Proposer un article

Zoom sur : Le pitaya, ou “Fruit du dragon”

Écrit par le 25/01/2012 et modifié le 19/03/2012 - Cuisine - 2 commentaires »

Descriptif : Il fait parti de la famille des cactus épiphytes.
La fleur de cette plante mesure 30cm et a pour particularité de n’éclore que la nuit, et d’avoir une durée de vie qui n’excède pas 12 heures.

Le fruit est en général rose vif, d’aspect “écailleux”, très esthétique. Il existe toutefois une variété jaune.
La chair est blanche ou rouge, selon les espèces.

Origine : Mexique. Importé au vietnam par les colons francais au début du 19ème siecle.
Aujourd’hui, les principaux pays producteurs sont : la Colombie, le Mexique, la Malaisie, Taiwan et le sud-est de la Chine.
Ces dernières années, la production se développe également au Viêt Nam, Israël (sous serres car cette cactacée ne supporte pas le plein soleil), le Guatemala, l’Australie, la France, (île de la Réunion et Polynésie).

– avantage écologique et économique : la culture de pitaya nécessite peu d’eau. Cultivable sur terre aride.
– désavantage : consommé en europe, il s’agit d’importation. Avec le cout écologique qu’on imagine.
Atout santé :
Peu calorique, riche en vitamine, fibre, et anti-oxydant, la chair contribue également à la régulation du taux d’acide urique dans le sang (prévention de la goutte).
vertues digestives, mais attention, à consommer modérément car les graines ont un effet laxatif.

Comment le déguster :
Cru.
Mur. (le soucis avec les fruits importé, c’est qu’ils peuvent être cueilli avant maturité et manquer de saveur)
A couper et creuser à la petite cueillère, ou en tranche, comme une pastèque.
Sa chair s’apparente à celle du kiwi (pépins noirs de la taille de grains de sésame), en plus doux et plus sucré.

Neigeline Bunet

Quelque chose à ajouter ?

  1. Marie-Aube - 26 janvier 2012 à 9 h 22 min

    Très joli en fait! Je ne connaissais pas.

Laisser un commentaire