Proposer un article

Upfronts 2019 : ABC

Écrit par le 14/05/2019 et modifié le 14/05/2019 - Séries télé - 0 commentaire

Les upfronts continuent et c’est la chaîne américaine ABC qui dévoile sa programmation pour la rentrée 2019 aujourd’hui. Après ceux de NBC et de la Fox, voici les renouvellements, annulations et commandes de nouvelles séries de ABC. (Sans surprise, Grey’s Anatomy est renouvelée par la chaîne…)

 

Séries renouvelées

A Million Little Things (saison 2)

American Housewife (saison 4)

Bienvenue chez les Huang (saison 6)

Black-ish (saison 6)

Bless This Mess (saison 2)

Good Doctor (saison 3)

Grey’s Anatomy (saisons 16 et 17)

Marvel : les agents du S.H.I.E.L.D. (saison 7)

Modern Family (saison 11 et dernière saison)

Murder (saison 6)

Schooled (saison 2)

Single Parents (saison 2)

Station 19 (saison 3)

The Conners (saison 7)

Les Goldberg (saison 7)

The Rookie : le flic de Los Angeles (saison 2)

Séries annulées

For the People (2018) (après la saison 2)

Speechless (après la saison 3)

Splitting Up Together (après la saison 1)

Take Two : enquêtes en duo (après la saison 1)

The Fix (après la saison 1)

The Kids Are Alright (après la saison 1)

Whiskey Cavalier (après la saison 2)

Nouvelles séries

Emerge (drame) : une femme chef de police recueille un enfant qu’elle a trouvé sur le lieu d’un mystérieux accident. L’enfant n’a aucun souvenir de ce qu’il s’est passé. La policière mène l’enquête et se trouve mêlée à un vaste complot autour de l’identité de l’enfant. Casting : Allison Tolman (Good Girls), Alexa Swinton, Donald Faison, Owain Yeoman (Supergirl).

For Life (drame judiciaire) : série inspirée de la vie d’Isaac Wright, Jr., un prisonnier devenu avocat qui défend d’autres détenus et se bat pour que sa propre condamnation – pour un crime qu’il n’a pas commis – soit annulée. Il entretient des relations compliquées avec une surveillante progressiste. Son plus grand désir : retrouver sa famille et sa liberté. Au casting : Nicholas Pinnock, Indira Varma (Game of Thrones), Joy Bryant (Parenthood), Glenn Fleshler.

Mixed-ish (comédie) : spin-off de Black-ish. On suit la vie de Bow dans les années 1980, alors qu’elle a 12 ans et est émotionnellement et intellectuellement brillante mais parfois étrange… Avec Arica Himmel, Tika Sumpter (Gossip Girl).

Stumptown (drame) : inspirée de la série de romans graphiques éponymes de Greg Rucka et Matthew Southworth. Dex Parios est vétéran de l’armée. Elle vit à à Portland dans l’Oregon, est forte, a une vie amoureuse compliquée, une dette de jeu et un frère dont elle s’occupe. Elle a des compétences en matière de renseignement militaire qui font d’elle une très bonne enquêtrice, mais a l’art de se retrouver dans la ligne de mire de criminels sans pitié et ne travaille pas vraiment de concert avec la police. Au casting : Cobie Smulders (How I Met Your Mother, Marvel : les Agents du S.H.I.E.L.D.), Michael Ealy (Secret and Lies), Camryn Manheim (The Practice, Ghost Whisperer, Person of Interest, Major crimes, Younger, The Magicians), Adrian Martinez (The Blacklist, The Blacklist : Redemption).

The Baker And The Beauty (dramédie) : inspirée d’une série israélienne. Daniel Garcia est cubain, il travaille dans la boulangerie familiale et fait tout ce que sa famille attend de lui. Puis il rencontre la superstar internationale et nabab de la mode Noa Hamilton. Ils vont devoir faire avec leurs différences et leur famille respective s’ils veulent faire fonctionner leur couple… Avec Victor Rasuk, Nathalie Kelley (Unreal, Vampire Diaries, Dynastie).

United We Fall (comédie) : Jo et Bill sont parents de 2 jeunes enfants et tentent de faire fonctionner leur famille. La mère de Bill vit avec eux et a tendance à émettre des jugements rapidement, la famille nombreuse catholique latino-américaine de Jo critique le couple sans se priver. Mais Bill et Jo sont unis contre tous, contre les autres parents, les enseignants, médecins, spécialistes, entraîneurs, collègues et surtout… leurs enfants. Avec Will Sasso (Les Griffin, How I Met Your Mother, Mon oncle Charlie, $#*! My Dad Says), Christina Vidal (Code Black).

Laisser un commentaire