Proposer un article

10 bonnes raisons de regarder Killing Eve

Écrit par le 7/02/2019 et modifié le 8/02/2019 - Séries télé - 0 commentaire

La série américano-britannique et multi-récompensée Killing Eve est diffusée sur Canal+ en France (BBC America outre-Atlantique). Et on l’adore ! L’histoire : Eve Polastri (Sandra Oh) est une analyste du MI-5 qui s’ennuie dans son travail de bureau et est fascinée par les tueuses en série. Villanelle (Jodie Comer) est une tueuse psychopathe qui vit dans le luxe grâce au fruit de son travail. Les 2 femmes vont s’affronter dans un jeu de chat et de souris. La série a été renouvelée pour une saison 2. Voici 10 bonnes raisons de regarder Killing Eve.

 

© BBC America

1. Eve Polastri et Villanelle / Oksana Astankova

Eve Polastri et Villanelle / Oksana Astankova sont 2 personnages féminins auxquels on réussit à s’attacher. Elles sont réalistes : avec des qualités et des défauts, des personnalités fortes. Eve est une agent du MI-5 intelligente qui s’ennuie dans une travail de bureau et voue une étrange (et glauque) fascination aux femmes tueuses en série. Villanelle est une tueuse en série psychopathe intelligente qui sait charmer son entourage. Le duo fonctionne très bien, et, au fur et à mesure que les 2 femmes se rencontrent et se rapprochent dans la saison 1, leur alchimie fonctionne à l’écran. On se laisse prendre et on les suit dans leurs aventures.

2. Sandra Oh et Jodie Comer

Killing Eve est menée par un très bon casting : Sandra Oh (Grey’s Anatomy) et Jodie Comer (Londres, police judiciaire) jouent respectivement les rôles d’Eve Polastri et Villanelle / Oksana Astankova. Et elles le font bien. Les fans de Grey’s Anatomy sont ravies de retrouver Sandra Oh qui leur a beaucoup manqué dans les dernières saisons de la série médicale… Sandra Oh et Jodie Comer sont crédibles, parfois émouvantes, parfois drôles. On adore leur interprétation de leur personnage respectif. L’alchimie fonctionne entre elles.
 

3. Une bonne critique consensuelle

Je ne dis pas qu’il faut aimer ce que « tout le monde » aime. Mais la série est encensée par la critique et a été plusieurs fois récompensée (meilleure nouvelle série aux Television Critics Association Awards 2018 et meilleure actrice dans une série dramatique pour Sandra Oh aux Golden Globes 2019). C’est un argument qui mérite qu’on s’y attarde un peu je trouve… Une série qui a autant d’aussi bonnes critiques et des récompenses doit valoir qu’on lui accorde quelques heures de notre (précieux) temps télévisuel. Au moins pour savoir de quoi tout le monde parle et juger par soi-même…

4. L’humour

Le sujet de la série est sombre : une tueuse en série poursuivie par une agent du MI-5 qui quitte un travail de bureau afin de la poursuivre. Mais il est traité avec humour et légèreté sans tomber dans le ridicule. L’ambiance générale de la série n’est pas du tout glauque. Elle est parfois drôle, avec du second degré. Et la série est aussi parfois émouvante, il y a du suspens, des rebondissements, de l’action. Un cocktail qui fonctionne très bien.
 

5. Des saisons courtes

C’est un bon argument quand on connaît les séries de 24 épisodes par saison – dont 2 épisodes seulement sont intéressants, le 1er et le 24ème. Dans une série avec des saisons courtes, chaque épisode compte donc chaque épisode est intéressant, a priori. Et c’est le cas dans Killing Eve. Pas de perte de temps (pour occuper toute la saison de diffusion des épisodes comme dans les séries de plus de 20 épisodes), chaque épisode est rythmé. On ne s’ennuie pas et l’histoire avance vraiment dans chacun des épisodes.

6. La série est renouvelée

Killing Eve est renouvelée pour une saison 2 (diffusée sur BBC America à partir du dimanche 7 avril 2019). Ce qui augure de nouvelles histoires, une suite aux intrigues développés dans la saison 1. Et on a très envie d’en savoir plus sur Eve, Villanelle, leur relation, leur entourage… Ceci dit, une partie du final de la saison 1 a été, à mon sens, un peu en deçà du reste de la série (ou on attend les explications dans la saison 2…). Vivement la suite pour savoir où cette histoire nous conduit…
 

7. Féministe

Ou, tout au moins, féminin. Les personnages principaux sont 2 femmes, et 2 femmes fortes qui ont des rôles habituellement tenus dans les fictions par des hommes : une femme agent du MI-5 et une femme tueuse. Ça change un peu des duos un homme / femme ou 2 hommes face à face. Et un face à face entre 2 femmes, ça aussi, ce n’est pas si courant dans les séries… En outre, la nouvelle patronne d’Eve au MI-5 est aussi une femme. Les rôles-clés de la série sont détenus par des femmes, ce qui nous plaît ! Un peu de girl power ne peut pas nuire je trouve… Et les téléspectatrices que nous sommes s’identifient plus facilement à des personnages féminins.

8. On voyage

Villanelle « travaille » dans plusieurs pays : ses victimes se trouvent un peu partout dans le monde. Elle est tueuse internationale… Donc on voyage aussi avec elle dans la saison 1. Italie, Paris, Russie… Et l’Angleterre bien sûr. Ce qui nous change de New York (que l’on adore dans les séries généralement, mais il faut bien aller voir d’autres villes aussi…).
 

9. MI-5

Ça change du FBI, non ? On n’entend pas « FBIIIIIII » 7 fois par épisode. Avec cela, pas de coups de pistolet sans arrêt, pas de courses poursuites en vélo-camion-sur-les-toîts-métro qui n’en finissent plus (n’en déplaise à James Bond). Ce qui rend la série plus réaliste. Et qui nous change !

10. Le coffret DVD de la saison 1

C’est mon dernier argument si vous n’êtes pas encore convaincues… La saison 1 de Killing Eve est sortie en DVD (Universal Pictures). Et c’est tellement agréable (et pratique) à regarder en DVD confortablement installée au fond de son canapé sous un plaid-tout-doux…
 

Coffret DVD Killing Eve saison 1 disponible sur Fnac.com et Amazon, 24,99€.

 
 
Qu’avez-vous pensé de la saison 1 de Killing Eve ? Quelles sont vos bonnes raisons de regarder la série ? Partagez votre avis en commentant cet article !

Laisser un commentaire