  • l’accueil d’Agnès
  • fabriquer nos bougies avec des produits naturels
  • découvrir tous les parfums proposés dans les bougies vendues chez Mathilde et Zoé (12 parfums à découvrir)

 

Plus d’infos :  Mathilde & Zoé, 2 rue des Moulins, 63320 Champeix. http://bougies-artisanales-naturelles.com et sur Facebook.

Laisser un commentaire