Proposer un article

Petit éloge des jeux vidéo indépendants

Écrit par le 24/09/2020 et modifié le 21/09/2020 - Jeux vidéo - 0 commentaire

Dans le monde de la musique ou du cinéma, tout le monde sait que les productions indépendantes existent. Mais saviez-vous qu’il en est de même avec les jeux vidéo ? Derrière les licences telles que Fornite ou GTA qui brassent des millions se cache une myriade de créations indépendantes qui ne demande qu’à sortir de l’ombre. Conçus par des passionnés, ce sont souvent des jeux plus profonds et plus originaux. Alors, que diriez-vous d’en apprendre un peu plus sur l’univers des jeux vidéo indépendants ?

 
Petit éloge des jeux vidéo indépendants

De la créativité à revendre

À l’heure des licences à rallonge (on a perdu le compte du nombre d’Assassin’s Creed depuis longtemps, soyons honnêtes !) et des “remakes remastered” à toutes les sauces, le côté indépendant du jeu vidéo semble au contraire toujours prêt à surprendre et innover. Il y a de la fraîcheur dans les titres et tout semble permis.

Par exemple, Rain on your Parade vous propose d’incarner un nuage de pluie bien décidé à gâcher les barbecues des bons citoyens ! The Pedestrian est un jeu de puzzle où le petit bonhomme des pictogrammes quitte son panneau pour partir à l’aventure dans la ville. Everybody’s gone to the rapture vous narrera la fin d’une petite ville, tout en douceur et en émotions. Ce ne sont que quelques titres, lâchés comme ça pour vous donner une petite idée. Il en existe bien sûr des centaines et dans tous les genres. Action, aventure, contemplation, narration, le choix n’appartient qu’à vous.
 

Visuel du jeu indépendant Everybody's gone to the rapture

© The Chinese Room – Everybody’s gone to the rapture, un jeu narratif magistral qui met en scène la disparition des habitants d’une petite ville grâce aux réminiscences de souvenirs.


 
Mais le plus important, c’est que ces productions sont réalisées par de vrais passionnés qui chérissent leur projet et y mettent tout leur cœur. Et ça se sent. On en ressort toujours avec une certaine émotion et l’impression d’avoir joué à quelque chose de spécial, qui sort de l’ordinaire. Certains titres légitiment pleinement l’affirmation “le jeu vidéo est un art”. Miser sur un jeu indépendant, c’est accepter de partir à l’aventure et découvrir de nouveaux horizons. De nouvelles mécaniques de jeu, des visuels parfois étonnants, des histoires émouvantes, chaque jeu est unique. Quand on a plongé dans cet univers, on ne veut plus en sortir !
 
Extrait du jeu vidéo indépendant Samudra

© Khayalan Arts – Dans Samudra, vous tombez au fond d’un mystérieux océan peuplé de créatures étranges et inquiétantes. Vous devrez trouver un chemin vers la surface. Visuellement, une vraie trouvaille avec un beau message écologique en prime !

Si vous ne deviez en tester qu’un

Prenons la star du milieu : Journey, titre devenu incontournable dans le milieu indépendant et même au-delà. Ce jeu vidéo, c’est de la poésie à l’état pur, un condensé de rêve éveillé et des émotions qui vont jusqu’à tirer des larmes (si si, vraiment). L’univers est mystérieux, attirant, juste ce qu’il faut d’inquiétant et d’une rare beauté. En filigrane de la progression, l’histoire de ce monde envoutant se révèle sans un seul mot. Juste des images. Des émotions. Une expérience incroyable. Et la musique ! Les premières notes suffisent à donner des frissons aux joueurs qui ont déjà essayé le jeu (c’est d’ailleurs la première bande originale de jeu vidéo à avoir été nominée aux Grammy Awards). Bref, Journey est un chef-d’œuvre de A à Z, tout simplement.
 

 

En résumé, ne jouer qu’aux jeux vidéo commerciaux, ce serait un peu comme regarder uniquement des blockbusters hollywoodiens : on en prend plein la vue, mais ils se ressemblent finalement un peu tous. Alors, si vous aimez être surprise, émerveillée ou émue aux larmes en jouant à jeu, vous devriez vraiment tenter le grand plongeon dans l’univers des jeux vidéo indépendants !

Laisser un commentaire