Proposer un article

Trions Net !

Écrit par le 5/09/2011 et modifié le 19/03/2018 - Conso, Ecologie - 2 commentaires »

« Je donne, tu prends, on recycle » L’idée est très simple. Une personne met en donation un bien sur la toile via un site. Celle qui est intéressée par ce bien contacte le donneur et vient le chercher pour le récupérer. Voilà un concept de troc moderne et écologique !

 

© Julie Collet aka Tsuri

 
Sur le site de GoodPlanet.info nous apprenons que cette pratique est éco-responsable et entièrement gratuite et notamment proposée par le site co-recyclage.com. En quelques clics nous pouvons choisir notre département, lancer notre recherche et récupérer ou donner un objet. La transaction est doublement positive : C’est gratuit et écolo !

En parcourant co-recyclage.com, vous pourrez apprécier la diversité des dons proposés : mobilier de salon, électroménager, informatique, jardin… Bref un large panel de biens et services sont mis en donation sur le site. La seule restriction est que les dons d’animaux et d’aliments sont exclus et le preneur doit se déplacer chez le donneur. Mais le petit plus est de favoriser la proximité entre les 2 parties :  (…) on veut privilégier les relations de proximité et la réduction des émissions de CO₂ pour les déplacements, souligne Olivier Nass, 37 ans, développeur de sites web et inventeur du site donnons.org qui a cumulé 550 000 objets donnés en un peu plus de 3 ans.

Ainsi donc celui qui prend, par exemple un canapé, n’en achètera pas un neuf et n’augmentera pas son bilan carbone, celui qui s’en débarrasse ne le mettra pas à la déchetterie où il sera sans doute incinéré explique Thomas Duclos Chanteaud, qui a travaillé 7 ans chez Veolia Propreté et est créateur de co-recyclage.com.

Effectivement la part des ordures ménagères ne cessent de prendre du volume et les chiffres officiels sont plutôt impressionnants : En 2008 par exemple, les ménages détiennent 3,5% de la part de la production des déchets pour cette année soit 31 millions de tonnes d’ordures sur les 868 millions de tonnes des déchets en France. Les chiffres-clés de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) sont plutôt clairs et amènent à accélérer le phénomène de recyclage dans les comportements individuels et collectifs.

Le concept de l’éco-net (écologique et économique) est donc la bienvenue et fait ses preuves.

(…) donnons.org est devenu une bouée de secours pour un grand nombre de gens qui n’ont pas de quoi s’équiper ou s’habiller et peuvent ainsi dépenser leur argent pour le loyer, souligne Olivier Nass à l’AFP. GoodPlanet.info nous révèle donc que les sites de récup’ sur le Net sont en plein essor et une diversité d’offres se fait jour comme le démontre le site basé sur le modèle du covoiturage, e-loue, une plate-forme de location entre particuliers qui s’inscrit dans la nouvelle tendance d’une économie de fonctionnalité. Les gens commencent clairement à prendre conscience que l’usage c’est plus important que la possession, précise à l’AFP Alexandre Woog co-auteur du site qui loue avions, autos, bijoux, engins de chantier, sac à main ou résidences secondaires. Ici tout se loue même une chèvre pour 10 euros par jour !.

Voilà donc une conséquence plutôt positive de la crise actuelle, donner et recevoir pour recycler, louer plutôt qu’acheter, en somme l’éco-net basée sur le principe d’être économique et écologique peut bien devenir un référent des ménages de demain.

Quelque chose à ajouter ?

  1. Marie-Aube - 5 septembre 2011 à 17 h 35 min

    J’aime beaucoup l’idée aussi! Nous avions fait un vide-grenier puis donné le retse des objets à une boutique solidaire près de chez nous.
    L’idée des dons par Internet est à étudier en effet…

  2. Neigeline - 5 septembre 2011 à 13 h 57 min

    très interessant !
    il s’agit vraiment d’une démarche globale, à la fois économique et écologique, et qui va prendre de l’ampleur avec les difficultées financières à venir.

    En général, je dépose ce dont je n’ai plus besoin à Emmaüs, mais j’avais utilisé donnons.org une fois, pour donner un matelas … que nous avions en double. La personne était ravie de ce don !

Laisser un commentaire