Proposer un article

Vilaines filles – Megan Abbott

Écrit par le 25/12/2015 et modifié le 10/11/2017 - Livres - 0 commentaire

Addy et Beth sont meilleures amies et appartiennent à l’équipe de pom-pom girls du lycée. Une nouvelle coach arrive, belle, mystérieuse, parfaite, et toutes les filles de l’équipe font tout pour attirer son attention et lui faire plaisir.

 
Vilaines filles - Megan Abbott

Résumé

Addy et Beth sont meilleures amies et appartiennent à l’équipe de pom-pom girls du lycée. Beth en est l’intransigeante et charismatique capitaine, et Addy sa parfaite lieutenante. Une nouvelle coach arrive, belle, mystérieuse, parfaite, et toutes les filles de l’équipe font tout pour attirer son attention et lui faire plaisir. Plus d’entraînement, plus de rigueur, plus de régime. Un drame survient un jour, et tout ce petit monde doit affronter ses histoires de pouvoir, de jalousie, de rivalité, d’amour…

Vilaines filles
Megan Abbott
Éditions Le Livre de Poche
Paru le 28 octobre 2015
384 pages
7,30€

Auteure

Megan Abbott : née en 1971 à Détroit dans le Michigan aux États-Unis, auteure et blogueuse américaine, Docteure en littérature anglaise et américaine, elle a reçu le prix Edgar Allan Poe en 2008 pour son roman Adieu Gloria. Elle collabore à un blog consacré à la littérature criminelle, The Rap Sheet. Megan Abbott fait partie des auteurs de roman à suspens les plus vendus aux États-Unis.

Site officiel : www.meganabbott.com.
Page Twitter officielle : @meganeabbott.
Page Facebook officielle : www.facebook.com/MeganAbbottBooks.

Bibliographie :

Fièvre, Jean Claude Lattès, 2015.
Vilaines filles, Jean Claude Lattès, 2014.
Envoûtée, Éditions du Masque, 2013.
La Fin de l’innocence, Jean Claude Lattès, 2012.
Adieu Gloria, Éditions du Masque, 2011.
Red Room Lounge, Éditions du Masque, 2011.
Absente, Sonatine Éditions, 2009.

Notre avis

Je vous le dis tout de suite, j’ai a-do-ré ce roman !

Je vous vois venir : des pom-pom girls, une coach, les États-Unis, mais de quoi nous parle-t-elle ? Et bien de pom-pom girls, de leur coach, aux États-Unis en fait. Mais ce roman est un thriller, et pas adressé aux ados. Et nous n’avons pas tous les jours l’occasion de suivre des entraînements de cheerleaders (pom-pom girls) d’aussi près !

On se prend au jeu et on adore entrer comme par effraction dans la vie de ces lycéennes qui nous semblent d’abord perverses, puis fragiles et totalement envahies – et dépassées – par leurs émotions, leurs sentiments exacerbés, la pression insoutenable qui repose sur leurs frêles épaules pour remporter le match qui approche et se faire repérer par une recruteuse.

On voltige, on fait le grand écart et des sauts périlleux avec elles. Ce qu’elles font subir à leur corps durant et entre les entraînements résonne avec ce que leurs émotions leur infligent comme tourments.

Le titre original du roman Dare me (que l’on pourrait traduire par « Mets-moi au défi ») est très parlant. La nouvelle coach semble être la seule à être capable de tenir tête à l’impitoyable Beth. Mais la coach a ses petits secrets et même ses faiblesses. Et les forces en présence ne sont pas nécessairement celles que l’on semble observer au 1er abord. On commence par plaindre Addy, la fidèle lieutenante, et détester Beth, la terrifiante capitaine. Puis on découvre que Addy – narratrice du roman – ne raconte au lecteur et à elle-même que ce dont elle veut bien se souvenir. Elle accuse facilement Beth, qu’elle adore et admire pourtant toujours, de tous ses maux. Elle idolâtre la nouvelle coach. Et oublie de se regarder elle-même, de voir ce qu’elle a pu faire ou dire et qui a aussi participé au drame qui se joue dans leurs petites vies aux allures parfaites.

Le lecteur découvre petit à petit les secrets, les événements, les personnages et leur implication dans l’histoire. Tout en apprenant à s’attacher aux ados et peut-être même à la coach.

Un roman bien écrit, le rythme rapide, avec de nombreuses ellipses de temps, surprend au tout début, mais est de moins en moins rapide et nous laisse le temps de découvrir, de comprendre ce qui se joue dans la vie des personnages.

A lire !

Laisser un commentaire