Proposer un article

Witching Yours – Tome 1. Le labyrinthe des sorciers – Cosimo Ferri

Écrit par le 10/02/2015 et modifié le 3/11/2017 - Livres, Sexe, Thème du mois - 0 commentaire

2 étudiantes en sorcellerie suivent une formation pour devenir gardiennes des pouvoirs des sorciers. Elles rencontrent un 3ème sorcier. Tous les 3 devront travailler ensemble pour sauver le monde des sorciers et des humains contre un puissant mage qui souhaite les anéantir.

 
Witching yours tome 1

Résumé

2 étudiantes en sorcellerie suivent une formation pour devenir gardiennes des pouvoirs des sorciers. Elles rencontrent un 3ème sorcier. Tous les 3 devront travailler ensemble pour sauver le monde des sorciers et des humains contre un puissant mage qui souhaite les anéantir.

Witching Yours – Tome 1. Le labyrinthe des sorciers
Cosimo Ferri
Éditions Tabou
Public averti
Paru en février 2015
15€

Auteur

Cosimo Ferri : après des études éloignées du monde de la bande-dessinée, il suit des cours de dessin de bande-dessinée, participe en 2000 à son 1er concours de BD où il y remporte le 1er prix avec son album Salento. Il a réalisé plusieurs bandes-dessinées.

Notre avis

Si je vous disais de ne pas vous fier au titre plutôt mal trouvé de Mara – La folie Lucide de Cosimo Ferri, qui ne rend pas hommage à cette très bonne BD érotique, vous pouvez vous fier au mauvais titre de celle-ci, il lui rend hommage…

Par quoi commencer ? Les planches sont jolies, ça c’est fait.

D’abord un prologue par très clair, peut-être faut-il lire l’album suivant pour le comprendre…

On rencontre ensuite l’héroïne et sa meilleure amie. Hatty, prude, et Sally, débridée, chez la grand-mère de la 1ére. Les 2 copines semblent avoir la vingtaine. Sally est en train de s’envoyer en l’air avec le petit frère de sa meilleure amie, qui semble être tout juste ado, beurk. Le petit frère s’en va, chassé par sa sœur, bouder dans le jardin, et les 2 meilleures amis s’envoient en l’air. La grand-mère les surprend, elle a l’air d’avoir une trentaine d’années, on ne comprend pas bien. Elle hurle sur les 2 filles, et quelques minutes après fait avec elles des plaisanteries graveleuses sur leur expérience. On ne comprend pas non plus.

Quelques jours plut tôt, les voici à l’école de magie (on ne comprend pas le saut dans le temps). Mini jupes et chemisiers décolletés, pas crédible. On apprend que la source des pouvoirs des sorciers est un bracelet, activé par les émotions de celui qui le porte. Ou par un orgasme. Ridicule. Les 2 copines de remettre ça pour leur devoir du lendemain (pour lequel elles auront besoin que leur bracelet soit chargé donc).

Le lendemain, leur prof leur demande d’allumer une bougie par magie, Hatty le fait mais comme elle a dû avoir un super orgasme, son pouvoir est trop grand et elle fait exploser la salle de cours, le prof s’énerve. On ne comprend toujours pas.

Retour chez la grand-mère, quelques jours plus tard (mais ça, faut le deviner). Les 2 copines doivent suivre une formation importante pour apprendre à combattre un très puissant mage qui veut détruire la source de pouvoir des sorciers. Formation de… 1 semaine. Oui, en fait, c’est pas si compliqué. Direction un palais dans le ciel au-dessus de Rome.

Petit interlude : un ministre choisit parmi 4 candidates une nouvelle secrétaire, celles-ci l’attendent, côte à côté, nues à quatre pattes, afin que lui et son assistant les essaient. Fantasme masculin sorti des années 90, on n’en fait plus des comme ça… Puis le méchant mage les interrompt, le ministre et le mage sont de mèche. Oooooh.

Retour à la formation. Dortoir, 4 lits 1 place, 4 femmes dormant nues dedans. Oui, dans les internats, les filles dorment nues, tout le monde sait ça. Elle enfilent leur uniforme : mini short noir, soutien-gorge noir et top transparent. Sérieusement ? Les hommes sont habillés, eux…

Après les 4 jours de théorie, on passe à la pratique. Épreuve en équipe : labyrinthe (c’est pour ça, le titre de l’album). Piège de glace évacué. Minotaure haut de plusieurs mètres qui les attaque. Ah, non, en fait, il veut juste violer l’1 des 2 filles (après avoir mangé tout cru leur nouveau pote, qui vient les aider après parce qu’il a réussi à sortir des entrailles du minotaure). C’est censé être sexy ça ? Ça dure pendant plusieurs planches…

Les 3 potes sont contents, ils ont réussi à tuer le minotaure. Ils changent de chambre (ben oui, et alors ?) et partagent tous les 3 une chambre. Et la copine et le gars s’envoient en l’air. Pourquoi ? Euh… ché pas. Pour consolider leurs liens en tant qu’équipe (ce sont eux qui le disent), et la copine prude est toute excitée de les voir donc elle se masturbe. Et tous de s’endormir.

Dernière planche : les voilà déguisés en pirates (avec des strings pirates), sur un bateau pirate. Une nouvelle épreuve de leur formation on imagine…

Vous l’aurez compris, le scénario n’est pas travaillé, 2 filles, de la magie, 1 gars, du sexe, une école, 1 méchant. Dans un joyeux désordre. Rien n’est crédible, ni les 2 héroïnes, tantôt prudes, tantôt en chaleur, ni le monde magique, avec un minotaure qui ne souhaite qu’une chose, violer un humain (viol et zoophilie, qui trouve ça sexy ?).

Affligeant.

Laisser un commentaire