Proposer un article

Trahisons et faux-semblants – Ludovic Rosmorduc

Écrit par le 27/02/2012 et modifié le 27/02/2012 - Cultivée, Livres - 0 commentaire

« Je me nomme Aurèle d’Angarande, je suis magicien. Autrefois, ce seul titre suffisait à entrouvrir bien des portes, à faire se courber bien des puissants. Mais ce temps est révolu. Aujourd’hui, plus personne ne peut s’enorgueillir d’être magicien. Moi excepté. Je suis le dernier d’entre eux. » Dans un monde où religieux et chevaliers se livrent une lutte sans merci pour le pouvoir, Aurèle d’Angarande s’est exilé d’Anoth au moment où sa guilde en a été bannie. Ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir l’oeil sur la cité et sur ses habitants. Quand, un matin, c’est un cadavre crispé et bleui par le froid qui s’offre à sa vue, il décide de rompre le serment qu’il s’était fait et de franchir une nouvelle fois les murs de la cité fortifiée. Quitte à mettre les pieds en enfer.

Ludovic Rosmorduc, 37 ans, est Tourangeau. Ce statisticien occupe son temps libre entre flâneries dans les cités médiévales et écriture. Sa passion d’enfant pour le merveilleux ne l’ayant pas quitté, il se lance dans la rédaction de romans « médiéval fantastique » pour la jeunesse.

Aurèle d’Angarande, vieux magicien un peu rouillé reclus dans son château depuis vingt ans, ne peut s’empêcher de se lancer dans une enquête très étrange. Son désir est de ressusciter la Guilde des Magiciens en résolvant seul les meurtres qui frappent Anoth et en châtiant le coupable. Mais la conclusion ne sera finalement pas à son goût… On aime parce que les histoires de magiciens et de morts mystérieuses sont toujours palpitantes. Celle-ci ne fait pas exception.

Baam !, 285 pages, 14.80 € (roman jeunesse, médiéval fantastique)

Laisser un commentaire